Seagate lance le « premier SSD PCIe pour NAS au monde », Synology serait en embuscade

Can’t Wait (ou pas)
Seagate lance le « premier SSD PCIe pour NAS au monde », Synology serait en embuscade

Les IronWolf 510 sont des SSD au format M.2 (PCIe) spécialement pensés pour les NAS. Les taux de transfert peuvent grimper jusqu’à 3,15 Go/s, avec une endurance relativement élevée (1 DWPD). Seagate n'est pas seul sur ce terrain, surtout que Synology se préparerait à lancer ses propres SSD au format M.2.

Après avoir lancé les « premiers SSD pour NAS au monde » en janvier 2019, Seagate récidive avec « le tout premier SSD PCIe pour NAS au monde » : les IronWolf 510.

Des SSD PCIe pour NAS à partir de 0,27 euro par Go

Ils exploitent une interface M.2 en PCIe 3.0 x4 (NVMe 1.3) avec des puces de 3D NAND TLC d’origine non précisée. Le fabricant ne donne pas de détail supplémentaire, notamment sur le contrôleur utilisé.

Les taux de transferts peuvent atteindre 3,15 Go/s en lecture sur les versions de 960 Go et 1,92 To, contre 2,650 Go/s sur celui de 480 Go et 2,450 Go/s pour 240 Go. En écriture c'est plus faible : 1 Go/s (1,92 To), 850 Mo/s (960 Go), 600 Mo/s (480 Go) et enfin 290 Mo/s seulement pour la plus petite capacité (240 Go).

L’endurance est de 1 DWPD (Disk Write Per Day), soit 430 To environ en écriture pour le SSD de 240 Go et jusqu’à 3 500 To pour celui de 1,92 To, avec une garantie de cinq ans. Les valeurs sont identiques à celles des SSD IronWolf 110 de Seagate, et se placent donc dans le haut du panier. 

Les tarifs sont les suivants : 114 euros pour 240 Go, 159 euros pour 480 Go, 319 euros pour 960 Go et 519 euros pour 1,92 To. La disponibilité est immédiate. Pendant deux ans, « les services de récupération des données Rescue » sont inclus, indique enfin Seagate. Un point intéressant pour les professionnels.

Seagate IronWolf 510

Synology se lancerait dans les SSD

Pendant ce temps, Synology aurait décidé de se lancer sur le marché du stockage avec de premier SSD selon NAS Compares. Rien n’a été confirmé par le fabricant pour le moment. Dans les faits, on s'attend à ce qu'il fasse comme pour ses autres accessoires, qui reprennent des produits développés par d'autres.

Espérons tout de même qu'il y aura une réelle plus-value si cela se confirme. Et surtout que les tarifs seront compétitifs, ce qui n'est pas toujours le point fort du constructeur. Plusieurs références seraient de la partie : SNV-3400-400G en version de 400 Go au format M.2 avec une interface PCIe (NVMe), ainsi que les SAT480G, SAT960G, et AT1920G de 2,5" (S-ATA), avec des capacités de 480, 960 et 1 920 Go respectivement.

Pour Synology, il pourrait s’agir d’un nouveau relais de croissance avec une gamme de produits complétant son offre classique, sans forcément rentrer en compétition directement avec les fabricants de HDD. Ces produits pourraient essentiellement être utilisés pour faire office de cache sur les NAS disposant de ports M.2.

Un tel choix ne serait pas une première, d'autres constructeurs ayant déjà embarqué sur le marché des SSD, sans que ce soit leur spécialité au départ. On pense notamment à Gigabyte qui s’est lancé en 2018.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact