Emmanuel Freund quitte Blade et son « PC dans le Cloud » Shadow

Pour construire un laser sur une île déserte ?
Systèmes 3 min
Emmanuel Freund quitte Blade et son « PC dans le Cloud » Shadow

On pouvait s'y attendre après les secousses de ces derniers mois, la décision est désormais officielle : l'un des cofondateurs de Blade est sur le départ. Il l'annoncera ce soir à l'occasion du rendez-vous hebdomadaire de l'entreprise avec sa communauté, Shadow News.

Fondée fin 2015, Blade s'est fait connaître des geeks puis du grand public dès l'année suivante en lançant son « PC dans le Cloud » Shadow. Un pari un peu fou à l'époque, alors que le streaming était vu par beaucoup comme impossible à concilier avec les besoins d'un ordinateur ou même du jeu vidéo. L'avenir a depuis donné raison à l'entreprise.

Emmanuel Freund quitte Blade

Derrière ce service, trois cofondateurs : Asher Kagan, Stéphane Héliot et Emmanuel Freund. Ce dernier, présenté comme « le rêveur » du trio était surtout celui qui portait médiatiquement le projet. PDG jusqu'à l'année dernière, il était de toutes les interviews, présentations et au cœur de la mécanique communautaire de Shadow.

Une « vision » qu'il portait tant dans la communication que dans les relations internes. De quoi donner un petit grain de folie à la jeune entreprise en pleine croissance. Lever près de 100 millions d'euros et se placer comme un concurrent de plusieurs géants américains avec un produit très technique ne l'aura ainsi pas empêché de vanter régulièrement son envie de construire un laser géant sur une île déserte, lancer des initiatives décalées lorsque les premiers retards sont survenus, laisser libre champ à Victor Grimoin dans ses vidéos parfois un peu barrées, etc.

Mais toutes les belles histoires ont une fin. C'est le cas de celle d'Emmanuel Freund avec Blade. Il a ainsi annoncé ce vendredi à l'équipe qu'il quittait son poste, quelques mois après la nomination d'un nouveau dirigeant, Jérôme Arnaud. Son départ se fait en bons termes, bien que la période à laquelle il intervient ne soit pas anodine.

Une page se tourne

En effet, Blade a annoncé le retard de sa nouvelle offre en janvier dernier, l'entreprise ayant choisi son partenaire historique 2CRSi pour l'accompagner dans cette nouvelle phase, plutôt qu'OVH avec qui elle avait avancé sous l'impulsion d'Octave Klaba et Emmanuel Freund. Ce dernier n'avait alors pas caché son désaccord avec cette décision. 

Les divergences stratégiques de ce genre étaient sans doute devenues nombreuses et irréconciliables au fil du temps. Le mieux était donc sans doute de passer à autre chose. C'est d'ailleurs ce qu'il fera prochainement, partant pour se lancer dans un nouveau projet, sans que l'on sache exactement lequel pour le moment.

Il reviendra plus en détail sur sa décision à l'occasion du Shadow News qui doit se tenir sur Twitch, comme chaque jeudi, à 18h. Pour Blade, l'enjeu est désormais de taille : « délivrer » la nouvelle offre, mais aussi rassurer après le départ d'Emmanuel Freund. Dans la communauté tout d'abord, qui était très attaché à ce patron parfois un peu fou, mais toujours très franc et direct. Mais aussi en interne, et éviter les questionnements et départs dans l'équipe.

Ce, alors qu'une levée de fonds était attendue pour l'été.

Shadow doit à nouveau convaincre

Si l'entreprise a montré tout son potentiel en cette période de confinement, voyant son utilisation augmenter fortement ces dernières semaines, elle devra prouver que les choix effectués ont été les bons et que la nouvelle équipe arrive à tenir ses engagements dans les mois à venir. Au-delà d'une simple expansion à l'international.

Car si Shadow était connue pour sa communication décalée et sa capacité au retard, elle avait jusqu'à janvier été sauvée par le fort soutien de ses fans et sa capacité à dire franchement ce qu'il en était. Une « âme » qu'elle devra apprendre à ne pas perdre, sous peine de n'être plus qu'une startup de la French Tech parmi d'autres.

Il faudra sans doute attendre quelques semaines, le temps que ce départ soit « digéré » pour savoir ce qu'il en est exactement. Il sera alors temps de faire à nouveau le point, sur le produit et la feuille de route.

  • Introduction
  • Emmanuel Freund quitte Blade
  • Une page se tourne
  • Shadow doit à nouveau convaincre
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact