Samsung : nouvelle ligne de production en 6 et 7 nm, qui pourra descendre à 3 nm

Et à 0 il se passe quoi ?
Samsung : nouvelle ligne de production en 6 et 7 nm, qui pourra descendre à 3 nm

Samsung dispose désormais de six lignes de productions dans trois usines. La dernière en date, V1, commence à produire en masse des puces gravées en 7 nm, ou moins. Ce n'est qu'un début.

C'est dans son usine de Hwaseong (en Corée du Sud) que Samsung vient de lancer une nouvelle ligne de production, V1, « dédiée à la lithographie EUV » pour des puces gravées en 7 nanomètres ou moins.

Inaugurée en février 2018, elle a débuté la production de wafers durant le second semestre 2019. Le coût total de l’investissement est de 6 milliards de dollars. Les livraisons des premières puces seront réalisées durant ce premier trimestre 2020. La production de masse ayant commencé.

De quoi tripler sa capacité de production en 7 nm et moins d’ici la fin de cette année, le constructeur commençant déjà à produire en 6 nm, visant à termes les 3 nm seulement. Mais pour le moment, aucun calendrier précis n'a été donné pour les prochaines étapes ou même le début de la production de masse.

Au total, Samsung dispose désormais de six lignes de productions : cinq se trouvent en Corée du Sud – deux dans l’usine de Giheung, trois dans celle de Hwaseong – et une dernière aux États-Unis, à Austin. Trois d’entre elles sont capables de graver des puces en 10 nm ou moins.

Usine Samsung EUV lignes production

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact