JEDEC : UFS 3.1 pour la mémoire Flash, « norme compagnon » UFS Host Performance Booster

Même pas de débits doublés
JEDEC : UFS 3.1 pour la mémoire Flash, « norme compagnon » UFS Host Performance Booster

La norme Universal Flash Storage (UFS) passe en version 3.1 avec des améliorations sur les performances et la consommation à la clé. Le JEDEC annonce au passage la fonctionnalité Host Performance Booster permettant d’augmenter les performances en lecture sur certains systèmes. 

Le Joint Electron Device Engineering Council (alias JEDEC) vient de publier une nouvelle version 3.1 de l’Universal Flash Storage (UFS). Cette norme est notamment utilisée pour les puces de Flash que l’on retrouve dans les smartphones. Cette mouture, JESD220E, ajoute « de nouvelles fonctionnalités destinées à maximiser les performances tout en minimisant la consommation d'énergie » promettent ses concepteurs.

Write Booster, DeepSleep et Performance Throttling Notification

Trois éléments sont mis en avant par le JEDEC. Le premier est un pseudo-cache SLC qui doit permettre d’augmenter les performances en écriture, comme on en retrouve déjà dans des SSD : le Write Booster. La veille profonde (deep sleep) vise de son côté à réduire la consommation.

Cela concerne par contre uniquement « les systèmes UFS partageant ses régulateurs de tension avec d'autres fonctions ». Les constructeurs devront donc décider d'en tirer parti. Enfin, le Performance Throttling Notification permettra d'avertir l'hôte lorsque les performances se dégradent en raison d'une température élevée.

Car comme nous avons déjà eu l’occasion de l’expliquer, les puces de Flash ont tendance à chauffer de manière importante lorsqu’elles sont fortement sollicitées. Si elles ne disposent pas d’un système de refroidissement adéquat leurs performances peuvent lourdement en pâtir. 

Pour le reste, pas de changement par rapport à l’UFS 3.0 annoncé en janvier 2018. On retrouve notamment des débits de 11,6 Gb/s par ligne, avec deux lignes maximum, soit 23,2 Gb/s ou 2,9 Go/s.

Pour rappel il avait fallu attendre près d’un an pour que les premières puce arrivent après l'annonce de la version précédente de la norme. Certains fabricants de smartphones ont depuis sauté le pas, notamment Samsung avec son Galaxy Fold et One Plus avec son 7 Pro. Ce devrait être la même chose ici. 

Et voici l’UFS Host Performance Booster

Dans le même temps, le JEDEC met en ligne une « norme compagnon » de l’UFS 3.1 : Host Performance Booster, alias HPB ou JESD220-3. L’organisme explique que cette fonctionnalité permet de « mettre en cache la carte d'adressage "logical-to-physical" dans la mémoire DRAM du système ».

Une possibilité déjà utilisée ici ou là par certains constructeurs, qui se généralise donc ici. Pour les produits UFS avec « une grosse densité », cela permettra donc de disposer d’un cache plus grand pour et ainsi d’améliorer les performances en lecture. Le JEDEC ne donne par contre aucun chiffre précis sur ce que l’on peut en attendre. 

Ce contenu est en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

3 commentaires
Avatar de hachu21 Abonné
Avatar de hachu21hachu21- 03/02/20 à 14:24:23

Et pendant ce temps les téléphones entrée/moyenne gamme sont toujours en eMMC? Disons que les constructeurs communiquent beaucoup sur la taille de mémoire mais très peu sur sa vitesse...

Avatar de ForceRouge Abonné
Avatar de ForceRougeForceRouge- 03/02/20 à 15:33:28

(quote:45520:hachu21) Et pendant ce temps les téléphones entrée/moyenne gamme sont toujours en eMMC? Disons que les constructeurs communiquent beaucoup sur la taille de mémoire mais très peu sur sa vitesse...

Et surtout sur le wear leveling de ces puces. Un nand n'a pas un durée de vie infini.

Avatar de millman42 Abonné
Avatar de millman42millman42- 03/02/20 à 17:07:52

(quote:45526:ForceRouge) Et surtout sur le wear leveling de ces puces. Un nand n'a pas un durée de vie infini.

Il y a du wear leveling dans les eMMC.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact