Box domotique Enki à 1 euro par mois : Leroy Merlin impose un minimum de commande

En attendant de pouvoir repenser son offre ?
Systèmes 5 min
Box domotique Enki à 1 euro par mois : Leroy Merlin impose un minimum de commande

Quelques jours après notre article détaillant comment l'offre d'abonnement à la box domotique Enki de Leroy Merlin permettait d'en profiter pour un euro par mois, l'enseigne a finalement fait machine arrière. Elle impose désormais un minimum de commande à ses nouveaux clients.

La box domotique Enki est proposée depuis quelques années par plusieurs enseignes du groupe Mulliez. Son tarif est de 109 euros, un sujet où Boulanger est désavantagé par rapport à Leroy Merlin, qui porte le projet depuis ses débuts. Car le premier ne propose presque aucune offre spéciale, contrairement au second.

Enki, roi des remises

En cas d'achat, on peut en effet y profiter de 70 euros de remises sur l'achat d'accessoires compatibles avec Enki, portant le prix de la box à 39 euros seulement. Surtout, des offres par abonnement sont proposées, avec un tarif débutant à un peu moins de 10 euros par mois, pouvant être composées à la carte.

Et comme nous l'avions vu dans un précédent article, cette solution pouvait être très intéressante, puisqu'elle était jusque-là sans minimum de commande. On pouvait ainsi récupérer une box domotique Enki pour à peine 1 euro par mois, puis acheter d'autres accessoires compatibles si l'on était séduit par le concept.

Cela devenait moins intéressant que l'achat au bout d'une quarantaine de mois, de quoi laisser le temps de voir venir. L'engagement étant d'un an, c'était donc parfait pour tester le système de Leroy Merlin à moindres frais. Mais cette offre était mal ficelée du côté de ses conditions générales de ventes.

Leroy Merlin Box EnkiLeroy Merlin Box Enki

Une solution de test intéressante, mais mal encadrée

En effet, comme nous l'avions montré, en cas de non-restitution, il fallait rembourser six mois de loyer à Leroy Merlin. Nous avions alors calculé qu'en cas de coupure d'un abonnement au bout de trois mois sans rendre la box, le client était redevable à Leroy Merlin de… 11,40 euros : 5,4 euros de résiliation anticipée et 6 euros de non-restitution.

Autant dire que ceux qui ont pensé cette clause n'ont sans doute pas discuté très longuement avec ceux qui ont mis en place le site et son interface de paiement. Après avoir été coupé le temps d'une mise à jour, suite à notre article, le service d'abonnement à Enki est dans un premier temps revenu sans changement particulier.

Depuis, nous avons relevé une différence de taille.

6 euros par mois minimum

En effet, s'il est toujours possible de ne mettre qu'un bouton à un euro dans votre panier, le site vous prévient désormais qu'il est impossible d'aller au bout du processus et qu'« un montant total minimum de 5,00 € (HT) est requis pour valider votre commande. Le montant actuel de votre commande est de 0,83 € (HT) ».

Une alerte qui n'apparaît que tardivement, après la création de votre compte Enki et le choix du mode de livraison. Ainsi, il faut désormais dépenser au moins six euros par mois pour disposer d'Enki à la carte, avec un engagement de 12 mois. Cela porte le minimum de commande à 72 euros sur la période. Surtout, cela porte les frais de non restitution à 36 euros, soit un peu moins que le coût de la box après la remise pour l'achat d'accessoires (39 euros).

Pour les clients, l'offre est ainsi bien moins intéressante pour simplement tester le dispositif. Surtout que les produits proposés à la location le sont à un prix divisé entre 15 et 20 selon les cas par rapport à un achat. L'engagement de 12 mois revient à presque les payer intégralement, sans avoir le droit de les garder en fin de parcours.

Leroy Merlin Box Enki

Des conditions de rachat peu claires

Et si Leroy Merlin a eu la bonne idée de couvrir ce cas dans ses conditions générales, on ne peut que regretter que la règle soit peu claire, donnant un peu l'impression de vouloir agir « à la tête du client ».

Il est en effet simplement précisé qu'à l'issue de l'abonnement, il est possible de « racheter le Produit pour un montant à définir au cas par cas. Ce montant sera prélevé par Leroy Merlin Abonnement, à l’issue d’un délai de dix (10) jours, à compter de la date de validation du rachat, sur le compte de l’Abonné ».

Ainsi, impossible de savoir si l'on devra simplement payer la différence par rapport à un achat classique, ou si un surcoût de 10 %, 30 % voir plus sera imposé. Une règle clairement énoncée et mise en avant sur le site aurait sans doute l'intérêt de rassurer les clients, surtout s'ils ne veulent que tester l'offre.

L'offre d'abonnement d'Enki doit mûrir

Mais peut-être que c'est justement ça que le revendeur souhaite éviter ? C'est en tous cas l'impression que donne son nouveau dispositif, avec engagement d'un an et minimum de six euros par mois.

Si Leroy Merlin veut permettre à chacun de goûter à Enki avant d'éventuellement s'y impliquer à plus long terme, il devra revenir sur plusieurs des ingrédients de son modèle actuel : réduire la durée d'engagement, le tarif minimal à payer, le coût des appareils en location par rapport à l'achat... ou un mélange de tout cela.

Dans tous les cas, si cela doit être fait, il faudra penser à border sérieusement les conditions générales de vente afin d'éviter un raté comme celui de la situation précédente.

Ce contenu est en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

2 commentaires
Avatar de fofo9012 Abonné
Avatar de fofo9012fofo9012- 27/01/20 à 07:32:44

Il y'a du avoir un pic d'abonnements à 1€, jusqu'à ce que quelqu'un analyse les balises "referer" et découvre le pot aux roses :)

Édité par fofo9012 le 27/01/2020 à 07:32
Avatar de Gromsempai Abonné
Avatar de GromsempaiGromsempai- 27/01/20 à 08:45:49

Bin ouais c'est passé sur Dealabs tout le monde s'est fait plaiz :D

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact