Clavier AZERTY+ de LDLC : notre bilan après un mois d’utilisation

On l'a même utilisé pour écrire l'article !
Clavier AZERTY+ de LDLC : notre bilan après un mois d’utilisation
Crédits : Sébastien Gavois

La nouvelle norme AZERTY améliorée est désormais disponible à travers un premier clavier signé LDLC. Elle vous fait de l’œil, mais vous avez peur de sauter le pas ? On a tenté l’expérience pour vous.

Début 2019, après plusieurs années de travail, l’AFNOR (Association française de normalisation) publiait la norme NF Z71-300 sur les claviers français, qui se divise en deux parties : bépo et AZERTY amélioré.

La première est presque une « révolution » avec de gros changements au niveau de la dispositions des touches (y compris des lettres), tandis que la seconde est une évolution en douceur de l’AZERTY que l’on connaît. 93 % des positions des caractères ne changent pas, mais on gagne en confort et en accès direct à certains caractères. 

LDLC a été le premier à dégainer un produit compatible avec son clavier AZERTY+ à 13 euros. Le revendeur a opté pour la simplicité, reprenant la base de son BW10. Seul le marquage évolue, ce qui explique que le tarif n'ait pas été revu à la hausse. Pour rappel, il était déjà disponible en AZERTY (Français, Belge, Suisse) et QWERTZ (Suisse). 

De quoi permettre de tenter l’expérience à moindre prix. Attention tout de même à prendre en compte les frais de port si vous effectuez une commande en ligne : 4 euros pour un retrait en boutique, de 6 à 13 euros pour une livraison en relai ou à domicile. Nous avons donc opté pour un achat chez un franchisé sans frais supplémentaires.

LDLC nous a déjà indiqué que d’autres claviers plus haut de gamme – ce qui ne sera pas difficile – sont en préparation, mais sans préciser de calendrier pour le moment. De quoi laisser le temps de se faire une première idée de l'intérêt de l'AZERTY amélioré. Mais pour cela, un test de quelques jours ne suffit pas.

Nous avons donc passé un mois sur l'AZERTY+ de LDLC. Voici notre verdict.

Première étape : installer la nouvelle disposition des touches

Dès le déballage, on en a la confirmation : on est face à un produit premier prix. Il s'agit d'un modèle en plastique, fabriqué en Chine et sans aucune fioriture. Il mesure 456 x 156 x 24 mm pour 534 grammes sur la balance, se branche via un connecteur USB Type-A (câble de 1,5 mètre), dispose de 105 touches, d’un pavé numérique et… c’est tout. 

À l’intérieur de la boîte, il n’y a rien d’autre que le clavier, pas le moindre CD ou notice. À la première connexion sur votre machine, si vous commencez à taper du texte, vous serez certainement surpris : certains caractères affichés à l’écran ne correspondent pas aux touches pressées sur le clavier : le « . » devient une « , », le « @ » un « ² », etc.

La raison est simple : Windows ne prend pas en charge la nouvelle disposition de touche de l’AZERTY amélioré. Il faut donc lui faire connaître, non pas via un driver mais une « keymap ». LDLC le précise d'ailleurs et renvoie vers cette page, seulement mentionnée à l'arrière du packaging.

La couche logicielle n'est pas fournie par LDLC, qui se repose sur le travail de tiers autour de l'AZERTY amélioré. C'est le cas de la keymap de Maxime Labelle, créée via Microsoft Keyboard Layout Creator. La procédure d’installation sous Windows est détaillée par ici. D'autres projets diffusés sur GitHub sont mis en avant pour Linux et macOS.

AZERTY+ amélioré LDLC

… et préparez-vous à galérer au début

Nous avons effectué nos essais sous Windows 10, sans aucune mauvaise surprise. L’installation ne demande que quelques dizaines de secondes et, une fois la machine redémarrée, notre clavier AZERTY+ était parfaitement fonctionnel ; nous n’avions donc plus qu’à nous lancer.

Ici, il faut rappeler que les habitudes de frappe sont avant tout une expérience personnelle. Le ressenti des uns ne sera pas forcément celui des autres. Cela pourra également dépendre des formats de claviers auxquels vous êtes habitué, si vous passez souvent d'un modèle à un autre, etc.

Il en est de même pour le passage à l'AZERTY amélioré (ou même à bépo). Il faut avoir envie de sauter le pas afin de profiter des avantages de la nouvelle disposition ou tout simplement de tenter l'aventure. Ici, on regrette la politique de frais de ports de LDLC, qui représentent de 30 à 100 % du prix affiché sur un tel produit.

Il faut aussi pouvoir prendre le temps disponible pour s’adapter, ce qui impactera dans un premier temps votre vitesse de frappe, les délais pour rendre des documents, etc. Dans tous les cas, prévoyez de faire face à une baisse de productivité – dont l’ampleur dépendra de chacun – durant au moins plusieurs jours. C’est le prix à payer.

« Mais où est passé ce #@&×#±$! de caractère ? »

Pour ce test, j'ai décidé de m'imposer une règle stricte : pas de possibilité de revenir en arrière trop facilement à la première difficulté. Mon antédiluvien clavier Logitech Internet Keyboard – une version qui se branche encore en PS/2 et pas en USB – a donc été rangé dans un placard au fond du garage.

Je me suis donc retrouvé un lundi matin seul devant mes écrans avec un clavier AZERTY amélioré, en pleine forme pour attaquer #LeBrief. Le choc a été plus important que prévu au départ… Pour être franc, la première demi-journée a été relativement pénible avec l’impression de ne pas avancer.

Je passais un temps fou à regarder les touches (alors que je tape sans presque jamais le faire en temps normal) en me demandant où peut bien se trouver le signe « % », le « $ », le « à », etc. J’avais parfois l’impression de voir un néophyte devant son premier clavier en train de chercher une touche ; il y a plus agréable comme situation...

Avec la norme AZERTY amélioré, il est normalement facile de faire des majuscules accentuées, mais je ne trouvais aucune trace d’un « É » ou d’un « À » sur le clavier… L’après-midi n’était pas beaucoup plus productive, mais au moins je ne passais plus trop de temps à jouer à cache-cache avec certains caractères. Je savais à peu près où les chercher.

Au bout d’une journée, le bilan était mitigé : j’avais l’impression d’avoir perdu pas mal de temps, mais j’avais également pu me rendre compte que la disposition AZERTY améliorée était intéressante.

Faire sienne la logique de l'AZERTY amélioré

L’expérience était renouvelée pour le lendemain… et les jours suivants. Les avantages me sont apparus progressivement : les doubles chevrons « » largement utilisés dans la langue française, le « @ », le « . » et le « ê » sont par exemple directement accessibles, sans combinaison de plusieurs touches.

Au fil des jours, j’ai même fini par comprendre la logique de l'AZERTY améliorée : lorsque vous cherchez une bizarrerie de la langue française, il y a de fortes chances qu’elle soit accessible via la combinaison de touche Alt Gr + la première lettre en question. Cette touche accessoire devient alors essentielle.

Quelques exemples : Alt Gr + o donne « œ », avec Alt Gr + u on obtient « ù », Alt Gr + c renvoi un « ç » et Alt Gr + a donne un « æ ». Mieux encore, pour obtenir les majuscules équivalentes, il suffit d’appuyer en plus sur Maj. Maj + Alt Gr + o permet d’obtenir un « Œ », et ainsi de suite pour « Ù », « Ç » et « Æ ».

Même si les lettres « À », « É », « È » et « Ê » ne sont pas gravées sur les touches du clavier, elles sont accessibles via les combinaisons suivantes : Alt Gr + Maj + à, é, è, et ê. On retrouve le même principe sur les symboles monétaires : le « € » ne change pas de place (Alt Gr + e), mais le « $ » est désormais obtenu avec Alt Gr + d. Bien entendu, il y a une exception : la livre « £ » s’obtient pas avec Alt Gr + l mais Alt Gr + z (peut-être pour « zinzin » allez savoir).

Après avoir cherché longuement les nombres en exposant sur le clavier – ou au moins le « ² » – j’ai finalement regardé la « solution » sur le site (non officiel) Norme-Azerty.fr, en regrettant d’ailleurs de ne pas l‘avoir fait avant : il faut cliquer sur l’accent circonflexe (à gauche de la touche Retour Arr) et ensuite le chiffre désiré.

On peut ainsi facilement écrire « ¹ », « ² », « ³ » jusqu’à « ⁹ » avec la combinaison de deux touches. On peut même faire un « ⁰ » (puissance 0), un caractère qu'il faut veiller à ne pas confondre avec « ° » (degré) et «˚» (rond en chef des langues scandinaves et tchèques). Vous suivez ?

Norme-Azerty.fr

Le manque d'implication de LDLC se fait sentir

C'est ici que l'absence presque totale d'accompagnement de LDLC peut se faire sentir face à ce produit. Il est vendu en l'état, sans réelle documentation, alors qu'il mériterait que le revendeur explique à ses clients comment l'utiliser. Surtout pour ceux qui font cet achat en boutique qui n'iront pas chercher une page spécifique du site, peu détaillée.

Changer le marquage d'un produit chinois est une chose, mais on attend mieux d'un revendeur/importateur « Premium ». Le lyonnais aurait ici tout intérêt à faire de son accompagnement à la conversion dans l'AZERTY+ un marqueur de sa différence, une plus-value. Jouer la carte « cocorico » n'est valable que si l'on va au bout de la démarche.

On aurait pu imaginer un véritable manuel détaillant plus que quelques touches. Le revendeur s'impliquant de plus en plus en vidéo, il aurait également pu proposer un guide détaillé dans ce format, mis en avant par un QR Code par exemple. Ici, rien de tout cela. On a plutôt l'impression de retrouver l'attitude d'un vendeur de marketplace se contentant du strict minimum, surfant sur une tendance à moindres frais. 

LDLC Clavier AZERTY Amélioré Guide
Il est possible de faire mieux...

Passé les premiers jours, la situation s’améliore

Au bout de plusieurs jours, je commence à prendre mes marques, mais quelques caractères me rappellent encore qu’il n’est pas si facile de se débarrasser de plusieurs (dizaines) d’années de frappe sur un clavier AZERTY.

C'est notamment le cas des « . », « , » ou « ; ». Pourtant c’est simple : ils sont tous les trois alignés en bas à droite et accessibles sans avoir besoin d‘utiliser la touche Maj en plus, alors que c’est le cas pour le « . » sur la disposition AZERTY. Encore aujourd’hui, les « . » et « , » sont les caractères sur lesquels je me trompe le plus souvent.

Après plusieurs semaines d’immersion « forcée » dans la norme AZERTY améliorée, mes habitudes ont changé petit à petit et je pense désormais être au moins aussi rapide qu’auparavant. Il est néanmoins difficile d’établir un protocole strict pour mesurer ce genre de performances.

J'ai bien imaginé pouvoir le faire, mais après en avoir parlé à David, il a commencé à dessiner des plans qui permettraient de me transformer en Cyberman afin de pouvoir répéter le protocole plusieurs fois pour confirmer les résultats avec précision… j’ai donc rapidement abandonné l'idée.

Aujourd’hui, je dois bien reconnaître que je suis finalement convaincu et pense rester sur un clavier AZERTY amélioré à l’avenir (ce test est d’ailleurs rédigé sur l’AZERTY+ de LDLC). Alors que j’appréhendai un peu de devoir revenir sur une disposition classique sur l’ordinateur portable ou sur d’autres claviers/ordinateurs.

Ce passage s’avère finalement très simple et les réflexes reviennent rapidement. J’espère simplement que cela sera toujours le cas après plusieurs mois/années sur un clavier AZERTY amélioré. Bien entendu, on peut aussi espérer que cette norme se généralise à travers les différents produits présents sur le marché avec le temps.

AZERTY+ : un clavier perfectible

Finalement, le seul point noir de cette expérience vient du clavier AZERTY+ de LDLC. Il ne coûte certes que 13 euros, mais même à ce prix on en a à peine pour son argent.

Il n’est pas spécialement agréable à utiliser au quotidien. Si je reste dessus – pour le moment – c'est seulement parce que la nouvelle disposition AZERTY améliorée me convient. J’attends désormais d’avoir plus de choix afin de pouvoir passer sur un modèle où taper au quotidien est agréable, que ce soit chez LDLC ou ailleurs.

Un peu de concurrence ne pourrait d’ailleurs être que bénéfique, espérons que les nombreux acteurs du secteur finiront par s'y mettre. Quoi qu'il en soit, si vous avez eu l’occasion de tenter l’expérience (plus de cinq minutes sur un bout de table), n‘hésitez pas à en faire profiter la communauté via les commentaires.

One more thing : la gestion des dispositions de claviers Windows

Terminons par un point qui nous a causé quelques soucis au démarrage, mais qui ne dépend pas directement du clavier de LDLC : la gestion des paramètres de langues sous Windows.

Une fois la disposition de touches AZERTY améliorée installée, elle viendra s’ajouter à l’AZERTY classique présente par défaut, sans la remplacer. Il faudra donc regarder dans la barre des tâches pour connaître celle qui est en cours d’utilisation et en changer si besoin. Mais lors de nos premières prises en main, nous avons régulièrement dû faire face à des changements intempestifs entre les dispositions AZERTY basique et améliorée.

Cela intervenait lorsque nous étions en train de taper du texte, sans vraiment comprendre pourquoi. Le fautif a rapidement été identifié : « Ctrl + Maj », soit le raccourci par défaut de Windows pour changer la disposition du clavier. Nous l'utilisions régulièrement avec la touche « v » pour coller du texte sans mise en forme.

Une solution consiste à désactiver ce raccourci : rendez-vous dans Paramètres > Heure et langue > Langue, cliquez sur le lien Choisir la méthode d’entrée par défaut et enfin sur Touches de raccourci de langue d’entrée. Une nouvelle fenêtre s’ouvre avec les Paramètres de touches avancés, sélectionnez Entre les langues d’entrée et cliquez sur Modifier.

Dans la partie droite du pop-up, vous avez la liste des raccourcis possible pour Changer la disposition du clavier. Passez ce paramètre sur Non assignée, cliquez sur OK, puis Appliquer les changements. Ctrl + Maj n’a désormais plus aucun effet sur la disposition des touches du clavier.

Paramètres langues Windows 10Paramètres langues Windows 10

Via cette méthode, un autre raccourci donnant le même résultat continue par contre de fonctionner : Windows + Espace. Il a par contre bien moins de chance d’être activé par défaut (mais cela doit aussi dépendre des usages de chacun) et peut être pratique si vous avez branché deux claviers sur votre ordinateur.

Cela peut par exemple vous permettre de travailler en AZERTY amélioré avec un autre exploitant la disposition classique (pour le reste de la famille ?). Si besoin, il est de toute façon possible de supprimer la disposition AZERTY basique de Windows, évitant tout risque de se retrouver avec par mégarde. On peut de toutes façons la réinstaller en cas de besoin.

Pour cela, retournez dans les Paramètres > Heure et langue > Langue et cliquez sur la ligne Français (France). Un bouton Options apparaît, cliquez dessus. En bas de la fenêtre qui vient de s’ouvrir, dans la partie Claviers, cliquez sur Français (à ne pas confondre avec Français - AZERTY NF Z71-300 qui est l’AZERTY amélioré) et enfin sur supprimer. Vous ne devriez alors plus avoir que la disposition AZERTY améliorée dans Windows.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

81 commentaires
Avatar de Cortomatt Abonné
Avatar de CortomattCortomatt- 28/01/20 à 11:26:58

Intéressant ! Merci

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 28/01/20 à 11:37:45

Bien entendu, il y a une exception : la livre « £ » s’obtient pas avec Alt Gr + l mais Alt Gr + z (peut-être pour « zinzin » allez savoir).

Peut-être en référence au fait que les anglais ne font rien comme les autres ? :transpi:

Retour intéressant ! Même si perso, à sauter le pas, ce serait sur du Bépo (mais je ne suis pas prêt à galérer pendant plusieurs jours/semaines).

Édité par Furanku le 28/01/2020 à 11:37
Avatar de gathor Équipe
Avatar de gathorgathor- 28/01/20 à 11:56:00

(quote:45297:Furanku) Peut-être en référence au fait que les anglais ne font rien comme les autres ? :transpi:Retour intéressant ! Même si perso, à sauter le pas, ce serait sur du Bépo (mais je ne suis pas prêt à galérer pendant plusieurs jours/semaines).

Le problème du bépo effectivement c’est le changement total de disposition. La les lettres restent au même endroit, l’adaptation est donc plus facile :D

Avatar de AncalagonTotof Abonné
Avatar de AncalagonTotofAncalagonTotof- 28/01/20 à 12:01:50

C'est d'la ...

Désolé, j'ai pas pu résister ... C'est l'autre aussi, avec son teaser. Je sais pas manger la patience sans sauce moi ...

Si ça se trouve, il est bien !

Avatar de Grishkaone Abonné
Avatar de GrishkaoneGrishkaone- 28/01/20 à 12:15:08

Je travaille dessus depuis plus d’un mois : un gros temps d’adaptation a été nécessaire mais ça va mieux (pareil, je me mélange encore un peu les pinceaux entre « . » et « , ». Le plus difficile étant parfois de jongler entre ce clavier au boulot et le un clavier Apple à la maison :)

Avatar de Anthodev INpactien
Avatar de AnthodevAnthodev- 28/01/20 à 12:20:44

Une autre solution pour pouvoir utiliser l'AZERTY amélioré sur une bonne partie des claviers (du moins avec des switch Cherry MX) si on ne veut pas attendre la disponibilité de la part des fabricants, c'est de faire un set soi-même.

Il y a WASDKeyboards qui permet de d'utiliser/créer des templates custom et de leur commander le keyset ainsi créé : https://www.wasdkeyboards.com/104-key-custom-cherry-mx-keycap-set.html

Par contre ça revient potentiellement assez cher avec les frais de port + frais de douane éventuels.

Au final il ne reste qu'à remplacer les touches de son clavier par le nouveau set et d'installer la configuration sur l'OS.

Avatar de gvosnet Abonné
Avatar de gvosnetgvosnet- 28/01/20 à 12:25:23

Alt Gr + u on obtient « ù », Alt Gr + c renvoi un « ç »

Étonnant d'avoir des raccourcis là où le clavier AZERTY classique permet d'avoir ces caractères en direct...

Avatar de alex.d. Abonné
Avatar de alex.d.alex.d.- 28/01/20 à 12:49:42

(quote:45302:gvosnet) Alt Gr + u on obtient « ù », Alt Gr + c renvoi un « ç »Étonnant d'avoir des raccourcis là où le clavier AZERTY classique permet d'avoir ces caractères en direct...

En même temps, consacrer une touche au caractère "ù" qui ne sert que dans un seul mot de la langue française, ce n'est pas très malin...

Avatar de zereu Abonné
Avatar de zereuzereu- 28/01/20 à 12:53:59

Pour le Ç c'est Alt + 0199 sur un clavier azerty classique. Là ce sera Alt Gr + Maj + c ... Si si, c'est un progrès !

Avatar de th3squal Abonné
Avatar de th3squalth3squal- 28/01/20 à 13:00:17

Je cite : "Le fautif a rapidement été identifié : « Ctrl + Maj », soit le raccourci par défaut de Windows pour changer la disposition du clavier"

Ne serais-ce pas plutôt ALT + MAJ ?

Je rigole bien quand durant une formation quelqu'un me dit "zut quand je tapes un A, ça m'affiche un Q"... Souvent ils font ALT+MAJ à la place de CTRL+MAJ qui sont des raccourcis courant dans Ms Office

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 9

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact