OVHcloud migre ses serveurs Game sur des Ryzen de 3e génération

Mais ça ne vous coûtera pas moins cher
OVHcloud migre ses serveurs Game sur des Ryzen de 3e génération

OVHcloud continue de faire confiance à AMD et étend la présence des Ryzen dans son offre. Une évolution attendue, mais qui n'est sans doute pas étrangère aux pénuries qui touchent Intel et semblaient encore récemment excéder le patron emblématique de l'hébergeur : Octave Klaba.

L'idylle entre OVHcloud et AMD n'est pas nouvelle. Nous avions évoqué dès 2018 la volonté de l'hébergeur de ne plus dépendre que d'Intel. La pénurie durable de ses processeurs a sans doute fait le reste.

L'année dernière, l'équipe d'Octave Klaba intégrait donc des processeurs EPYC au sein de sa gamme Advance. En août, il était mentionné comme l'un des partenaires de lancement de la seconde génération des processeurs pour serveurs, devant Scaleway qui avait pourtant déjà migré une bonne partie de son offre

Depuis, les signaux se sont multipliés, de l'intégration d'un ancien SoC AMD dans le nouveau boîtier OverTheBox à la mise en place de puces Ryzen dans une refonte de l'offre Game qui nous avait été confirmée à l'OVHcloud Summit fin 2019. Elle est désormais officielle et en partie disponible.

Trois gammes de serveurs pour Ryzen 5, 7 et 9

Dans son communiqué, OVHcloud évoque ainsi son « partenariat fort » avec AMD et sa volonté d'offrir « la possibilité à ses clients de tirer le meilleur parti des processeurs du fondeur ». Il dit au passage être « le seul opérateur de cloud en mesure de refroidir les processeurs AMD Ryzen dans des conditions optimales, afin d’en exploiter les fréquences maximales sur tous les cœurs » grâce à son watercooling développé en interne.

En effet, pour rappel, les Ryzen de 3e génération basés sur l'architecture Zen 2 et une finesse de gravure en 7 nm ont été critiqués sur ce point à leur lancement, un décalage ayant été perçu entre les fréquences maximales annoncées et celles réellement constatées lors des tests.

Un gros travail a été fait depuis par le constructeur et ses partenaires au niveau des BIOS/UEFI. Mais il est toujours recommandé d'adopter un système de refroidissement optimal pour profiter de l'ensemble des mécaniques internes visant à maximiser la fréquence utilisée. Une problématique démultipliée dans un datacenter, où l'espace est contraint. Ce qui explique sans doute le choix d'OVHcloud.

Trois types de serveurs sont ainsi proposés par OVHcloud :

  • Game 1 : Ryzen 5 3600X, disponible en Europe et aux États-Unis
  • Game 2 : Ryzen 7 3800X, disponible en France (SBG) et États-Unis
  • Game 3 : Ryzen 9, en attente de disponibilité

Une offre qui va se mettre en place progressivement d'ici février

Le déploiement est donc partiel. L'hébergeur précise ainsi que les serveurs Game 2 « seront installés dans les datacenters canadiens et européens dans les mois à venir » et que Game 3 n'arrivera pas avant février, en France uniquement. Côté processeur : 3900X (12C/24T) ou 3950X (16C/32T) ? Surprise !

Bien qu'ils utilisent des processeurs de bureau, ces serveurs bénéficient de mémoire ECC, d'une gestion distante via IPMI/KVM. OVHcloud exposait d'ailleurs les cartes mères d'ASRock Rack dont nous vous avions déjà parlé (ici ou ) lors de son dernier « Summit » et qui sont parmi les seules à proposer de telles fonctionnalités.

Sont-elles utilisées ici ? Impossible à dire pour le moment. L'hébergeur précise seulement que ces serveurs ont également droit à une « bande passante publique jusqu’à 1 Gbp/s, trafic illimité, protection anti-DDoS Game unique au monde incluse, réseau mondial en propre d’une capacité de 20 Tbp/s ».

Des tarifs en hausse, le stockage HDD en option

Game 1 vise « les particuliers, étudiants ou technophiles qui souhaitent héberger des parties en ligne ». Ils sont proposés avec 32 Go de DDR4 et 2x 500 Go de SSD NVMe à partir de 90 euros HT sans engagement. Les frais d'installation de 80 euros ne sont pas facturés avec un engagement de 12 mois (85,5 euros) ou 24 mois (81 euros).

Alors que Game 2 et 3 « s’adressent aux professionnels souhaitant héberger plusieurs parties de jeux en ligne sur la même machine. Ces serveurs seront aussi idéaux pour répondre aux besoins des éditeurs vidéo, animateurs, ou tout métier gérant des workloads créatifs ».

Game 2 intègre 64 Go de DDR4 et 2x 960 Go de SSD NVMe par défaut. Il est encore annoncé comme indisponible sur le site mais est vendu à 130 euros par mois sans engagement. Les 100 euros de frais d'installation sont offerts avec un engagement de 12 mois (123,5 euros) ou 24 mois (117 euros).

Pour le moment, les anciens serveurs Game-32 (Core i7-6700K) et Game-34 (Core i7-7700K) restent disponibles. Leur CPU est moins performant et leur bande passante limitée à 100 Mb/s, mais ils proposent par défaut un duo SSD/HDD qui permet de disposer d'une capacité de stockage de plusieurs To, désormais en option sur la gamme Ryzen. 

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

7 commentaires
Avatar de flyer63 Abonné
Avatar de flyer63flyer63- 22/01/20 à 07:56:04

90€ / mois pour des etudiants , ca m etonnerai qu on puisse se payer ce genre de machines . Ils vont plus aller vers kimsufi , soyoustart ou hetzner moins cher ^^ . Apres c est super qu amd commence a integrer les datacenter :)

Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 22/01/20 à 08:59:10

Cette petite startup m'étonnera toujours. :troll:

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 22/01/20 à 09:14:48

Les tarifs ne sont pas donnés tout de même. Je m'attendais à les voir à la baisse justement, les proc AMD coûtant moins chers que l'équivalent Intel en général (à voir si c'est encore le cas sur les modèles cités) :/

Pas très attrayant pour des étudiants :transpi:

C'est en tout cas une bonne chose d'avoir cette diversification au niveau des CPU et de voir qu'AMD grignote du terrain sur Intel. A la fois pour nous, en tant que client, ça permet d'avoir de nouvelles offres. Mais ça permettra aussi de relancer la bataille technologique entre les deux, alors que Intel s'était largement reposé sur ses lauriers jusqu'au retour en force d'AMD avec ses Ryzen.

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 22/01/20 à 10:05:41

J'ai un doute de la pertinence de l'offre. En effet, à par Minecraft, quels sont les jeux populaires (il faut quand même créer un groupe assez gros qui va jouer très régulièrement pour justifier un tel investissement) qui proposent encore d'héberger ses parties ?

Je ne sais même pas si, comme son ancêtre, CS:GO l'autorise encore.

(quote:45191:Furanku) Les tarifs ne sont pas donnés tout de même. Je m'attendais à les voir à la baisse justement, les proc AMD coûtant moins chers que l'équivalent Intel en général (à voir si c'est encore le cas sur les modèles cités) :/Pas très attrayant pour des étudiants :transpi:C'est en tout cas une bonne chose d'avoir cette diversification au niveau des CPU et de voir qu'AMD grignote du terrain sur Intel. A la fois pour nous, en tant que client, ça permet d'avoir de nouvelles offres. Mais ça permettra aussi de relancer la bataille technologique entre les deux, alors que Intel s'était largement reposé sur ses lauriers jusqu'au retour en force d'AMD avec ses Ryzen.

A l'époque où les serveur public était plus une exception qu'une règle, on jouait principalement sur des serveur maintenu par des "team". L'idée généralement, c'est que les membres de la team supportait collectivement le serveur, même si le serveur était ouvert et gratuit à tout le monde. Je me rappelle avoir squatté quelque serveurs de TF2 très sympathique à l'époque, l'ambiance était bonne enfant, on perdait ou on gagnait, l'important était de s'amuser et prendre du bon temps (cela n'impliquant pas que l'on faisait n'importe quoi).

Avatar de Norde Abonné
Avatar de NordeNorde- 22/01/20 à 14:28:29

Les étudiants hébergeant un serveur à 80-90€ par mois, il ne doit pas y en avoir des masses... Mauvaise comme de la part d'OVH pour surfer sur la mode "power gamer" du moment :keskidit:

Avatar de Furanku Abonné
Avatar de FurankuFuranku- 22/01/20 à 15:21:35

(quote:45197:tazvld)

Oui les membres d'une team qui supportaient la charge d'un serveur, avec éventuellement des dons mis en place, j'ai connu cela. Mais c'était tout de même rarement des étudiants qui en supportaient la charge financière :transpi:

Édité par Furanku le 22/01/2020 à 15:22
Avatar de Soraphirot Abonné
Avatar de SoraphirotSoraphirot- 22/01/20 à 16:13:54

(quote:45197:tazvld)

Il y a pourtant un marché, comme peut en témoigner les multiples services de location de serveurs pour jeux existant déjà. Il suffit detaper "rent game server" sur Google pour avoir une bonne liste.

Par contre comme mes vdd je trouve la tarification un peu élevée. Après ça semble pas déconnant vu les caractéristiques. Ça peut être une bonne idée pour une asso souhaitant organiser une grosse LAN sans avoir à acheter une machine sérieuse à la limite.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact