Mini PC Ghost Canyon d'Intel : une disponibilité en mars, dès 1 200 dollars ?

Petit PC, prix maxi costaud
Mini PC Ghost Canyon d'Intel : une disponibilité en mars, dès 1 200 dollars ?

Avec Ghost Canyon, Intel veut rendre ses NUC plus modulaires et évolutifs... mais pas moins cher. Si Hades Canyon avait déjà frappé fort sur le sujet, les premières informations issues de revendeurs tendent à monter que l'on dépassera facilement la barre des 1 200 euros, ne serait-ce que pour une machine de base.

L'une des grosses annonces de ce CES de Las Vegas était sans doute l'arrivée prochaine du mini PC personnalisable d'Intel, connu sous le nom de code Ghost Canyon. Cela faisait plus d'un an que l'on entendait régulièrement parler de ce produit, sur lesquels on savait tout depuis quelques semaines, il est désormais officiel.

Ghost Canyon : les partenaires et revendeurs bougent vite

Surtout, il commence à trouver sa place chez des partenaires du constructeur comme Razer qui a dévoilé sa propre version : le Tomahawk N1 devant arriver d'ici l'été. Cooler Master a également indiqué qu'il proposerait un boîtier pour ce format dans le courant de l'année, visant l'intégration : le NC100 à 200 dollars.

D'ailleurs, quid du tarif ? C'est le revendeur SimplyNUC qui pourrait avoir vendu la mèche, proposant d'ores et déjà des précommandes pour les trois modèles principaux qui seront mis sur le marché par Intel : les NUC9i9QN, NUC9i7QN et NUC9i5QN. Comme leur référence l'indique, ils seront à base de Core i5, i7 et i9 mobiles. 

Attendus pour la mi-mars, ils sont annoncés à 1 200, 1 300 et 1 800 dollars équipés de 8 Go de DDR4 et 128 Go de stockage. Des options qui peuvent être modifiées si vous le souhaitez. Mais cela donne déjà une première idée du tarif de la bête, qui sera comme on s'y attendait assez élevé.

SimplyNUC Ghost Canyon Intel

Surtout qu'il ne comprend pas de carte graphique, qui peut être ajoutée si son format est assez compact. Autant dire que sans elle, ce produit n'aura guère d'intérêt face à des machines comme les DeskMini d'ASRock bien plus abordables, existant dans des versions pour CPU Intel et AMD :

Il sera intéressant de voir avec qui Intel décide de travailler autour de ce produit lors de son arrivée en France, et quels seront les publics visés.

Les joueurs à la recherche d'un Mini PC, au budget conséquent, se tourneront sans doute plutôt vers le modèle de Razer. Intel pourrait donc s'intéresser aux professionnels et ceux qui ont besoin d'un PC compact, mais d'un GPU pour du calcul via CUDA ou du rendu via RTX chez NVIDIA par exemple... en attendant celui d'Intel, bien entendu.

0 commentaire

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact