À Las Vegas, les NAS font leur show. QNAP dévoile son TS-230 avec transcoding 4K

La guerre s'intensifie
À Las Vegas, les NAS font leur show. QNAP dévoile son TS-230 avec transcoding 4K

Le CES de Las Vegas est l'occasion pour les constructeurs de NAS d'exposer leurs nouveaux modèles, devant marquer 2020. QNAP semble miser sur une refonte de son offre d'entrée de gamme pour démarrer l'année. Après le TS-251D, le constructeur lève en effet le voile sur son nouveau TS-230.

Ce CES de Las Vegas aura été prolifique du côté des constructeurs de NAS. Et s'il n'y a pas de véritable révolution à attendre sur ce marché à court terme, on découvre les nouveautés et tendances de chacun.

Chacun sa stratégie

Et elles sont bien différentes. Ainsi, Synology a choisi de lancer les pré-inscriptions pour la version 7.0 de DSM, exposant sur place des modèles déjà évoqués il y a quelques mois comme le DS420j. Les semaines et mois à venir devraient ainsi se concentrer sur la montée en puissance de la série 2020 et le travail sur la bêta de l'interface.

Chez Asustor, on voit désormais les choses en grand avec le Lockerstor 10 Pro qui fait suite au lancement des Lockerstor 8 et 10. Tout ce petit monde vient compléter l'offre haut de gamme du constructeur qui va devoir travailler dur sur son interface ADM pour convaincre un public plus professionnel de le suivre. 

Pour le moment, la société en a dit peu sur le sujet. Espérons que les mois à venir seront l'occasion d'en savoir plus sur l'évolution des outils dédiés à la virtualisation ou aux conteneurs, par exemple... et qu'il ne faudra pas attendre le Computex de juin pour en avoir la confirmation.

QNAP a réussi son année 2019

De son côté, QNAP a déjà fait de gros efforts en 2019. Le Taïwanais a en effet livré une évolution importante de son interface QTS, de nombreux nouveaux modèles, mais surtout son fameux Guardian (QGD-1600P) à tout faire. Ce qui ne l'a pas empêché de multiplier les innovations, de QTS Hero à son projet de QTS Cloud.

Mais le constructeur a aussi continué de se diversifier dans les accessoires dans le domaine du stockage et du réseau, avec des boîtiers RAID TR-002/TR-004 ou sa clé USB permettant de disposer d'un connecteur réseau Multi-Gig à 5 Gb/s. Bref, cela part un peu dans tous les sens, mais ça avance, et plutôt rapidement. 

Ces derniers mois, on a néanmoins vu QNAP revenir à certains basiques avec l'annonce de son TS-251D en amont du CES. Il a été suivi par le TS-230 à côté duquel nous étions passés. Le CES de Las Vegas est l'occasion de revenir sur ce nouveau modèle qui doit renouveler son offre d'entrée de gamme.

TS-230 : 2 Go de DDR4 et transcoding 4K

Actuellement, on trouve chez le constructeur le TS-228A, proposé dans les 160 euros. Il arbore une robe blanche assez classique et cache, comme sa référence l'indique, deux baies. Il se repose sur un SoC Realtek RTD1295 (ARM 64 bits, 4x 1,4 GHz), avec 1 Go de DDR4 (non extensible). Deux ports USB 2.0 et un 3.0 accompagnaient l'ensemble.

Le TS-230 revoit les choses légèrement à la hausse. Le SoC est toujours signé Realtek, mais il s'agit cette fois d'un RTD1296. Il exploite la même base, quatre cœurs Cortex-A53 à 1.4 GHz avec une partie graphique Mali T820, mais sa connectique est un peu plus fournie. Pour l'occasion, QNAP double la mémoire : 2 Go, toujours non extensible.

QNAP TS-230QNAP TS-230

Ce SoC n'est pas inconnu, puisque c'est celui utilisé par Synology pour son DS218play, proposé dans les 250 euros avec 1 Go de mémoire. Les deux annoncent une caractéristique intéressante pour tous les adeptes de contenu multimédia : le transcoding 4K (10 bits, H.264) exploitable dans certaines applications.

Un design et une connectique retravaillés

Les ports USB sont toujours au nombre de trois, mais deux en version 3.0 (dont un en façade) et un seul 2.0. Il n'y a toujours qu'un port réseau à 1 Gb/s, logique sur une telle gamme. La consommation est presque inchangée, sensiblement inférieure au repos : on passe de 5,3 watts à 4,48 watts contre 12,28 watts lorsqu'il est sollicité (12,09 watts précédemment). Le NAS est toujours livré avec une alimentation externe de 65 watts.

Le boîtier a été modifié et ses dimensions revues à la hausse : 188,6 × 90,2 × 156,3 mm contre 187,7 × 90 × 125 mm auparavant. Il est néanmoins plus silencieux, avec un ventilateur de 80 mm produisant seulement 15 dB(A), contre 17,8 dB(A) pour l'ancien modèle. Ainsi, son poids double presque puisque l'on passe de 690 grammes à 1,1 kg à vide.

Surtout, les boutons et diodes sont plus visibles et accessibles, que ce soit celui pour allumer le NAS ou le second dédié à la copie USB. Reste néanmoins une inconnue : le tarif. On imagine que QNAP va tenter de rester sous la barre des 200 euros avec ce modèle, ou tout du moins éloigné des 250 euros du DS218play de Synology. 

Pour ce dernier, ce serait un coup dur, nécessitant de revoir sa tarification ou de proposer un modèle plus véloce pour rester concurrentiel sur un marché aussi important que celui des NAS d'entrée de gamme avec fonctionnalités multimédia. La suite, au prochain épisode...

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

4 commentaires
Avatar de aldwyr Abonné
Avatar de aldwyraldwyr- 13/01/20 à 10:19:56

"le transcoding 4K (10 bits, H.264) exploitable dans certaines applications" -> C'est bien ça qui me fait peur, quelle application ? les leur fait maison ou toute genre Plex ?

Sur mon ds1515+, je ne peux pas faire le transcode via l'accélartion métériel via Plex car Synology ne l'autorise malheureusement pas. Via leur application maison, c'était possible et cette limite ma rendu fou.

Vous êtes sûr que ce n'est pas le transcode 4k 10 bits en H.265 pour le SoC Realtek RTD1295 ? https://farm5.staticflickr.com/4212/35152786066_b02cd95461_z.jpg

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 13/01/20 à 10:37:45

(quote:45012:aldwyr) ...

La capture est assez claire non ? Après on verra une fois le produit dispo. Mais chez Syno, le HEVC est bien annoncé comme supporté. On verra.

Avatar de Soraphirot Abonné
Avatar de SoraphirotSoraphirot- 13/01/20 à 14:44:41

(quote:45012:aldwyr) les leur fait maison ou toute genre Plex ?

Plex ne gère que les IGP Intel et GPU nVIdia pour l'accélération matérielle. Pour les Radeon aux dernières nouvelles c'était possible mais que sous Windows, pas Linux. Donc à mon avis l'accélération sur de l'ARM avec Plex c'est pas demain.

Avatar de GourouLubrik Abonné
Avatar de GourouLubrikGourouLubrik- 13/01/20 à 14:59:56

(quote:45030:Soraphirot) Plex ne gère que les IGP Intel et GPU nVIdia pour l'accélération matérielle. Pour les Radeon aux dernières nouvelles c'était possible mais que sous Windows, pas Linux. Donc à mon avis l'accélération sur de l'ARM avec Plex c'est pas demain.

Tout à fait, et on peut même signaler que le GPU transcoding nvidia sous linux c'est tout récent.. (Et merci à tout ceux qui ont gueulé sur leurs forum ;))

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact