Phanteks Enthoo Elite : un écrin de verre et d'aluminium pour 2 PC, à 899,90 euros

Deux pour le prix de dix ?
Phanteks Enthoo Elite : un écrin de verre et d'aluminium pour 2 PC, à 899,90 euros

Phanteks a fait le déplacement au CES avec un boîtier au tarif plutôt surprenant : 899,90 euros. À ce prix-là, le constructeur promet tout simplement « la Formule 1 des boîtiers », sobrement baptisé Enthoo Elite.

Régulièrement, des fabricants de boîtiers profitent du CES pour montrer leurs dernières créations sortant des sentiers battus. Si ces dernières années, Lian Li a souvent occupé ce segment avec ses châssis format bureau (nous y reviendrons), cette année c'est au tour de Phanteks de surprendre. Non pas sur le format ou les fonctionnalités, mais sur... le prix. 

Enthoo Elite, une « Formule 1 » à 899,90 euros

Le constructeur a levé le voile sur l'un des châssis les plus chers du marché, le Enthoo Elite. Affiché juste sous la barre des 900 euros, il promet « des matériaux premium » et une conception « avec la plus grande attention aux moindres détails ». Côté matériaux, on retrouvera donc des panneaux d'aluminium épais de 4 mm avec un effet sablé, accompagnés de parois en verre trempé, afin de laisser entrevoir l'ensemble des entrailles de la bête (ainsi que les traces de doigt).

Phanteks Enthoo ElitePhanteks Enthoo Elite

À l'intérieur, il y a d'ailleurs de quoi faire entrer une configuration sans se poser la moindre question concernant les dimensions des composants. Il faut dire que l'Enthoo Elite affiche des mensurations généreuses, avec 270 x 750 x 615 mm, soit un volume de 123,5 litres et une masse à vide de... 33 kilogrammes.

Deux en un

Techniquement, il est même possible d'en faire entrer deux, une avec une carte mère E-ATX et une seconde en mini-ITX, chacune disposant d'un emplacement pour leur bloc d'alimentation. Côté stockage, de très nombreux emplacements sont prévus. Quatre supports de montage sont prévus pour des disques durs ou SSD de 2,5 pouces, avec la possibilité d'en ajouter deux autres en option.

Pour les disques durs de 3,5 pouces, treize emplacements sont prévus, mais seuls six supports de montage sont fournis. Deux baies amovibles de 5,25 pouces peuvent également être installées si besoin est. 

Refroidissement cinq étoiles

Côté refroidissement Phanteks n'a pas fait les choses à moitié. Si cinq ventilateurs de 140 mm sont inclus avec la bête, il est possible d'aller beaucoup plus loin et d'installer un maximum de 20 ventilateurs de 120 mm ou de 17 unités de 140 mm. De quoi maintenir au frais à peu près n'importe quelle machine. 

Phanteks Enthoo ElitePhanteks Enthoo Elite

Les amateurs de watercooling trouveront également leur compte avec un emplacement pour un dissipateur de 480/560 mm à l'avant, trois autres de 420/480 mm sur le dessus (65 mm d'épaisseur maxi), au fond, et sur la paroi de séparation situé au-dessus des blocs d'alimentation. Sur le flanc, un autre dissipateur de 280/360 mm pourra prendre place tandis qu'un dernier emplacement de 120/140 mm à l'arrière est également prévu. Et avec tout ça, il reste encore de la place pour la pompe, le réservoir et les tuyaux.

Pour ce qui touche au refroidissement du processeur en lui-même, une hauteur de 210 mm est disponible, ce qui devrait permettre de placer l'immense majorité des ventirads du marché sans se poser de question. À l'arrière de la carte mère, un espace de 35 mm est disponible pour y ranger les câbles. 

Derniers raffinements pour la route

Bien évidemment la liste des équipements de l'Enthoo Elite ne s'arrête pas là. Il est ainsi bardé de filtres à poussière facilement amovibles, un point indispensable pour préserver au maximum l'apparence de la configuration, ainsi que ses composants. 

En façade, la connectique est des plus complètes, avec la bagatelle de quatre ports USB 3.0, une sortie HDMI 2.0 et un port USB Type-C à la norme 3.1. Deux paires de prises jack de 3,5 mm sont également présentes, une pour chaque configuration. 

Phanteks Enthoo ElitePhanteks Enthoo Elite

On retrouve enfin une petite molette, qui sert à paramétrer la couleur de l'éclairage de la base et des flancs du châssis. Des diodes multicolores sont en effet disséminées un peu partout sur le boîtier et il est possible d'en faire varier la couleur manuellement ou de les piloter avec ASUS Aura Sync ou MSI Mystic Light Sync.

Si vous disposez d'une carte mère compatible, il sera donc possible de synchroniser leur éclairage avec celui du boîtier. Une fonction facturée au prix fort, mais quand on aime (surtout les diodes), on ne compte pas.

  • Introduction
  • Enthoo Elite, une « Formule 1 » à 899,90 euros
  • Deux en un
  • Refroidissement cinq étoiles
  • Derniers raffinements pour la route
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact