Razer : mini PC Tomahawk N1 presque parfait, manette Kishi pour smartphone et GeForce Now

Bientôt le bundle ?
Razer : mini PC Tomahawk N1 presque parfait, manette Kishi pour smartphone et GeForce Now

Le mini PC pour joueurs ferait-il son grand retour grâce à... Intel ? C'est ce que Razer semble indiquer avec son Tomahawk N1 se reposant sur la plateforme Ghost Canyon du fondeur. La société en profite pour dévoiler d'autres produits, dont une manette universelle pour smartphone en partenariat avec NVIDIA.

Razer est un habitué des annonces tonitruantes au CES, de produits qui ne verront parfois jamais le jour. Le constructeur veut en effet souvent assurer le show, faire parler de lui. Le salon de Las Vegas est parfait pour ça tant les vaporwares y sont courants. Cette année, son approche est en partie différente.

La société y annonce en effet son concept Eracing Simulator avec système de projection de 128" à 202°, siège gaming, volants et pédales avec tout le nécessaire pour une immersion totale. Un produit que la société dit vouloir continuer de développer pour l'utiliser à l'avenir dans des compétitions. Nous verrons donc ce qu'il en est à ce moment-là.

Mais Razer a également des projets plus terre-à-terre, et donc plus intéressants à analyser. Tout d'abord un routeur, basé sur une solution Qualcomm, qui cumule les technologies mesh, 5G, Wi-Fi 6, partiellement Multi-Gig. Nous en reparlerons dans un prochain article. Pour les joueurs, deux autres produits ont retenu notre attention.

Razer Eracing Simulator

Tomahawk N1 : Compute Element rencontre une GeForce RTX

Tout d'abord le Tomahawk N1. Il s'agit en effet d'un mini PC ultra-compact pouvant intégrer une GeForce RTX 2080 Super, une première pour le constructeur. Il est sans doute poussé par son association à Intel sur ce projet, puisque c'est un Compute Element à base de Core i9 (jusqu'au 9980HK) qui est utilisé ici.

Comme nous l'évoquions à l'occasion de l'annonce de Ghost Canyon par Intel, l'objectif du fondeur est en effet de voir son concept utilisé par d'autres, un peu à la manière des NUC qui sont aussi commercialisés sous diverses formes par des partenaires qui apportent leur patte et leurs spécificités. 

Ici, on retrouve le style de Razer qui propose une machine occupant la taille d'un boîtier pour carte graphique externe... mais avec un PC complet. Malheureusement, ses dimensions précises ne sont pas détaillées, on sait juste qu'il sera mis sur le marché avant l'été pour un tarif encore inconnu.

  • Razer Tomahawk N1
  • Razer Tomahawk N1
  • Razer Tomahawk N1
  • Razer Tomahawk N1
  • Razer Tomahawk N1
  • Razer Tomahawk N1

Outre le Core i9, il embarquera jusqu'à 64 Go de DDR4, deux SSD M.2 (Key M, 22110), une GeForce RTX, du Wi-Fi 6 mais aussi une connectique assez complète : six USB 3.2 Type-A, deux Thunderbolt 3, deux HDMI 2.0a et, petit regret, deux ports LAN limités à 1 Gb/s seulement (Intel i219-LM et i210-AT). L'alimentation est de type SFX.

La marque précise que son assemblage pourra se faire sans outil, la ventilation étant pensée pour assurer un fonctionnement suffisant. Un point qui sera à vérifier lors des tests. Il pourrait néanmoins s'agir de la machine parfaite à placer sous une TV à rafraichissement variable (compatible G-Sync) comme les derniers modèles « BFGD » OLED de LG

Kishi : GeForce Now a déjà sa manette

Nous l'avons déjà évoqué il y a peu, mais le service de cloud gaming de NVIDIA s'apprête à vivre quelques changements. En bêta depuis quelques années, sans modèle économique précis, il est l'objet de partenariats avec des opérateurs locaux sur certains marchés. Disponible depuis peu sous Android, il va bientôt s'ouvrir à tous.

On devrait en effet découvrir la forme presque finale de ce service d'ici peu. On pouvait s'attendre à ce que ce soit le cas au CES de Las Vegas, mais NVIDIA n'a pour le moment rien annoncé. Cela n'empêche pas ses partenaires de se préparer. On va donc voir se multiplier les produits « GeForce Now Recommanded ».

Razer KishiRazer Kishi

C'est le cas de la manette universelle Kishi de Razer, qui se veut compatible avec un maximum de smartphones Android (7+) et iOS (iPhone 6 ou supérieur). Un produit qui ira de pair avec le routeur maison, dont on s'étonne d'ailleurs qu'il ne soit pas lui-même estampillé GeForce Now pour le moment. Peut-être que cela viendra.

Quoi qu'il en soit, elle se base sur le travail fait autour de la Junglecat qui avait été pensée pour le Razer Phone 2, en partenariat avec Gamedevice. Elle propose un connecteur USB Type-C ou Lightning, permet une recharge en passthrough et devrait être disponible dès le début de l'année selon Razer. Son tarif n'a pas été précisé.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact