Pilotes 441.87 de NVIDIA : Max Frame Rate, Quake II RTX 1.3, BFGD sans Android TV et VRSS

Mais toujours pas de nouvelle interface
Pilotes 441.87 de NVIDIA : Max Frame Rate, Quake II RTX 1.3, BFGD sans Android TV et VRSS

NVIDIA n'a pas de grosse nouveauté à mettre en avant au CES de Las Vegas, mais profite du salon pour améliorer ses pilotes. Si l'on attend toujours une refonte visuelle, les améliorations apportées sont intéressantes.

Dans la multitude des annonces faites par NVIDIA hier, on découvrait l'arrivée d'un nouveau pilote graphique. Estampillé 441.87, il s'agit d'un Game Ready spécifique au CES qui intègre de nombreuses nouveautés et améliorations, en plus du support pour certains titres comme Youngblood qui va activer le support de RTX et DLSS.

Quake II RTX passe en mode shooting (entre autres)

Le constructeur a également travaillé sur la version 1.3 de Quake II RTX, qui sort un peu plus d'un mois après une version 1.2 déjà fournie. Cette mouture apporte le support d'un mode photo permettant de faire des captures en bougeant la caméra, modifiant la profondeur de champ, etc.

Ce, sans les contraintes d'un rendu ray tracing en temps réel, donc avec une meilleure qualité d'image. Pour l'activer, mettez le jeu en pause et pressez F12. Pour modifier l'image il faut utiliser certaines combinaisons de touche : ZQSD, AE pour les mouvements, Majuscule pour accélérer, CTRL pour ralentir, la souris pour le niveau de zoom, la molette (avec ou sans CTRL) pour la profondeur de champ.

Vous pouvez également trouver des variables à modifier dans le manuel. D'autres améliorations sont également de la partie comme la possibilité de préciser quel moniteur doit être utilisé en plein écran, l'affichage de l'élément d'inventaire sélectionné dans la barre de statut, des vidéos de campagnes coupées, etc.

Quake II RTX Photo ModeQuake II RTX Photo Mode

Une nouvelle option Max Frame Rate

Le vieillissant panneau de configuration, dont on espère toujours se débarrasser sous peu, gagne une nouvelle fonctionnalité qui n'est pas sans faire penser à ce que propose AMD depuis quelque temps : la possibilité de limiter le nombre d'images par seconde calculées par le GPU.

NVIDIA le propose d'ailleurs depuis 2014 sous le nom Battery Boost afin de favoriser l'autonomie des PC portables, mais il fallait passer par GeForce Now. Cela fonctionne désormais de manière globale, même sur PC de bureau, avec la possibilité de ne le faire que pour certains jeux en particulier, entre 40 et 240 ips.

L'intérêt d'une telle fonctionnalité est multiple. Elle permet d'économiser de l'énergie ou de favoriser la faible latence. Mais aussi de rester dans les limites du rafraichissement variable de la dalle de votre écran. Dans les deux premiers cas, il faudra modifier le paramètre de gestion de l'énergie pour indiquer votre préférence.

NVIDIA Pilotes Max Frame Rate

VRSS activable dans une vingtaine de jeux en réalité virtuelle

NVIDIA évoque aussi l'arrivée du Variable Rate Supersampling (VRSS) pour la réalité virtuelle afin d'améliorer les performances en effectuant un rendu plus précis seulement sur la partie centrale de l'image où l'œil sera focalisé. Lui aussi peut être activé dans les pilotes, de manière adaptative ou constante. 

VRSS est supporté par les jeux DirectX 11 ou les jeux qui répondent à certains critères comme le support du MSAA par exemple. Une vingtaine de titres est concernée (voir la liste).

NVIDIA VRSSNVIDIA VRSS

Filtre Splitscreen, GPU Scaling, nouveaux écrans compatibles G-Sync

Dans les autres nouveautés intégrées, on compte un nouveau filtre FreeStyle permettant de séparer l'écran en deux entre deux effets, ou de les mélanger au sein de l'image. Image Sharpening était jusqu'à maintenant liée au GPU Scaling, les deux fonctionnalités peuvent désormais être activées séparément. 

Enfin, de nouveaux écrans sont considérés comme compatibles G-Sync : les Acer VG252QX, XB253Q GX, XV253QX, ASUS VG279QM, LG 38WN95C, 28GN950 et View Sonic XG270. D'autres suivront sous peu : ASUS VG259QM, PG43UQ, Dell AW2521HF, AW2521HFL et LG 34GN850.

BFGD n'impose plus l'intégration de Tegra/Shield

On découvre d'ailleurs un changement sémantique d'importance chez NVIDIA à l'occasion de ce CES, concernant les Big Format Gaming Display (BFGD). 

A leur annonce au CES 2018, il s'agissait de TV avec une dalle de qualité supérieure (4K à 120 Hz, luminosité d'au moins 1 000 nits, espace de couleur DCI-P3), intégrant une puce Tegra et Android TV à la manière d'une Shield TV. Très coûteux, ils ont mis du temps à voir le jour, sans réellement convaincre.

C'est sans doute ce qui explique le changement de fusil d'épaule de la part de NVIDIA. Car à l'annonce des nouvelles TV 2020 de LG, compatibles G-Sync, nous avions vu ici ou là qu'elles étaient considérées comme des BFGD. Nous pensions au départ à une erreur de certains confrères... mais non. NVIDIA fait de même.

Interrogé ce matin sur le sujet, le constructeur nous confirme que désormais les écrans BFGD sont des modèles disposant d'un rafraichissement variable (G-Sync ou non), avec une dalle de qualité supérieure. Cette terminologie est néanmoins réservée à des TV de plus de 50". 

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

2 commentaires
Avatar de Le_poilu Abonné
Avatar de Le_poiluLe_poilu- 07/01/20 à 14:30:05

Le max frame rate on pouvait déjà l'avoir via rivatuner, mais c'est bien qu'ils l'intègrent enfin dans le panneau de configuration "officiel" nvidia

Avatar de ashlol Abonné
Avatar de ashlolashlol- 08/01/20 à 18:32:13

testé hier soir le max frame rate et c'est pas convaincant du tout alors certes cela ne dépasse pas la limite définie mais génère de la latence donc encore une fonctionnalité inutilisable en l'état.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact