DSM 7.0 : ce que Synology prépare pour sa nouvelle interface

Hybrid Share est demandé à l’accueil
DSM 7.0 : ce que Synology prépare pour sa nouvelle interface

Après l'avoir plusieurs fois repoussée, Synology a lancé les inscriptions pour une première phase de test ouverte au public de DSM 7.0. Le fabricant s'apprête en effet à revoir de nombreux éléments de son interface et de ses applications. Si le design est renouvellé, c'est loin d'être le seul point où le Taiwanais a porté son attention.

La première annonce de la version 7.0 de Disk Station Manager (DSM) remonte au mois octobre… 2018. La bêta devait être lancée au premier semestre 2019. En mai de cette année, Marcos de Santiago, responsable produit chez Synology, nous affirmait que DSM 7.0 devait arriver en bêta « dans l'année, c'est sûr ». Perdu…

Pour tenter de se justifier, le constructeur nous expliquait vouloir « proposer la meilleure version de DSM 7.0. Il y avait encore beaucoup de modifications à apporter, ça prend donc beaucoup plus de temps que prévu à arriver ». Au fil des mois, plusieurs annonces autour des nouveautés de DSM 7.0 ont été faites par Synology, jusqu’à l’annonce du programme Preview ce 31 décembre.

Comme Thecus fin 2015 avec la bêta de ThecusOS 7.0, Synology a donc profité des dernières heures de 2019 pour évoquer sa nouvelle version.

Preview annoncée en 2019, disponible en 2020

Vous avez jusqu‘au 14 janvier pour vous connecter avec votre compte Synology et remplir un questionnaire. Il faudra ensuite espérer être sélectionné, le constructeur ne précisant pas comment seront sélectionnés les participants ni dans quels délais ils seront prévenus.

Cette Preview ouverte au public arrive après une première phase de test organisée ces derniers mois, réservée à quelques partenaires (principalement des gros comptes). Elle sera suivie d’une ou plusieurs version Bêta et autres Release Candidate ouvertes à tous, là encore sans plus de détails sur le calendrier.

Suivant les retours, l’attente avant la version finale risque donc d’être longue. Synology veut en effet un DSM 7.0 le plus stable possible dès la version bêta, car il vise principalement les professionnels. C’est d’ailleurs, selon le fabricant, une des raisons ayant conduit à autant repousser sa sortie, d'un an tout de même...

Résumé des nouveautés, Hybrid Share absent

Mais qu'est-ce qui nous attend exactement avec DSM 7.0 ? En premier lieu, on remarquera le fait que le design a été retravaillé. L'accent a également été mis sur des éléments moins visibles mais tout de même assez perceptibles et responsable de la qualité de l'expérience utilisateur : les performances et la réactivité du système.

Les notes de version évoquent également un accès à des logs bien plus détaillés, notamment sur les alertes de sécurité et les partages de fichiers, ou encore la possibilité de bloquer les ports USB du NAS. Une analyse proactive des périphériques de stockage est proposée, la reconstruction d’un RAID devant être plus rapide.

L'application Photos regroupera les actuels Photo Station et Moments. De nombreux paramètres du DSM et des applications installées sur le NAS pourront désormais être sauvegardés dans Hybrid Backup ou sur votre compte Synology, ce qui sera apprécié en cas de réinstallation. Aucune version « Cloud » n'est néanmoins prévue.

Une fonctionnalité sera absente de la Preview : Hybrid Share. Il s’agit de créer un stockage en ligne – sur le cloud C2 de Synology – avec une partie synchronisée en local dans un cache dont vous pouvez définir la taille. Ce service avait été annoncé en octobre dernier, mais qui souffrait alors d’un important manque : aucune gestion de version des fichiers, alors qu'Hyper Backup et C2 sont parfaitement capables de le faire. Mais c'est prévu. 

Analysons désormais tout cela en détails.

Fluidité de DSM, Active Insight, HDD sous haute surveillance

Comme cela avait déjà été annoncé en octobre 2018, Synology évoquait « une nouvelle interface utilisateur, offrant une expérience plus fluide et réactive » pour DSM 7.0. Il est notamment question d’une « intelligence de préchargement » des données lorsque la souris passe à côté ou sur une icône.

Il faudra attendre les premiers retours pour vérifier que c’est bien le cas, notamment sur des NAS d’entrée de gamme avec peu de mémoire et un SoC poussif.

Autre gros morceaux de DSM 7.0 disponible dans la Preview : Active Insight. Il s'agit d'une application de surveillance proactive et prédictive regroupant et agrégeant les alertes retournées par plusieurs NAS. Active Insight sera accessible sur une page dédiée et via les applications mobiles, avec des notifications push.

Ce service sera combiné à un « nouveau système de surveillance de la santé des périphériques de stockage basé sur l'apprentissage automatique pour identifier de manière proactive les disques présentant des problèmes ou une dégradation des performances » précise Synology.

DSM 7.0 prendra aussi en charge l’outil Device Analytics de Western Digital permettant de surveiller de près la santé des disques durs Purple, Red et Red Pro.

  • Active Insight Synology
  • Active Insight Synology
  • Active Insight Synology

Reconstruction RAID plus rapide, SAN Manager, Fiber Channel

Des améliorations ont été apportées sur la gestion du stockage. Désormais, une unité de « spare » présente dans le NAS peut prendre la place d’une autre défaillante ou identifiée comme à risque avant qu’un problème ne survienne. Cette prévention peut éviter la reconstruction d’un RAID via les bits de parité, une opération souvent longue.

En cas de réparation/reconstruction d’un RAID, le temps nécessaire est néanmoins réduit et dépend désormais de la quantité de données stockées : si seulement 50 % de l’espace de stockage est utilisé, le temps nécessaire est divisé par deux. Autre bonne nouvelle : la création et suppression du cache SSD n’arrête plus les services en cours.

Un aperçu de l'utilisation du stockage des volumes Btrfs sera proposé. iSCSI Manager disparaît et fait place au SAN Manager qui est désormais un module à part devant être récupéré via le gestionnaire de paquets à l’avenir. Une Storage Console permettra une surveillance du stockage via VMware vSphere et Windows Server.

Comme prévu, le Fiber Channel est aussi de la partie, mais seulement pour une poignée de modèles dans les gammes FS, SA et xs(+) : FS3400, FS1018, FS2017, SA3400, RS1619xs+, RS3618xs, DS3018xs, RS18017xs+, RS4017xs+, RS3617RPxs, RS3617xs+ et DS3617xs.

Synology recommande d’utiliser une carte QLogic QLE2692-SR-CK de Marvell pour le moment ; une liste des références officiellement prises en charge sera publiée avec la version finale de DSM 7.0.

Gestion des photos : fini le doublon d'applications

Synology Photos est l'une des rares nouveautés importantes visant le grand public. Comme attendu, il s’agit de la fusion de Photo Station et Moments.  On y retrouve une présentation sous la forme d’une timeline, correspondant à une organisation sous la forme de dossiers sur le NAS, comme c’est actuellement le cas.

Des sélections multiples sont possibles via les touches Ctrl et Maj, tandis que la date, l'heure, les descriptions et les balises peuvent être modifiées. Plusieurs photos/vidéos peuvent être ajoutées à des albums sans créer des doublons et la création automatique d’albums peut être modifiée par l’utilisateur, mais les détails manquent sur ce point.

Ceux créés par défaut sont des albums regroupant les personnes, les contenus avec un tag identique, uniquement les vidéos et enfin les contenus récemment ajoutés. Lors de l’upload de fichiers, le glisser/déposer est possible et les miniatures peuvent être directement générées par le navigateur afin de soulager la charge de travail du NAS.

Pour rechercher une photo/vidéo dans Photos, vous pouvez utiliser des noms de personnes, une géolocalisation, des tags, une date et même préciser des formats spéciaux comme les Live Photos et les images à 360 degrés. Vous pouvez partager un album via un lien ou bien seulement certains utilisateurs.

Une page dédiée permet de retrouver l’ensemble des partages en cours. Lorsque vous partagez un dossier avec un autre utilisateur, vous pouvez définir ses droits : lire, télécharger, et/ou uploader, ou bien gérer le dossier ensemble. Enfin, vous avez la possibilité d’afficher, masquer ou fusionner les résultats de la reconnaissance faciale dans l'album automatique regroupant les personnes.

Bien évidemment, la reconnaissance faciale peut aussi être complètement désactivée si vous le souhaitez. Le traitement se fait pour rappel en local, mais seuls certains NAS peuvent en profiter.

  • Synology Photos DSM 7.0
  • Synology Photos DSM 7.0
  • Synology Photos DSM 7.0
  • Synology Photos DSM 7.0

Améliorations pour Office et Drive

La suite bureautique Office de Synology permet d’afficher le pseudo des utilisateurs, prend en charge les polices Microsoft JhengHei et Helvetica Neue, et réduit le temps d'ouverture d'un document, mais pour le moment, on manque de détails sur le sujet. De nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées à Spreadsheet (feuille de calculs), Document (traitement de texte) et Slides (présentations) ; elles sont détaillées par ici.

Lors du partage d’un fichier avec Drive, l’administrateur peut imposer un mot de passe et/ou une date d’expiration, mais aussi empêcher certains de partager des données, en interne/externe. La parentalité d’un document peut être transférée d’un utilisateur à un autre, pratique en cas de suppression d’un compte par exemple.

Les logs sont largement renforcés avec l’ajout d’informations détaillées sur les conditions de partage des fichiers (et les éventuels changements), le « top » des fichiers accédés depuis l’extérieur, etc. Bien évidemment, les performances ont également été améliorées au passage, c’est du moins ce qu’affirme Synology.

Audio Station, Cloud Sync, Hyper Backup, High Availability…

Audio Station gagne la prise en charge des terminaux AirPlay 2, ainsi que des formats FLAC, OGG et WAV pour le lecteur web sans conversion.

Cloud Sync propose de nouvelles solutions de stockage en ligne : Microsoft SharePoint Online Document Library et Google Shared Drive. Ce n’est pas tout : l’API avec Baidu a été mise à jour, la limite de taille pour un fichier a été poussée à 15 Go sur OneDrive et des logs détaillés sont là encore disponibles. 

L‘application Conctacts permet de partager des contacts, de les synchroniser avec iOS et d’en importer depuis Google, Outlook et MailPlus. Lors de la conférence Synology 2020, il était question de CardDAV pour un accès multiplateformes et multipériphériques, mais ce n’est pas mentionné explicitement dans les notes de version actuelles.

Hyper Backup permettra de sauvegarder les paramètres de plusieurs applications du DSM, notamment Audio Station et Cloud Sync. La configuration du DSM peut pour sa part être enregistrée dans votre compte Synology. On peut déléguer à des utilisateurs précis certaines tâches de sauvegarde qu’ils géreront en tant qu’admin. Les performances globales ont été améliorées.

Directory Server (anciennement Active Directory Server) passe à Samba 4.8, peut devenir un contrôleur de domaine secondaire, prend en charge la migration depuis Windows Server 2008 ou plus récent, permet d’exclure des mots de passe trop faibles/communs pour les utilisateurs, etc.

Le service High Availability se dote d’une fonction « Fast Update » afin de « réduire considérablement le temps d'arrêt du service pendant le processus de mise à jour du système ». La synchronisation entre les NAS actifs et passifs a été améliorée et le temps de bascule de l’un à l’autre réduit de 30 %, encore une fois sans plus de détails. Désormais, des onduleurs distincts peuvent être installés et gérés par les NAS actifs et passifs afin de maximiser la disponibilité des services.

Les autres améliorations de DSM 7.0

Il est possible « d’éjecter » un groupe de stockage d’une baie d’extension afin de retirer les disques durs en sécurité, mais aussi de remonter un groupe de stockage de disques installés après le démarrage du NAS.

Une fonction de réparation automatique du RAID peut être lancée lorsque des périphériques de stockage de certaines baies auront été remplacés. L’interface du CMS (Système de gestion centralisée) a été revue afin de proposer une présentation plus intuitive et des menus plus simples. À voir ce qu’il en sera dans la pratique.

Le moniteur des ressources donne des indications plus précises et permet de naviguer dans un historique afin de remonter dans le temps. Il est possible d’activer n’importe quand la compression des données pour les dossiers partagés, tandis que les dossiers partagés et chiffrés en NFS sont supportés. Comme le SAN Manager, le service SMB est désormais un module du centre de paquets.

Signalons enfin que les ports USB et console du NAS peuvent être bloqués, et que les certificats Let’s Encrypt sont supportés lorsque le service DDNS de Synology est activé.

Séries 2014 à 2020 compatibles, quelques DS-x13 aussi

Finissons par la liste des NAS compatibles qui réserve quelques surprises :

  • Série 2013 : RS3413xs+, RS10613xs+, DS2413+, DS1813+, DS1513+, DS713+, DS213j
  • Série 2014 : RS3614xs+, RS3614RPxs, RS3614xs, RS2414RP+, RS2414+, RS814RP+, RS814+, RS814, RS214, DS414slim, DS414, DS414j, DS214+, DS214play, DS214, DS214se, DS114
  • Série 2015 : RC18015xs+, DS3615xs, DS2415+, DS2015xs, DS1815+, DS1515+, DS1515, RS815RP+, RS815+, RS815, DS415+, DS415play, DS715, DS215+, DS215j, DS115, DS115j
  • Série 2016 : RS18016xs+, RS2416RP+, RS2416+, RS816, DS916+, DS716+II, DS716+, DS416play, DS416slim, DS416, DS416j, DS216+II, DS216+, DS216play, DS216, DS216j, DS216se, DS116
  • Série 2017 : FS3017, FS2017, RS18017xs+, RS4017xs+, RS3617xs+, RS3617RPxs, RS3617xs, RS217, DS3617xs, DS1817+, DS1817, DS1517+, DS1517
  • Série 2018 : FS1018, RS2818RP+, RS3618xs, RS2418RP+, RS2418+, RS818RP+, RS818+, DS3018xs, DS1618+, DS918+, DS418play, DS418, DS418j, DS718+, DS218+, DS218play, DS218, DS218j, DS118
  • Série 2019 : RS1619xs+, RS1219+, RS819, DS2419+, DS1819+, DS1019+, DS419slim, DS119j
  • Série 2020 : RS820RP+, RS820+, DS620slim, DS420j, DS120j
  • Gamme FS : FS3400, FS3017, FS2017, FS1018
  • Gamme SA : SA3400
  • Autres : VirtualDSM

Lors de la mise en ligne du DSM 6.2 en octobre 2017, Synology avait prévenu que c’était la dernière mise à jour importante (hors correctifs de sécurité donc) pour les DS-x11, x12 et certains x13 : les DS413j, DS213air, DS413, DS213 et DS213+. DSM 7.0 est donc compatible avec le DS213j d’entrée de gamme, mais pas avec des modèles plus haut de gamme comme les DS213, DS413 et DS213+,

Un choix qui risque de faire grincer des dents certains clients, mais qui s’explique certainement par le SoC utilisé : un Marvell Armada 370 88F6707 sur le DS213j que l’on retrouve aussi sur les DS114, DS414slim, DS115j, DS216se, etc. Même chose pour le DS713+ avec un Atom D2700 aussi présent dans les RS2414+ et RS841+.

Par contre les SoC Marvell Kirkwood 88F6282 (DS213 et DS413j) et Freescale P1022 (DS413 et DS213+) n’ont pas été repris dans les générations suivantes.

  • Introduction
  • Preview annoncée en 2019, disponible en 2020
  • Résumé des nouveautés, Hybrid Share absent
  • Fluidité de DSM, Active Insight, HDD sous haute surveillance
  • Reconstruction RAID plus rapide, SAN Manager, Fiber Channel
  • Gestion des photos : fini le doublon d'applications
  • Améliorations pour Office et Drive
  • Audio Station, Cloud Sync, Hyper Backup, High Availability…
  • Les autres améliorations de DSM 7.0
  • Séries 2014 à 2020 compatibles, quelques DS-x13 aussi
S'abonner à partir de 3,75 €
13 commentaires
Avatar de Gilbert_Gosseyn Abonné
Avatar de Gilbert_GosseynGilbert_Gosseyn- 03/01/20 à 09:14:24
#1

Tiens, le DS418+ ne supportera pas DSM 7.0 ?

Avatar de PanDaReN INpactien
Avatar de PanDaReNPanDaReN- 03/01/20 à 09:31:32
#2

undefined

J' suis pas sur qu'il existe :)

Avatar de Balooforever Abonné
Avatar de BalooforeverBalooforever- 03/01/20 à 09:40:14
#3

undefined

C'est le 918+ qui existe :)

Avatar de Salamandar Abonné
Avatar de SalamandarSalamandar- 03/01/20 à 09:46:51
#4

Ça a l'air vraiment cool.
Par contre, niveau OS, si ils pouvaient être un peu moins intrusifs et laisser les gens bricoler sur la distro "debian", ça serait cool...

Avatar de percubabs Abonné
Avatar de percubabspercubabs- 03/01/20 à 12:57:09
#5

j'avais prévu de changer mon ds 213 mais je suis un peu dégouté par ce choix en effet ... :cartonrouge:

Édité par percubabs le 03/01/2020 à 12:57
Avatar de Poil Abonné
Avatar de PoilPoil- 03/01/20 à 17:30:40
#6

DS410 : 400€ port ESata, aujourd'hui ESata modèle débutant à 900€ :'( font chier !

Avatar de Marcellusio Abonné
Avatar de MarcellusioMarcellusio- 04/01/20 à 08:48:04
#7

undefined

Pour le ESata pas cher j’avais acheté un DS115 à l’époque pour 150€ ... c’est du vol pour 900€..
L’idée était de profiter du DSM et avoir plus de baie de disque.

Avatar de Fab'z Abonné
Avatar de Fab'zFab'z- 04/01/20 à 10:14:16
#8

J'attends surtout Active Insight pour superviser des flottes sans avoir besoin d'un centreon ou nagios. Et puis Directory Server pour faire des RODC sur des petits sites.

Par contre quels modèles seront éligible à ses fonctionnalités... pour l'AD faudra surement des proc' x86 mais pour AI ?

Avatar de Anozer Abonné
Avatar de AnozerAnozer- 04/01/20 à 16:01:44
#9

Sans surprise, mon vieux DS413 ne recevra pas cette mise à jour. Mais comment savoir quand les MaJ de sécu cesseront ? Existe-t-il une page sur le site de Synology qui indique l'état de support des différents modèles ?

Édité par Anozer le 04/01/2020 à 16:02
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 04/01/20 à 17:00:17
#10

undefined

Tu peux voir le statut du NAS ici : https://www.synology.com/en-us/products/status?model=DS413

Il devrait changer avec l'arrivée de DSM 7 vu qu'il n'aura pas les mises à jour je suppose. Pour les dernières en date, tu as la page consacrée aux téléchargements du produit. Mais il n'est jamais explicitement mentionné si les mises à jour de sécurité sont encore diffusées pour telle ou telle version de DSM à ma connaissance.

https://www.synology.com/en-us/support/download/DS413#firmware

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Page 1 / 2

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact