3DMark propose désormais le Variable-Rate Shading Tier 2

En 4K !
3DMark propose désormais le Variable-Rate Shading Tier 2

Après avoir intégré un nouveau test consacré au Variable-Rate Shading, 3DMark le renforce en exploitant sa version la plus efficace, qui n'est gérée que par certains GPU (Tier 2). 

Le  Variable-Rate Shading (VRS) est une solution qui fait son chemin chez les constructeurs et développeurs. Introduit par NVIDIA dans Turing et exploité par quelques titres, il fait désormais l'objet d'une standardisation à travers DirectX 12. Plusieurs méthodes peuvent être exploitées pour l'utiliser, gérée par différentes classes de GPU : Tier 1 ou 2. 

Variable-Rate Shading : une technologie, de nombreuses possibilités

Pour rappel, le principe du VRS est en gros d'adapter la qualité du rendu de l'image selon l'importance d'une zone afin de maximiser les performances. En effet, pas besoin d'un rendu ultra-précis dans une zone avec un flou de vitesse ou située tout au fond de l'image lorsque tous les éléments importants sont au premier plan.

Les développeurs peuvent ainsi définir quelles zones sont à privilégier ou non. L'une des différences entre Tier 1 et 2 tient à la manière de gérer ce découpage, qui peut se faire par draw call (Tier 1 ou 2) ou détailler la marche à suivre au sein d'un même draw call (Tier 2 uniquement). Une méthode plus fine et plus efficace.

Elle permet au développeur d'opter pour un zonage selon les primitives ou une image de référence, les deux approches pouvant être utilisées de manière complémentaire. 

Lors de l'annonce du support de VRS, Microsoft donnait l'exemple de Civilization VI, où le rendu était différent pour le terrain et les plus petits éléments (bâtiments, véhicules, interface). Mais cela posait des soucis avec un rendu dégradé sur des portions de l'image au premier plan par exemple.

Le Tier 2 permettant d'indiquer précisément là où il fallait concentrer les efforts, le rendu global était plus convenable et des performances en hausse (14 %). C'est ce second mode que gère désormais 3DMark dans son test consacré à VRS. Il est introduit dans la version 2.11.6846, corrigeant quelques bugs au passage.

Un test Tier 2 bien plus différent qu'il n'y paraît

Le test Tier 1 est effectué en 1080p, contre 4K pour le Tier 2, précise le guide technique. Le premier utilise des shading rate de 1x1 (pour le premier plan) ou 2x2 (pour l'arrière-plan), le second exploitant du 1x1, 1x2, 2x1 et 2x2 selon un zonage de l'image où, privilégiant les portions avec le plus de détail/contraste.

Dans les deux cas on peut ajouter des shading rate complémentaires, jusqu'à du 4x4. Le mode interactif permet de voir en détail comment la répartition est opérée :

3DMark VRS3DMark VRS
Le zonage Tier 1 (à gauche) puis Tier 2 bien plus précis (à droite)

Ce contenu est en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

3 commentaires
Avatar de eglyn Abonné
Avatar de eglyneglyn- 06/12/19 à 09:28:13

Tiens, cela me rappelle le Tile Rendering sur les Kyro 2, il y a fort fort longtemps au début des années 2000 :D

Avatar de loapinouminou Abonné
Avatar de loapinouminouloapinouminou- 11/12/19 à 11:37:31

hmmm, question est ce que ça fonctionne sur Radeon, parce que là cela semble incompatible !!!!!???

du moins avec les Radeon Software 19.12.2 de AMD j'ai une RX-VEGA-56.

Édité par loapinouminou le 11/12/2019 à 11:37
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 11/12/19 à 17:57:38

(quote:44457:loapinouminou) ...

AMD ne supporte pas le VRS pour le moment. On ne sait pas si ce sera le cas dans de prochaines versions des pilotes ou s'il faudra attendre de prochains GPU pour que ce soit le cas.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact