Proxmox VE 6.1 est disponible, avec un noyau Linux 5.3

De quoi vous amuser pendant les fêtes !
Proxmox VE 6.1 est disponible, avec un noyau Linux 5.3

Cinq mois après la mise en ligne de la version 6.0, la distribution dédiée à la virtualisation Proxmox VE a droit à une nouvelle mise à jour. Pas de révolution ici, plutôt de petites retouches utiles à tous les niveaux.

Cet été, Proxmox VE passait enfin à Debian 10 et un noyau Linux 5.0. Une avancée importante pour la distribution open source consacrée à la virtualisation et la mise en clusters de serveurs. Cela lui permettait en effet de mieux supporter les composants récents, comme les processeurs Ryzen d'AMD par exemple. 

La version 6.1 mise en ligne cette semaine reste sur des bases similaires, mettant à jour la plupart de ses composants. Debian 10.2 et son noyau Linux 5.3 sont de la partie, ainsi que Qemu 4.1.1, LXC 3.2, ZFS 0.8.2, Ceph Nautilus 14.2.4.1 ou encore Corosync 3.0. De quoi apporter des dizaines de petites améliorations ici ou là.

Citons la possibilité d'appliquer des changements à un conteneur qui seront mis en place lors de son prochain redémarrage, une action que l'on peut désormais initier dans l'interface, via l'API ou la ligne de commande. Le partage de fichier entre un client SPÏCE et la VM est possible (mais expérimental), tout comme l'ajout d'interface audio dans l'interface.

Les périphériques USB peuvent désormais être gérés via SPICE en USB 3.x, le passthrough PCIe peut être activé pour un maximum de 16 appareils, le support d'iSCSI a été amélioré, tout comme l'interface web qui propose plus d'options pour la limitation de bande passante, la connexion à deux facteurs (U2F, TOTP), etc.

Tous les détails sont disponibles par ici. Proxmox VE 6.1 peut être téléchargé par là.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact