Ubuntu et Raspberry Pi 4 de 4 Go en 64 bits : un premier noyau fonctionnel disponible

L'image finale arrive !
Ubuntu et Raspberry Pi 4 de 4 Go en 64 bits : un premier noyau fonctionnel disponible

Après un mois d'attente, les développeurs d'Ubuntu commencent enfin à diffuser un correctif pour la version 4 Go du Raspberry Pi 4, qui ne pouvait exploiter l'ensemble de sa mémoire et les ports USB en même temps. Une nouvelle image prête à l'emploi est en préparation, une première build pouvant être téléchargée.

Fin octobre, à l'occasion de la sortie d'Ubuntu 19.10 (Eoan Ermine), on découvrait une première version de la distribution consacrée au Rasbpberry Pi 4. Plutôt performante, elle souffrait néanmoins de deux défauts.

Le premier est sa procédure d'installation encore perfectible, surtout vis-à-vis du temps nécessaire au premier démarrage. Lorsque l'on compare au travail de Manjaro sur le sujet, c'est le jour et la nuit. L'autre point concernait le support du 64 bits, impossible avec une carte équipée de 4 Go, ce qui est tout de même assez ironique.

En effet, lorsque l'on utilise cette déclinaison du Raspberry Pi 4 avec Ubuntu 19.10, les ports USB ne sont plus fonctionnels. Ce n'est pas forcément un drame pour un usage distant via SSH. C'est une autre histoire si on veut utiliser le système localement ou avec un disque dur externe par exemple.

Depuis, tant les développeurs que Canonical ont indiqué qu'un correctif était en cours de préparation. Une feuille de route plus large avait d'ailleurs été communiquée pour l'occasion. Désormais, il est disponible.

Un nouveau noyau est là

Lorsque les soucis d'USB sont apparus, Hui Wang, en charge de la correction de ce bug, avait indiqué qu'un correctif était déjà en place dans la branche 5.3 du noyau Linux développé pour le Raspberry Pi 4. Il contenait également de nombreux autres patchs qu'il pouvait être intéressant d'inclure.

C'et ce qui a été fait depuis. Selon Bradd Figg, en charge du travail sur le noyau chez Canonical, la version 5.3.0-1011 diffusée début novembre devait corriger l'ensemble des soucis. Depuis, deux autres révisions ont été mises en place, la 1012 suivie de la 1013 ces derniers jours.

La première est désormais disponible dans le canal global, permettant de mettre à jour le système une fois la machine démarrée, par exemple via SSH, pour que les ports USB fonctionnement. C'est la révision 1012 du noyau qui est utilisée, intégrant ces correctifs. Pour procéder, il suffit de ces quelques classiques lignes de commande :

sudo apt update
sudo apt full-upgrade
sudo reboot

Une première image disponible

Il faut maintenant que le correctif soit intégré nativement à l'image d'Ubuntu 19.10. C'est l'enjeu de la build quotidienne désormais diffusée, la première ayant été mise en ligne ce vendredi. Elle existe tant en version 32 bits que 64 bits et s'installe comme la précédente.

Selon nos essais, elle vient en effet à bout du souci de l'USB sur un Raspberry Pi disposant de 4 Go de mémoire, sans qu'une mise à jour soit nécessaire après l'installation. Pour cella elle utilise le noyau 5.3.0-1013, actuellement disponible uniquement via le canal des mises à jour « proposées ». 

Cette révision du noyau 5.3 introduit deux correctifs supplémentaires (ici et ). Le premier permet de profiter de l'accélération graphique, DRM_V3D étant désormais activé, ce qui n'était pas le cas dans le noyau fourni en octobre. Le second met fin à un bug qui ralentissait les transferts de gros fichiers en USB.

Ainsi, l'expérience devrait être meilleure pour l'utilisation du Raspberry Pi 4 et d'Ubuntu comme machine de bureau ou pour un petit NAS. Il ne reste maintenant plus qu'à attendre une image finalisée. Pour le moment, quelques petits soucis restent encore à corriger semble-t-il, mais on peut s'attendre à ce qu'elle arrive avant la fin de l'année.

Comment vous mettre à jour vers le dernier noyau en date ?

Si jamais vous désirez utiliser le noyau actuellement en phase de test, sur un système déjà en place plutôt que de passer par la case réinstallation, éditez le fichier des sources d'APT (/etc/apt/sources.list) pour lui ajouter de quoi accéder au canal des mises à jour « proposées » :

deb http://ports.ubuntu.com/ubuntu-ports eoan-proposed main restricted
deb http://ports.ubuntu.com/ubuntu-ports eoan-proposed universe
deb http://ports.ubuntu.com/ubuntu-ports eoan-proposed multiverse

Procédez ensuite à la mise à jour de la liste de paquets et installez le nouveau noyau :

sudo apt-get update
sudo apt install linux-image-5.3.0-1013-raspi2
sudo reboot
Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

3 commentaires
Avatar de Khepesh Abonné
Avatar de KhepeshKhepesh- 25/11/19 à 21:09:39

attend patiemment la release offi

Avatar de RunGp Abonné
Avatar de RunGpRunGp- 27/11/19 à 07:36:27

Il y a des nouvelles sur le problème du port usb type C non standard . La fondation va corriger ce bug ou il faut attendre un Rasp4+ ou Rasp5 ?

Avatar de UtopY-Xte Abonné
Avatar de UtopY-XteUtopY-Xte- 28/11/19 à 23:30:06

(quote:44259:RunGp) Il y a des nouvelles sur le problème du port usb type C non standard . La fondation va corriger ce bug ou il faut attendre un Rasp4+ ou Rasp5 ?

Vu que c'est un défaut d'implémentation matériel (des résistances manquantes) je ne vois pas comment ils pourraient y remédier sans sortir une nouvelle version physique ou un addon physique. Ce n'est pas patchable logiciellement.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact