Kioxia (Toshiba) revient sur son SSD PCIe 4.0 CM6 (6,9 Go/s) en U.3

Vous avez demandé le prix, ne quittez pas
Kioxia (Toshiba) revient sur son SSD PCIe 4.0 CM6 (6,9 Go/s) en U.3

La valse des SSD PCIe 4.0 continue avec le CM6 de Kioxia dont la bande passante théorique grimpe à 6,9 Go/s en lecture. Il se destine aux professionnels avec son format 2,5" et interface U.3, une évolution de l'U.2.

Depuis le mois d'octobre, Toshiba Memory a changé de nom pour devenir Kioxia. Le fabricant explique que ce nom est créé à partir du mot japonais kioku (mémoire) et du mot grec axia (valeur). 

De la 3D NAND sur 96 couches, jusqu'à 6,9 Go/s

Le fabricant évoque aujourd'hui un nouveau SSD : le CM6. Il n'est pas totalement nouveau puisqu'il avait été présenté durant le Flash Memory Summit 2019. Nous savions alors qu'il s'agissant d'un SSD de 2,5" en PCIe 4.0 x4 avec un débit de 6,4 Go/s et une capacité de 800 Go à 30 To. 

Mais aucun détail supplémentaire n'avait filtré. Désormais, Kioxia précise qu'il exploite des puces maison de NAND 3D BiCS sur 96 couches, pour un débit légèrement revu à la hausse : 6,9 Go/s en lecture. Des démonstrations ont été faites durant la conférence Ignite de Microsoft (lire notre compte rendu).

Ainsi, huit SSD en RAID atteignaient 55 Go/s en lecture, « et nous n’avons pas encore fini » ajoute le constructeur. Aucun chiffre n'est par contre fourni sur les débits en écriture ou les performances en entrée/sortie (IOPS). Nous n'avons pas non plus de détails sur le prix ou la date de disponibilité.

Un SSD au format U.3

Ces SSD CM6 sont au format 2,5" exploitant une connectique SFF-TA-100, alias U.3, une évolution de l'U.2 (SFF-8639) dont la différence principale vient du « Tri-Mode ». Un nom issu de son connecteur et de l'interface de contrôle désormais unifiés entre les appareils SAS, S-ATA ou NVMe.

Les périphériques de stockage U.3 sont rétrocompatibles avec les emplacements U.2, par contre l'inverse n'est pas vrai : les périphériques de stockage U.2 ne peuvent pas être installés dans un emplacement U.3. Pour de plus amples informations, le fabricant Quarch a publié un billet technique (mais accessible) il y a quelques mois sur le sujet.

U.2 U.3
Crédits : Quarch
Ce contenu est en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact