QNAP détaille les nombreuses nouveautés de QTS 4.4.1, Boxafe et QTS Hero (ZFS) en approche

Pourquoi faire simple quand...
QNAP détaille les nombreuses nouveautés de QTS 4.4.1, Boxafe et QTS Hero (ZFS) en approche

Après quatre version bêta, l'interface d'administration QTS est disponible en version 4.4.1 depuis mi-septembre. Une mouture majeure, contrairement à ce que laisse penser son numéro de version, avec Virtual JBOD, HybridMount ou Hybrid Backup Sync 3. Mais QNAP prépare également de nombreuses autres nouveautés.

La semaine dernière, QNAP organisait l'édition 2020 de son TechDay pour présenter ses dernières innovations. Il n'était pas question de nouveautés matérielles, hormis le Guardian (QGD-1600P) sur lequel nous reviendrons dans un article dédié. Il a donc surtout été question des avancées de QTS, la 4.4.1, mais aussi de l'avenir de l'interface maison.

Cette conférence était également l'occasion d'apprendre qu'une licence vQTS était en préparation pour des appareils tiers. Il sera ainsi possible de l'installer l'interface sur des services de cloud ou un de vos serveurs par exemple. Un changement de paradigme important dans le petit monde des NAS. 

Des nouveautés nombreuses, mais préparez l'aspirine

Deux solutions de gestion des services de stockage on fait leur entrée dans QTS 4.4.1 : Virtual JBOD Cloud et HybridMount. Principale différence entre les deux : la première fonctionne sur un accès par blocs, la seconde avec des fichiers. Une distinction qui n'est pas clairement reflétée dans leur dénomination, dommage.

On aurait préféré que le fabricant soit plus clair sur ce point, voire qu'il regroupe les deux fonctionnalités dans une même application, quitte à demander à l'utilisateur s'il souhaite profiter d'un accès de type bloc ou fichier, en expliquant au passage les différences. À défaut, QNAP a préféré nous présenter un schéma « simple » de ses services... 

Oubliez-le rapidement, on vous explique de quoi il s'agit, sans oublier de parler des autres nouveautés telles qu'Hybrid Backup Sync 3, Boxafe pour les comptes G Suite et Office 365, QTS Hero avec ZFS, le Fibre Channel, etc.

VJBOD Cloud : stockage objet sur Azure, S3, Google Cloud...

Commençons par Virtual JBOD (alias VJBOD) Cloud. Il s'agit d'une évolution de Virtual JBOD permettant, pour rappel de « monter l’espace de stockage d’un autre NAS QNAP en tant que disque virtuel, qui peut être utilisé pour créer des pools et des volumes de stockage ».

Comme son nom l'indique, VJBOD Cloud propose la même chose, mais avec des services de stockage en ligne. Cette solution « prend en charge onze services de stockage d’objets (dont Amazon S3, Google Cloud et Azure) », explique le fabricant. Nous pouvons aussi citer Backblaze, IBM Cloud, Shift et Openstack.

L'objectif est de vous permettre de « monter un stockage en cloud sur le NAS en tant que volumes de cloud ou LUN basés sur des blocs, et transférer ou accéder aux données à l’aide de SMB, NFS, AFP, FTP, RTRR et iSCSI », explique QNAP. Le fonctionnement par blocs permet d'augmenter les performances et de limiter l'utilisation de la bande passante, ajoute e fabricant. Autre avantage : la prise en charge des snapshots pour les sauvegardes.

Avantage ou inconvénient selon les points de vue : « Les fichiers transférés vers le cloud en utilisant les méthodes basées sur des blocs ne peuvent pas être identifiés sur le cloud et être utilisés pour la collaboration en cloud ». Par contre, il est possible de monter un volume VJBOD Cloud sur un autre NAS si le principal venait à tomber en panne, et ainsi récupérer l'accès à vos données.  Par contre, un volume cloud ne peut être mappé que sur un seul NAS à la fois.

Vous pouvez définir un cache local (sur HDD, SSD ou un mélange des deux avec hiérarchisation) dans lequel les fichiers les plus souvent accéder seront stockés. Vous choisissez sa capacité, mais cet espace est ensuite géré automatiquement par le NAS, vous ne pouvez par exemple pas décider quels fichiers vous souhaitez mettre dedans.

« Tous les volumes de cloud et LUN vont partager le même espace de cache, et vous pouvez attribuer des quotas d’utilisation de l’espace de cache pour chaque stockage en cloud ». précise QNAP qui mise sur un modèle de licence avec cette fonctionnalité. Une est « gratuite à vie », mais vous pouvez acheter jusqu'à 8 supplémentaires (prix non précisé).

Sachez enfin qu'un « seul espace de stockage cloud peut accueillir plusieurs volumes de cloud et/ou LUN », le nombre maximal dépend essentiellement de la quantité de mémoire dispose sur le NAS.

  • QNAP TechDay 2020
  • QNAP TechDay 2020
  • QNAP TechDay 2020

HybridMount : stockage de fichiers, 20 clouds publics compatibles

De son côté, HybridMount ressemble furieusement au Hybrid Share qui débarquera dans DSM 7.0 de Synology (dont on attend toujours la première bêta publique), mais ouvert à des cloud publics tiers.

Principale différence : HybridMount utilise permet de gérer des services avec une gestion de fichiers et non des blocs. El plus des services de stockage en ligne supportés par VJBOD Cloud, HybridMount est compatible avec leurs déclinaisons grand public comme Dropbox, Google Drive, Box, Amazon Drive, OneDrive (Business), YanDex, HiDrive et Share Drive. Au total, c'est donc une vingtaine d'outils qui sont pris en charge.

QNAP précise que « vous pouvez aussi monter des appareils distants (y compris des NAS ou des serveurs) à l’aide des protocoles CIFS/SMB, FTP ou WebDAV ». Comme sur VJBOD cloud, vous pouvez définir un cache local pour accélérer les performances sur les données régulièrement accédées. Cette fonctionnalité n'est par contre pas disponible sur Amazon Drive et ShareFile « en raison des limites de cloud », sans aucune précision supplémentaire.

Les fichiers stockés sur les services cloud connectés au NAS via HybridMount sont directement accessibles depuis les applications QTS comme Qfiling, Photo Station, Video Station, Music Station, Qsirch, etc.

De plus, si vous « montez » votre NAS sur votre ordinateur en utilisant SMB, NFS ou AFP, il se transforme en passerelle vers des services de cloud connectés et vous permet d’accéder à vos fichiers en ligne « comme s’ils étaient sur votre ordinateur », mais il faut ajouter la latence et les délais de téléchargement que cela peut évidemment induire. 

Le montage n'est pas limité mais chaque NAS à droit à deux licences HybridMount Cache, avec la possibilité d'en acheter d'autres si besoin. Là encore, les tarifs ne sont pas précisés.

HBS 3 : sauvegarde, restauration et synchronisation, avec QuDedup

Nous avons ensuite eu droit à une présentation de Hybrid Backup Sync 3 (HBS 3). Le fabricant met en avant un plan de récupération « 3-2-1 » pour éviter toute mauvaise surprise : « Conservez 3 copies de fichiers importants, conservez les fichiers sur au moins 2 types de support de stockage et stockez 1 copie hors site ».

QTS HBS 3

L'une des principales nouveautés de HBS 3 est QuDedup qui, comme son nom l'indique, permet de dédupliquer les données. Le but étant de réduire la quantité de données transitant sur les réseaux lors des sauvegardes et des restaurations. Cette fonctionnalité fonctionne pour le moment que sur les NAS équipés d'un processeur x86.

Bien évidemment, le gain dépendra du type de données. QNAP explique aussi que les « données dédupliquées sont compressées et converties en fichiers .qdff. Au lieu d’afficher le fichier .qdff dédupliqué en utilisant le NAS, vous pouvez installer l’Outil d’extraction QuDedup sur votre ordinateur (Windows, Ubuntu ou macOS) et restaurer les fichiers dédupliqués à leur état normal ».

Il ajoute que « HBS 3 prend en charge l’algorithme TCP BBR pour le contrôle de congestion ». Cette technologie permet d'accélérer la sauvegarde et la synchronisation des fichiers des NAS vers le cloud. l'algorithme de contrôle de congestion BBR (Bottleneck Bandwidth and Round-Trip Time) a été développé par Google pour TCP. Son but est d'améliorer « l'utilisation de la bande passante dans un environnement réseau où le taux de perte de paquets est trop élevé ».

À voir dans la pratique.

  • QNAP TechDay 2020
  • QNAP TechDay 2020
  • QNAP TechDay 2020

Boxafe pour la sauvegarde G Suite et Office 365

QNAP présentait ensuite Boxafe, une solution de sauvegarde pour les comptes Google G Suite (Basic, Business et Enterprise) et Microsoft Office 365 (Business, Enterprise, Education et Exchange Online). Là aussi, cela fait penser aux solutions Active Backup mises en place ces dernières années par Synology dans DSM.

Dans le premier cas, Boxafe sauvegarde les emails (avec pièces jointes) Gmail, les informations de vos contacts, les fichiers Drive (et leurs différentes versions), ainsi que les événements des calendriers (avec pièces jointes là encore). Pour la suite Microsoft, c'est à la même chose, mais avec la prise en charge de SharePoint en plus. 

Les administrateurs du NAS peuvent associer des comptes G Suite et Office 365 à des utilisateurs du NAS, « ce qui permet aux utilisateurs d’accéder exclusivement à leurs comptes cloud sans se soucier de la fuite de données ».

Le constructeur nous affirme qu'il n'y a pas de licence cette fois-ci et que son service Boxafe peut gérer gratuitement jusqu'à 10 000 comptes. L'arrivée est prévue pour le mois de décembre, mais il faudra par contre disposer d'un NAS avec un processeur Intel (et AMD ?) ou ARM 64 bits. 

  • QTS Boxafe
  • QTS Boxafe
  • QTS Boxafe
  • QTS Boxafe

Avec QTS Hero, passez au système de fichier ZFS

QNAP présentait enfin QTS Hero, une nouvelle version de son interface d'administration avec la prise en charge du système de fichiers ZFS et les nombreux avantages (mais aussi inconvénients) qui en découlent. Pour rappel, ce dernier était déjà présent dans l'interface QES (basée sur FreeBSD) disponible sur certains NAS.

L'utilisateur aura donc le choix entre QTS et QTS Hero lors de l'installation. Seuls certains modèles de NAS sont concernés : il faut disposer d'un processeur Intel ou AMD. Que ce soit avec QTS ou QTS Hero, vous avez accès à l'intégralité des applications, aux machines virtuelles et aux conteneurs QNAP dans les deux cas.

QTS Hero prend en charge le RAID-Z (Z1 avec trois disques minimum, Z2 avec quatre disques et Z3 avec cinq disques), la compression de données via LZ4, la déduplication et différents niveaux de cache L2ARC et ZIL. Bonne nouvelle, la reconstruction d'un RAID ne prend que quelques minutes insiste QNAP.

LE constructeur met en avant d'autres fonctionnalités comme WORM (Write Once Read Many Times) qui autorise l'écriture, mais empêche la modification/suppression des données par la suite. Un autre avantage de ZFS est qu'il n'a y pas besoin de réaliser de vérification régulière du système de fichiers puisque le système intègre nativement une protection contre la corruption des données.

QTS et QTS Hero sont incompatibles entre eux et il faudra intégralement réinitialiser le NAS et les disques durs pour passer de l'un à l'autre. QNAP indique que 4 Go de mémoire sont nécessaires, mais qu'il faut au moins 8 Go pour profiter de la déduplication et que 32 Go sont recommandés.

  • QTS Hero
  • QTS Hero
  • QTS Hero
  • QTS Hero
  • QTS Hero
  • QTS Hero
  • QTS Hero
  • QTS Hero
  • QTS Hero
  • QTS Hero
  • QTS Hero
  • QTS Hero
  • QTS Hero
  • QTS Hero

Fibre Channel, Multimédia Console, signature des appls, Qtier, etc.

Comme Synology, le fabricant annonce que « QTS 4.4.1 ajoute la prise en charge de Fibre Channel sur les NAS QNAP ». Des cartes telles que les Marvell QLogic, ATTO Celerity et QNAP FC sont supportées. Le taiwanais en profite pour dévoiler deux cartes maison : QXP-32G2FC (2x 32 Gb/s) et QXP-16G2FC (2x 16 Gb/s), qui sont livrées avec deux émetteurs/récepteurs SFP à 16/32 Gb/s. La liste des NAS compatibles Fibre Channel se trouvent par ici.

Parmi les autres changements de QTS 4.4.1, la « Multimedia Console consolide toutes les applications multimédia QTS en une seule appli, ce qui permet une gestion des applications multimédia plus simple et centralisée », le fait que « toutes les applis dans le QNAP App Center sont signées numériquement » afin de renforcer la sécurité, que « vous pouvez supprimer en toute liberté la hiérarchisation RAID SSD de Qtier » et que les SSD chiffrés (SED) sont supportés.

Un guide pour effectuer la mise à jour vers QTS 4.4.1 est disponible par ici.

  • Introduction
  • Des nouveautés nombreuses, mais préparez l'aspirine
  • VJBOD Cloud : stockage objet sur Azure, S3, Google Cloud...
  • HybridMount : stockage de fichiers, 20 clouds publics compatibles
  • HBS 3 : sauvegarde, restauration et synchronisation, avec QuDedup
  • Boxafe pour la sauvegarde G Suite et Office 365
  • Avec QTS Hero, passez au système de fichier ZFS
  • Fibre Channel, Multimédia Console, signature des appls, Qtier, etc.
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact