Z390D4U d'ASRock Rack : une carte pour serveur avec IPMI, parée pour le Core i9-9900KS à 5 GHz

Bientôt chez OVHcloud ?
Z390D4U d'ASRock Rack : une carte pour serveur avec IPMI, parée pour le Core i9-9900KS à 5 GHz

La frontière entre produits grand public et destinés aux serveurs s'affine, notamment sous l'impulsion d'AMD avec ses Ryzen (Threadripper). Mais aussi de constructeurs comme ASRock Rack proposant des cartes mères profitant du meilleur des deux mondes. La Z390D4U adapte cette vision à la gamme Intel du Taïwanais.

ASRock Rack est un constructeur proposant des cartes mères et solutions pour serveurs qui a déjà montré par le passé sa capacité à sortir du lot, notamment en mélangeant des solutions grand public à des besoins professionnels. On pense notamment aux X399D8A-2T et X470D4U(2-2T) destinées aux Ryzen Threadripper.

À tel point qu'un hébergeur comme OVHcloud a décidé d'utiliser une X470D4U2-2T pour l'intégration des processeurs AMD à certaines de ses offres, notamment les serveurs dédiés Game qui intégreront Ryzen d'ici peu

Le succès semble d'ailleurs au rendez-vous puisque le Taïwanais a décidé d'aller plus loin, en exploitant une logique similaire à l'univers Intel. Il propose ainsi à certains de ses clients la Z390D4U. Une carte mère qui n'avait jamais été exposée jusqu'à maintenant, mais qui a été montrée à l'occasion de l'OVHcloud Summit de Paris.

Z390 et overclocking dans une même carte mère pour serveur

De l'aveu même des équipes d'ASRock Rack avec qui nous avons pu échanger sur place, cette référence n'est proposée que pour répondre à des besoins spécifiques, notamment en termes de gestion de l'overclocking. Exploitant un chipset Z390 et un socket LGA1151, elle dispose de toutes les fonctionnalités attendues en la matière.

Elle est ainsi taillée pour le Core i9-9900KS. Pour rappel, cette référence spéciale du catalogue d'Intel reprend les caractéristiques de l'i9-9900K, mais à 5 GHz, qu'importe le nombre de cœurs actifs. Cette puce 8C/16T sera spécialement attractive pour ceux ayant à la fois besoin d'un nombre de cœurs importants et d'une fréquence élevée, ce qui n'est pas toujours facile à trouver dans les gammes professionnelles où les contraintes de TDP sont assez conservatrices.

Ainsi, dans la gamme de Xeon W-2200 (Cascade Lake, LGA2066) annoncée il y a peu, le modèle le plus intéressant à ce niveau est le W-2225 qui affiche une fréquence de base de 4,1 GHz pour 4,6 GHz en boost, avec un TDP de 105 watts. Mais il doit se contenter de quatre cœurs. Le W-2245 qui est de type 8C/16T doit se contenter de 3,9/4,5 GHz.

On imagine que des services de Cloud Gaming tels que Shadow pourraient être intéressés par le Core i9-9900KS dans leurs racks, même s'il faudrait le faire rentrer dans le modèle économique, ce qui n'est pas assuré avec un forfait débutant à 30 euros par mois. Si OVHcloud étudie la solution (d'où son exposition au Summit), rien n'a été décidé.

IPMI/BMC au programme

Surtout que la Z390D4U d'ASRock Rack reprend la bonne idée des X470D4U(2-2T) : gérer des processeurs grand public mais avec une gestion distante possible via IPMI/BMC comme pour un serveur.

La puce intégrée pour cela est une AST2500 d'ASpeed. Il s'agit de la même que celle intégrée aux solutions Ryzen de la marque, qui n'est pas la plus récente de la gamme. Mais elle sera sans doute suffisante pour l'usage visé. Il sera intéressant de voir si l'on peut agir sur le niveau d'overclocking via l'interface en ligne et/ou des commandes IPMI.

Pour le reste, il s'agit d'une carte mère au format Micro ATX plutôt classique, avec quatre emplacements DDR4 jusqu'à 2,66 GHz et un étage d'alimentation qui n'a rien d'extraordinaire, loin de l'offre haut de gamme Gaming/OC habituelle. La gestion distante passe par un port réseau, série ou VGA selon votre préférence.

  • ASRock Rack Z390D4U
  • ASRock Rack Z390D4U
  • ASRock Rack Z390D4U
  • ASRock Rack Z390D4U

Deux autres ports réseau sont présents, mais les informations sont contradictoires, puisqu'il est question de 10 Gb/s mais d'une puce Intel i210 qui est celle présente sur le PCB (limitée à 1 Gb/s). ASRock Rack doit dans tous les cas pouvoir adapter le produit aux besoins de ses gros clients si cela s'avère nécessaire.

Quatre USB 3.1 (10 Gb/s) prennent place à l'arrière. D'autres peuvent être ajoutés via des connecteurs sur le PCB (USB 3.1 à 5 Gb/s ou USB 2.0). Serveur oblige, la carte compte six S-ATA 6 Gb/s dont un Disk On Module (DOM). Le M.2 2280 peut être utilisé lui aussi en S-ATA 6 Gb/s (auquel cas un port classique sera inactif) ou pour un SSD NVMe (PCIe 3.0 x4).

Côté PCIe 3.0 trois ports sont présents : x16, x4 et x8 (ouverts). Tous ne peuvent pas être utilisés en même temps à leur débit maximum. Le premier passe ainsi à x8 si le second x8 est actif. Ce dernier ne pourra pas être utilisé si le port x4 est actif. Bref, vous ne pouvez utiliser que 20 ou 24 lignes en simultanée.

Aucun tarif n'a pour le moment été annoncé, cette carte n'étant pas encore proposée à l'ensemble des clients. Nous ne savons pas encore si ASRock Rack compte étendre sa disponibilité à l'avenir.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact