CrystalDiskMark 7.0 arrive avec de nouveaux tests et profils

Let's bench !
CrystalDiskMark 7.0 arrive avec de nouveaux tests et profils

Lorsqu'il s'agit d'analyser les performances des HDD/SSD, CrystalDiskMark est un outil simple à prendre en main, mais néanmoins complet. La version 7.0, qui est actuellement en développement, apporte de nombreuses petites nouveautés, dont certaines sont les bienvenues.

Le célèbre outil CrystalDiskMark est actuellement disponible dans sa version 6.0.2. Mais une nouvelle branche est en préparation, la 7.0. Une seconde bêta vient d'être publiée.

Si aucune note de version n'est diffusée, on constate des changements tant sur le plan visuel que technique. Ainsi, la fenêtre principale est un peu plus grande, cinq séries de tests étant prévues contre quatre actuellement. Par défaut, ils sont toujours effectués sur un espace de stockage de 1 Gio, mais la valeur maximale passe de 32 Gio à 64 Gio. 

Des changements à la marge, un nouveau test par défaut

Deux tests séquentiels se succèdent : sur des blocs de 8 Mio puis 128 kio, avec un thread uniquement mais une file d'attente de 32 éléments dans le second cas. Le premier se veut plus basique, plus proche de l'usage quotidien. On retrouve ensuite les trois analyses sur l'accès aléatoire à des blocs de 4 kio.

Si les deux derniers tests sont inchangés (Q32T1 et Q1T1), le premier passe de Q8T8 à Q32T16, sans doute pour durcir les conditions de cette analyse. Comme précédemment, il est possible de modifier différentes valeurs dans les paramètres si vous le souhaitez. Ce menu est  directement accessible via le raccourci CTRL+Q.

Outre le léger changement d'apparence et la taille de certaines polices revues, on note l'arrivée d'un nouveau sélecteur : on peut désormais afficher les résultats en débit (Mo/s, Go/s), IOPS ou latence (µs). Ces scores sont aussi visibles au survol. Les thèmes sont réduits à trois (Default, Dark, Digital8), contre cinq actuellement.

Un nouveau profil, qui se veut plus « réaliste »

Mais c'est surtout l'apparition d'un menu « Profile » qui est à noter. Elle permet de passer du mode de test par défaut (Ideal, Benchmark/Server) à un second (Real, PC Client/Workstation). Dans ce mode, on retourne à quatre résultats seulement, avec un test séquentiel (1 Mio, 1 thread) et un test aléatoire (4 Kio, Q1T1). Les résultats de ce dernier sont donnés de manière classique (Mo/s) mais aussi de latence (µs) et en nombre d'IOPS.

CrystalDiskMark 7.0 Bêta 2CrystalDiskMark 7.0 Bêta 2
Les deux nouveaux modes sur un même SSD

L'idée est ici d'obtenir un score qui correspond au comportement de la machine lors d'un gros transfert de données, mais aussi lors de nombreux accès aléatoires sur de petits fichiers, tels qu'ils sont effectués au quotidien par les différentes applications du système. C'est là que la notion de latence ou d'opérations par seconde peut être importante à noter.

Aucune date n'a été donnée pour la mise en ligne de la version finale de ce test, qui peut encore évoluer d'ici là. Il est donc à utiliser avec prudence pour le moment.

Ce contenu est en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

6 commentaires
Avatar de DayWalker Abonné
Avatar de DayWalkerDayWalker- 09/09/19 à 09:02:09

Voilà un outil bien pratique qui a su s'adapter à nos SSDs contemporains !

Avatar de micktrs Abonné
Avatar de micktrsmicktrs- 09/09/19 à 09:24:03

Marrant que sous windows il y ai encore besoin de soft dédiés pour de tel bench.

Après, tant mieux qu'il continue à évoluer.

Avatar de DayWalker Abonné
Avatar de DayWalkerDayWalker- 09/09/19 à 10:07:07

(quote:43258:micktrs) Marrant que sous windows il y ai encore besoin de soft dédiés pour de tel bench.Après, tant mieux qu'il continue à évoluer.

Oui, enfin, s'il faut jouer de la console, et plusieurs fois pour avoir les 8/10 résultats, ca devient vite moins sexy (à moins de pouvoir s'amuser à dire "si si, on peut le faire"... et devoir chercher 10 minutes la bonne commande les très rares fois où tu en as besoin). Sans parler des risques de mesures différentes à cause des "petites options" de ladite commande, et qui rendent du coup les résultats non comparables. Là, tout le monde compare avec les mêmes réglages par défaut pour les 8/10 tests.

Édité par DayWalker le 09/09/2019 à 10:09
Avatar de micktrs Abonné
Avatar de micktrsmicktrs- 09/09/19 à 14:31:37

Pas besoin d'utiliser la console sous Gnome. Le test est facile d'utilisation avec des réglages très simple : Gnome disque le propose.

Avatar de Kiroha Abonné
Avatar de KirohaKiroha- 12/09/19 à 20:19:41

(quote:43265:micktrs) Pas besoin d'utiliser la console sous Gnome. Le test est facile d'utilisation avec des réglages très simple : Gnome disque le propose.

Je suis preneur d'une solution sour RedHat ou AIX si tu connais pour connaitre les perfs IOPS et HDD d'une machine ...

Je suis sur un projet d'externalisation d'un SI et je suis confronté au business qui ne veut pas se séparer de ses vieilles machines physiques car ils pensent qu'elles seront de toutes façon plus performante que dans le cloud :D

Du coup je cherche à leur montrer que leur machine ne fait pas grand chose finalement mais je connais mal le monde Unix/Linux :(

Je connais Dell DPACK renommer en LiveOptics d'ailleurs mais ça s’arrête là.

Merci :P

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 13/09/19 à 03:04:35

(quote:43273:Kiroha) ...

Tu as fio qui peut être intéressant dans un tel cas, notamment parce que tu peux tenter d'adapter un peu le test à la charge à reproduire (si tu connais les caractéristiques principales de celle-ci). Après en général, ceux chez qui tu vas migrer peuvent t'aider à mettre à dispo de quoi montrer l'intérêt de la migration à d'autres équipes :D

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact