NVIDIA lance deux nouvelles Shield TV dès 159 euros

RTX Off
6 min
NVIDIA lance deux nouvelles Shield TV dès 159 eurosCrédits : NVIDIA

NVIDIA a pris du temps pour mettre à jour sa console Shield TV. Le constructeur semble d'ailleurs avoir été divisé sur les choix à faire, et propose finalement deux produits aux approches différentes, dès 159 euros : un modèle « Pro » reprenant les grandes lignes de l'offre actuelle, et un nouveau modèle classique moins cher et plus compact.

Cela fait quelques mois que les rumeurs d'une nouvelle Shield TV se multiplient, et s'intensifient. Certains pensaient que cela cachait une prochaine annonce à l'occasion du CES de Las Vegas en janvier prochain.

Un produit toujours aussi intéressant quatre ans après son lancement

Mais des fuites sur Amazon et Newegg (retirées depuis) semblent confirmer que le lancement est bien plus proche que cela, avec une annonce prévue pour le 28 octobre prochain. Deux modèles seraient mis sur le marché, une version classique et un modèle « Pro ». L'un arborant un design bien plus compact qu'actuellement, pas l'autre.

Il faut dire que l'enjeu du renouvellement de la Shield TV est complexe pour NVIDIA. Lancée en 2015 comme une console sous Android TV, puis revue à la marge en 2017, le constructeur a bien compris que son succès tenait plus de ses performances multimédia que ses quelques jeux natifs ou qu'un GeForce Now au destin chaotique

Surtout que le constructeur a essuyé quelques ratés comme l'annulation de ses enceintes Spot ou le lancement tardif des Big Format Gaming Display hors de propos. Il y a néanmoins un point qui ne fait pas débat : le support logiciel sur le long terme est plutôt bon. NVIDIA veut sans doute continuer à capitaliser sur ce point.

Et pour cause : avec de l'HDMI 2.0, de l'USB 3.0, un SoC et du Wi-Fi 5 performant, il s'agit encore d'un très bon produit, quoi que jugé un peu cher par certains face à ses concurrents chinois qui ont également envahi le marché depuis. Fallait-il donc faire un produit plus grand public aux couleurs sobres, mais avec le même niveau de performances, ou reprendre le même format aux lignes « Gamer » mais avec des caractéristiques poussées encore un peu plus loin ?

Repenser la gamme Shield TV

La réponse n'a pas dû être simple à trouver et les équipes de NVIDIA ont du être divisées sur le sujet, puisqu'il y a aux final deux produits qui correspondent chacun à une vision un peu différente. Le succès de l'un ou de l'autre dans la pratique déterminera sans doute la suite de l'histoire.

La nouvelle Shield vise le grand public, arborant un design en forme de petit tube de 4 cm de diamètre, suffisant pour y caler un port HDMI et un lecteur de carte SD d'un côté, un port réseau et une alimentation C7/C8 de l'autre. Certains auraient sans doute préféré du PoE, mais vu l'état de son déploiement sur le marché grand public, c'était impossible. 

Un tel format est intéressant mais étonne, tant il parait complexe à placer dans un salon. Trop long pour trainer au bout d'un câble, impossible à poser sur un meuble sans qu'il ne roule, il sera intéressant de voir ce que le père des GeForce aura prévu pour pallier ce problème pratique découlant de ses choix.

Shield TV 2019Shield TV Pro 2019
Source : 9-to-5 Google

Shield v3 : compacité et multimédia avant tout

Côté matériel, un Tegra X1+, soit une version boostée du SoC actuel annoncée comme 25% plus performante, serait aux commandes. On imagine que la consommation et la finesse de gravure (20 nm) ont également été réduites au passage. 8 Go de stockage accompagne la puce, la mémoire n'est pas précisée. L'actuelle intègre 16 + 3 Go.

NVIDIA met en avant sa capacité à mettre à l'échelle les images en 4K via ses mécaniques d'intelligence artificielle, ce qu'il fait déjà pour DLSS ou Ansel AI Up-Res. Il évoque aussi le support du 4K HDR et de Dolby Vision/Atmos, même si rien ne semble prévu pour y lire des Blu-ray ou connecter un lecteur externe. 

Mais c'est la télécommande qui renforce le plus l'évolution « multimédia » du produit avec l'apparition d'un bouton Netflix, reprenant un design plus classique avec de nombreuses touches, sans doute pour améliorer l'expérience de l'utilisateur lambda, perdu lorsque des choix plus épurés sont faits. Ses dimensions sont de 155 x 31,4 cm. 

Elle exploite le Bluetooth et de l'infra-rouge, intègre bien entendu un bouton pour un contrôle vocal (Google Assistant oblige), s'allume seulement lorsque c'est nécessaire, peut être localisée et fonctionne avec deux piles AAA. NVIDIA semble donc revenir en arrière sur ses choix d'alimentation (micro USB, puis une pile plate ronde). 

Le tarif annoncé est de 150 dollars, confirmant la volonté de la société de revoir son tarif à la baisse pour convaincre un public plus large. Suffisant pour s'opposer aux boîtiers chinois à moins de 100 euros ? 

Le modèle classique passe « Pro »

Le modèle « Pro » reprend la même télécommande, mais avec un boîtier principal au format plus classique. Ceux qui espéraient une hausse des caractéristiques de la connectique en seront pour leurs frais : pas d'USB 3.2, de Multi-Gig ou même de Wi-Fi 6 au programme.

En fait, rien ne change. On attend d'ailleurs de voir la justification du terme « Pro » qui était jusque-là réservé au modèle disposant d'un disque dur, favorisant son usage comme serveur. On a donc seulement droit au SoC Tegra X1+ avec 3 Go de mémoire et 16 Go de stockage, comme le modèle actuel.

Shield TV Pro 2019
Source : 9-to-5 Google

Pour rappel, à son lancement en 2015, le X1 était une puce gravée en 20 nm, intégrant quatre cœurs ARM Cortex A57 accompagnés de quatre Cortex A53 (big.Little) et d'un GPU de la génération Maxwell (256 CUDA Cores).  On s'attendait plutôt à une migration vers la génération Xavier, mais Jetson Nano avait montré que ce ne serait sans doute pas le cas.

Il s'agit sans doute d'une reprise du travail fait avec Nintendo au niveau du SoC de sa console de salon Switch, qui utilise elle-même une base de Tegra X1. 

Côté tarif, il est question de 200 dollars : un peu mieux pour un tarif moindre ou similaire (selon le taux de conversion en France), cela semble être le créneau de ce modèle.

Mais il n'y aura aucune raison de sauter le pas si vous êtes déjà équipés d'une Shield v1 ou v2. Notez d'ailleurs au passage qu'il ne semble plus être question d'une éventuelle manette. Celle-ci ne serait-elle vendue que comme un accessoire à l'avenir ? On devrait sans doute en savoir plus d'ici la fin du mois.


Mise à jour du 28 octobre 2019 :

NVIDIA vient de confirmer le lancement de sa nouvelle Shield dès 159 euros, le modèle Pro s'affichant, lui à 219 euros. La nouvelle télécommande sera également proposée seule pour un peu moins de 40 euros.

Le constructeur nous a confirmé ne pas prévoir de mise à jour permettant aux modèles actuels d'avoir accès à Dobly Vision ou au mode d'upscaling IA permettant d'obtenir une meilleure qualité d'image sur un écran depuis une source inférieure à sa définition. Il invoque pour cela le besoin de plus de puissance fournie par le nouveau SoC. 

Les modèles actuels continueront par contre d'être mis à jour régulièrement, sans ces fonctionnalités. Nous reviendrons sur les nouveautés de ce produit dans un prochain article détaillé.

  • Introduction
  • Un produit toujours aussi intéressant quatre ans après son lancement
  • Repenser la gamme Shield TV
  • Shield v3 : compacité et multimédia avant tout
  • Le modèle classique passe « Pro »
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact