Exynos 980 : Samsung dévoile son premier SoC avec 5G, huit cœurs et Wi-Fi 6

Sans surfer sur les mmWaves
Exynos 980 : Samsung dévoile son premier SoC avec 5G, huit cœurs et Wi-Fi 6

Samsung présente un nouveau SoC avec huit cœurs CPU, mais surtout un modem 5G intégré (compatible 2G, 3G et 4G) : l'Exynos 980. Il dispose évidemment du Wi-Fi 6, mais il se place en dessous des SoC Exynos 9820 et 9825 sur plusieurs points. La production de masse débutera à la fin de l'année.

Ce n'est pas une première puisque Qualcomm dispose déjà de son SoC Snapdragon 855(+) avec un modem 5G Snapdragon X50. Il est donc rejoint par Samsung avec son Exynos 980 gravé en 8 nm FinFET. Qualcomm descend pour rappel à 7 nm pour son Snapdragon 855... comme Samsung avec son Exynos 9825 dévoilé cet été.

Des cœurs Cortex-A77 et A55, un GPU Mali-G76 MP5

Le SoC dispose donc de huit cœurs pour la partie CPU : deux Cortex-A77 à 2,2 GHz pour les performances et six Cortex-A55 à 1,8 GHz avec une meilleure efficacité énergétique pour économiser la batterie dans les tâches courantes.

Un GPU Mali-G76 MP5 se charge de la partie graphique. Pour rappel, ARM a lancé en mai dernier un nouveau GPU Mali-G77 basé sur la nouvelle architecture Valhall. Le SoC ne vise de toute façon pas les hautes performances graphiques puisqu'il n'intègre que la version MP5 du Mali-G76 avec 5 cœurs, contre 12 pour le Mali-G76 MP12 des Exynos 9825 et 9820.

De la 5G jusqu'à 2,55 Gb/s, mais en dessous des 6 GHz uniquement

C'est surtout le premier SoC de Samsung à intégrer un modem 5G. Il prend en charge les bandes de fréquences en dessous des 6 GHz avec un débit maximum de 2,55 Gb/s en téléchargement et de 1,28 Gb/s en upload. Pour rappel, le Snapdragon 855 prend aussi en charge la 5G sur les bandes millimétriques. En 4G, il n'est plus question que de respectivement 1 Gb/s (via l'agrégation de cinq bandes) et 200 Mb/s (sur deux bandes).

Le fabricant met en avant une fonctionnalité « E-UTRA-NR Dual Connectivity (EN-DC) » permettant de combiner la 4G et le 5G pour atteindre 3,55 Gb/s en téléchargement (soit 1 + 2,55 Gb/s)... mais il faudra alors être couvert par cinq bandes différentes en 4G, en plus de la 5G, autant dire que ce n'est pas pour tout le monde ni pour tout de suite. Le modem de l'Exynos 980 est évidemment compatible 2G et 3G.

Les Exynos 9820 et 9825 des Galaxy S10 et Note10+ sont capables de grimper jusqu'à 2 Gb/s en téléchargement sur la 4G uniquement, mais avec l'agrégation de pas moins de huit bandes de fréquences. 

Wi-Fi 6, LPDDR4x, NPU, caméra jusqu'à 108 Mpixels... 

Le nouveau SoC de Samsung peut gérer un écran de 3 360 x 1 440 pixels au maximum, du stockage UFS 2.1 et eMMC 5.1, ainsi que de la LPDDR4x. Sauf sur la mémoire, les Exynos 9820 et 9825 font mieux avec une définition de 4 096 x 2 160 pixels et le support de l'UFS 3.0 capable de dépasser les 2 Go/s. Le Bluetooth 5 est évidemment de la partie, comme le Wi-Fi 6 (802.11ax), mais sans aucun détail supplémentaire.

Comme c'est la mode depuis quelque temps, une unité de traitement neural (NPU) est intégrée dans le SoC. Selon le fabricant, elle « offre des performances élevées pouvant atteindre 2,7 fois » celles de la version précédente... et il faudra se contenter de ces informations pour l'instant. Samsung précise que son NPU peut « apporter des améliorations sur des applications d'authentification des utilisateurs, de filtrage du contenu, de réalité mixte, de caméra, etc. ». De belles promesses à concrétiser. 

L'Exynos 980 prend en charge les capteurs optiques avec une définition de 108 Mpixels au maximum... un chiffre qui ne doit rien au hasard puisque c'est exactement celle du capteur Isocell Bright HMX que Samsung a réalisé en partenariat avec Xiaomi. L'Image Signal Processor (ISP) peut gérer jusqu'à cinq capteurs différents et même jusqu'à trois en simultanés lors d'une photo.

Côté vidéo, l'Exynos 980 peut compresser et lire des vidéos HEVC/H.265, H.264 et VP9 en 4K UHD et HDR10+ jusqu'à 120 ips, contre 150 ips pour l'Exynos 9825.

La production de masse devrait commencer à la fin de l'année et les premiers smartphones devraient arriver dans la foulée. 

Ce contenu est en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

0 commentaire
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact