Quel NAS pour sauvegarder vos données ? Voici notre sélection

N'attendez pas le crash !
Quel NAS pour sauvegarder vos données ? Voici notre sélection
Crédits : Mikko Lemola/iStock

Vous avez dans l’idée d’acheter un NAS, mais vous ne savez pas vers lequel vous tourner tant ce marché est compliqué, avec des dizaines de références obscures ? Que ce soit pour une première acquisition ou un renouvellement, voici une sélection de produits pour vous aider dans votre choix... dès une centaine d'euros.

Préserver ses données est primordial pour les retrouver en cas d’un imprévu. Un NAS permet de disposer d'une copie locale de vos fichiers, avec ou sans RAID pour en assurer la disponibilité. Ils sont alors accessibles de manière centralisée au sein de votre foyer ou de votre entreprise, pouvant être sauvegardés ou synchronisés ailleurs.

Ces appareils offrent également de nombreuses autres fonctionnalités : serveur DNS, proxy, interfaces multimédia, virtualisation, etc. Après vous avoir expliqué comment bien le choisir, voici une sélection de machines actuellement disponibles sur le marché, correspondant à différents besoins et budgets.

Nous avons uniquement retenu des machines avec au moins deux baies permettant d'assurer une redondance des données via le RAID ou d'améliorer les performances si c'est là votre seul but. 

Un NAS avec deux baies, dès 90 euros

Afin de rester à un tarif plancher pour un NAS avec au moins deux emplacements, nous commençons avec un autre fabricant que les quatre principaux ténors du marché grand public (Asustor, Netgear, QNAP et Synology) : Buffalo et son LinkStation 220.

Il ne faut évidemment pas en attendre grand-chose niveau performances avec un SoC Marvell Armada 375 à 800 MHz et 256 Mo de mémoire seulement. Le fabricant annonce des débits de plus de 100 Mo/s en lecture et 50 Mo/s en écriture, soit deux fois moins que la concurrence sur ce dernier point.

Chez Asustor, comptez 170 euros pour un NAS avec deux baies : l’AS1002T v2. Il exploite un SoC Marvell Armada 385 avec 512 Mo de mémoire. Continuons avec le DS220j de Synology, avec un SoC que l’on retrouve sur de nombreux modèles dans l’entrée de gamme : le Realtek RTD1296, avec 512 Mo de DDR4. Annoncé à 170 euros, il se vend actuellement à partir de 180 euros. Pour 20 euros de plus, QNAP propose son TS-230 avec le même SoC, mais 2 Go de mémoire, une quantité bien plus confortable même sur de l’entrée de gamme.

Tous ces modèles peuvent atteindre, voire dépasser les 100 Mo/s en lecture et en écriture. C’est donc mieux que Buffalo, mais aussi plus cher. Les fonctionnalités sont également plus nombreuses, notamment grâce aux interfaces maison (ADM chez Asustor, DSM chez Synology et QTS chez QNAP). Sur ce genre de machines, n’espérez par contre pas profiter de services avancés comme la virtualisation. À chacun de faire ses choix en fonction de ses besoins.

N'attendez pas de miracles non plus du côté de la connectique : 1 ou 2 ports USB 3.0, un seul réseau en gigabit et pas d’emplacements échangeables à chaud. L'Asustor AS-1002T V2 se distingue sur deux points : une garantie de trois ans contre deux pour ses concurrents et la possibilité d'ajouter une baie d'extension USB 3.0 AS6004U.

Elle permet de gérer six disques durs supplémentaires, mais attention : la puissance du SoC et la mémoire seront rapidement une limite pour exploiter convenablement autant de disques durs en RAID.

Buffalo LinkStation 220
Buffalo LinkStation 220

Quatre baies : comptez 300 euros environ

Asustor et Synology proposent une version 4 baies de leur NAS présenté ci-dessus. Le DS420j reprend exactement la même partie matérielle que le DS220J, mais avec 1 Go de mémoire. Le DS420j est proposé à partir de 325 euros, les deux emplacements et les 512 Go supplémentaires se payent donc au prix fort : près de 150 euros de plus. 

Pour quelques euros de plus, le TS-431P2 de QNAP (SoC AnnapurnaLabs AL-314) dispose lui aussi de 1 Go de DDR3L, mais extensible jusqu’à 8 Go. D’ici quelques semaines, il sera avantageusement remplacé par le TS-431P3 avec la même partie matérielle (SoC et mémoire) mais un port Ethernet à 2,5 Gb/s au lieu de 1 Gb/s maximum. Reste maintenant à connaitre son prix… 

QNAP propose aussi une version limitée à trois baies : le TS-328 à 295 euros, avec là encore un SoC Realtek RTD1296 et 2 Go de mémoire. Il vous permet certes d'accéder au RAID 5, mais son tarif le place très (trop ?) proche de certains modèles à quatre baies qui permettent de mettre en place un RAID 10 par exemple.

Notez enfin que le DS420j de Synology intègre deux ventilateurs de 80 mm, contre un seul de 120 mm chez QNAP et Asustor.

QNAP TS-431P
QNAP TS-431P

Besoin de plus de puissance ? Grimpez de 300 à 500 euros

Si vous souhaitez profiter d'un NAS avec un processeur plus véloce, les trois fabricants proposent du Celeron à la place des SoC Realtek, AnnapurnaLabs et autres Marvell.

Attention, tous les modèles ne se valent pas. QNAP a décidé de remplacer (enfin) son vieillissant TS-251+ avec un Celeron J1900 (Bay Trail) lancé fin 2013 par un TS-251D avec un Celeron J4005 (Gemini Lake, deux cœurs) en ajoutant un emplacement PCIe 2.0 x4 au passage, permettant ainsi de passer à du réseau à 2,5 à 10 Gb/s et d’ajouter des emplacements M.2 pour des SSD si besoin.

Niveau possibilité d’évolution il laisse la concurrence loin derrière. Attention à ne pas le confondre avec son prédécesseur, le TS-215B avec un Celeron J3355 et du PCIe 2.0 x2 seulement, pour seulement 30 euros de moins 

Le processeur reste un vieux modèle chez Synology avec un Celeron J3355 de fin 2016. Notez qu’un DS220+ devrait arriver rapidement avec un Celeron J4025 (Gemini Lake Refresh) lancé fin 2019 par Intel et un second port Ethernet à 1 Gb/s (toujours pas de Multi Gig chez Synology). Si le DS218+ vous intéresse et que vous pouvez attendre un peu, autant patienter jusqu’à l’arrivée du DS220+.

Asustor ne donne pas la référence exacte, mais il s'agirait d'un Braswell de série « N », lancé en 2015/2016. Comme le Celeron J4025, il dispose de deux cœurs avec TDP et fréquences (base et boost) plus élevées pour le CPU utilisé par Synology.

Ce dernier propose aussi un DS718+ avec un Celeron J3455 avec quatre cœurs au lieu de deux. Un DS720+ est aussi attendu, avec un Celeron J4125 également avec quatre cœurs. Un comparatif entre les différents Celeron est disponible par ici. Les NAS DS718+ et 720+ ne disposent que de deux emplacements de 3,5", mais il est possible d'ajouter une unité d'extension avec cinq baies supplémentaires. Le DS718+ est vendu près de 440 euros, avec deux ports réseau Gibabit et une garantie de trois ans (extensible à cinq ans) par Synology au lieu de deux. Là encore, autant attendre le DS720+ si possible d’autant qu’il proposera deux emplacements M.2 NVMe en plus.

Tous ces NAS disposent de 2 Go de mémoire, extensibles dans le cas des TS-251+ et DS218+/220+. Enfin, les TS-251+ et AS3102T v2 proposent une sortie vidéo HDMI qui pourrait intéresser certains. Dernier point en faveur du TS-251+ : une télécommande infrarouge est livrée dans le bundle. Attention : l’AS3102T v2 d’Asustor n’a pas d’emplacements « hot swap ».

Bien évidemment, il est aussi possible de passer à quatre baies avec un Celeron, mais attention l'addition devient rapidement salée puisqu'il faut parfois compter plus de 150 euros supplémentaire. 

Le TS-451+ est ainsi une copie conforme du TS-251+ avec quatre emplacements au lieu de deux, mais il souffre d’une plateforme vieillissante avec un Celeron J1900. Il existe un TS-451D avec un Celeron J4025 un peu plus récent, mais il n’est pas disponible en France pour le moment et il ne dispose pas d’emplacement PCIe contrairement à son petit frère, dommage. Il reste par contre le TS-453Be avec un Celeron J3455, 2 Go de mémoire extensibles et un emplacement PCIe 2.0 x2 (ce dernier pourra donc être un facteur limitant dans certains cas). 

Chez Asustor, le Celeron du AS-3204T v2 passe de deux à quatre cœurs, toujours avec 2 Go de mémoire. Le surcoût est plus important avec 170 euros d'écart tout de même.

Du côté de Synology il faut grimper au DS418play pour disposer d'un Celeron. Si pendant un temps la série « play » correspondait aux NAS multimédia du fabricant (avec transcodage vidéo), ce n'est plus aussi simple aujourd'hui car la plupart des modèles peuvent réaliser ce genre d'opération (nous y reviendrons).

Dans le cas présent, le DS418play est en fait une version plus accessible du DS918+ (voir ce comparatif). Ils seront d’ailleurs remplacés par les DS420+ et DS920+ dans un avenir proche avec un CPU plus récent (Celeron J4025 et J4125). Le DS918+ est vendu 575 euros

Signalons aussi le DS1019+ qui reprend le Celeron J3455, la garantie de trois ans et les emplacements M.2 du DS918+, mais avec 8 Go de mémoire et cinq emplacements, toujours avec la possibilité d’en ajouter cinq de plus. Il est vendu 760 euros tout de même, et vient donc se frotter aux NAS avec six emplacements ou plus. 

Synology DS418play
Synology DS418play 

Profitez d'un réseau à 10 Gb/s

Si vous souhaitez transférer rapidement de grosse quantité de données, il faut laisser tomber les ports gigabits et sauter le pas sur le 10 Gb/s ou le multi-gig (2,5 Gb/s à 5 Gb/s). Asustor a l'argument du prix à mettre en avant sur ses AS4002T (deux baies) et AS4004T (quatre baies) : 290 euros et 390 euros respectivement. 

La partie matérielle est la même dans les deux cas avec un SoC Marvell Armada 7020 (deux cœurs à 1,6 GHz) et 2 Go de DDR4 non extensibles. La connectique comprend donc un port 10 GbE, deux Ethernet gigabit et deux USB 3.1 Gen 1 (5 Gb/s). Le fabricant annonce jusqu'à 1 150 Mo/s en lecture et 584 Mo/s en écriture. 

Pour profiter du 10 Gb/s chez QNAP, il faut passer sur le TS-431X ou TS-431X2 avec quatre baies. Le premier exploite un SoC AnnapurnaLabs avec deux cœurs, contre quatre pour le second ; avec 2 Go de mémoire extensibles dans les deux cas. Le TS-431KX a aussi été récemment annoncé avec un SoC quatre cœurs (AL-214) un peu moins performant que celui du TS-431X2 (AL-314, voir le comparatif des trois NAS). Un port SFP+ est présent à chaque fois, avec deux Ethernet Gigabit et trois USB 3.0 en plus.

Le TS-431X est au même prix que le TS-431KX, qui est donc plus intéressant puisque proposant quatre cœurs, tandis que le TS-431X2 est 30 euros plus cher. QNAP annonce jusqu'à 956 Mo/s en lecture et 525 Mo/s en écriture pour le TS-431X, contre 1 117/511 Mo/s sur le TS-431KX et 1 014/580 Mo/s pour le TS-431X2.

Bref, tout le monde se tient dans un mouchoir de poche ou presque… et pour ne rien arranger, un TS-431X3 est en préparation : il s’agit d’un TS-431X2 avec un des deux ports Ethernet qui passe à 2,5 Gb/s, en complément de la cage SFP+.

Il existe là aussi une version avec trois emplacements pour les périphériques de stockage, un SoC AnnapurnaLabs AL-324 (quatre cœurs) et un port SFP+ (jusqu’à 10 Gb/s) : le TS-332X. Il est vendu 410 euros et vient donc se frotter de près aux modèles avec quatre emplacements laissant plus de marge de manœuvre pour le stockage.

Bon nombre d'autres NAS QNAP avec du 10 Gb/s sont disponibles, ils sont généralement identifiés par l'ajout d'un « X » à la fin de leur référence. Le fabricant propose aussi du 5 Gb/s sur les TVS-672N, mais ils sont vendus à plus de 1 300 euros avec un Core i3 8100T et 4 Go de mémoire.

AS4002T Asustor
Asustor AS4002T 

Le 2,5 Gb/s commence à se démocratiser

Asustor propose un NAS avec deux ports à 2,5 Gb/s : le Nimbustor 2/4 en deux ou quatre baies avec respectivement un Celeron J4005 (deux cœurs) et 2 Go de DDR4, ou un Celeron J4105 (quatre cœurs) et 4 Go de DDR4. Avec l'agrégation des deux liens à 2,5 Gb/s, les débits grimpent jusqu'à 560 Mo/s aussi bien en écriture qu'en lecture.

Problème, les Nimbustor sont plus chers que les Asustor AS400xT en 10 Gb/s : 360 euros pour le Nimbustor 2 (AS5202T) et 560 euros pour le Nimbustor 4 (AS5304T). Certes leur processeur Celeron est certainement plus véloce que le Marvell des AS400xT, tandis que la mémoire est évolutive jusqu'à 8 Go, mais on regrette de ne pas avoir du 10 Gb/s, ou au moins 5 Gb/s sur de tels produits.

Chez Synology, le 10 Gb/s intégré par défaut se paye cher : 915 euros pour le DS1817 qui commence déjà à accuser son âge. Il dispose de six baies et il est animé par un SoC AnnapurnaLabs à deux cœurs avec 4 Go de mémoire. En plus de deux ports 10 GbE, deux Ethernet Gigabit, deux USB 3.0 et deux eSATA sont présents. 

Plusieurs NAS de la série « + » disposent d'un emplacement PCIe pour ajouter une carte d'extension avec du 10 Gb/s, mais à 150 euros la carte E10G18-T1 avec un seul port, l'addition grimpe rapidement.

QNAP est en train de frapper fort et de démocratiser le 2,5 Gb/s sur une bonne partie de ses gammes, notamment avec les TS-x31P3 dont on attend avec impatience l’arrivée en France. Comme les TS-x31P2, ils disposeront d’un SoC AnnapurnalLabs et troqueront un des deux ports Gigabit pour du 2,5 Gb/s.

QNAP TS-x31P3 TS-431X3

Un NAS multimédia pour le salon, avec ou sans HDMI

Certains NAS peuvent également prendre place dans votre salon et être directement branchés à votre télévision. QNAP et Asustor proposent des modèles avec une ou plusieurs sorties vidéo HDMI.

Tous les fabricants intègrent par contre un serveur DLNA pour rendre vos contenus multimédia accessibles sur le réseau, ainsi que du transcodage pour convertir les vidéos. Suivant la puissance du processeur, cette fonctionnalité peut gérer des vidéos en 720p, 1080p ou 4K UHD, parfois avec des couleurs sur 10 bits comme le DS218play.

Afin de mieux s'intégrer dans le salon, le HS-251+ est une version « couchée » du TS-251+, toujours avec un bien vieux Celeron J1900 et 2 Go de DDR3L (non extensibles). Plus haut de gamme, il existe le HS-453DX avec du 10 Gb/s. Deux emplacements de 3,5" sont présents, accompagné de deux M.2... en S-ATA seulement et c'est bien regrettable. Cette fois-ci, le Celeron est un J4105 (quatre cœurs) avec 8 Go de mémoire. La connectique comprend trois USB 3.0, dont un Type-C. 

Chez Asustor nous avons les AS3102T V2 et AS3204T v2 avec un Celeron dans les deux cas (nous les avons déjà détaillés précédemment). Pour rappel, Synology n'intègre toujours pas la moindre sortie vidéo (HDMI ou autre) dans ses NAS et n'a pas l'intention de bouger sur ce point. 

Notez au passage que la sortie HDMI peut également être utilisée pour faire de votre NAS un petit PC, avec un clavier/souris, et parfois un système virtualisé.

Pour viser les besoins multimédia, Synology a ses « play » avec les DS218play et DS418play. Le premier est une version plus accessible du DS218 avec le même SoC (Realtek RTD1296), mais 1 Go de mémoire plutôt que 2 Go. La situation se complique avec le DS418play (Celeron J3355 et 2 Go de mémoire) qui se place entre les DS418 et DS918+.

Au niveau transcodage vidéo, le DS218play supporte le 10 bits en H.265 (HEVC), MPEG-4 Part 2, MPEG-2, VC-1, avec une définition jusqu'en 4K et à 60 ips. Du côté du DS418play, il est question du H.264 (AVC), H.265 (HEVC), MPEG-2, VC-1, toujours en 4K, mais jusqu'à 30 ips seulement. 

Ironie du sort : le DS418 à 420 euros exploite le même SoC que le DS218play, il propose donc les mêmes fonctionnalités, y compris 10 bits et jusqu'à 60 ips... Il dépasse donc sur ce point le DS418play pourtant vendu 50 euros plus cher. Bref, pour du transcodage préférez un DS418 au DS418play chez Synology... logique non ?

Dans tous les cas, ces gammes vont être prochainement balayées avec l’arrivée des séries DS-x20… qui n’apporteront aucune révolution (notamment sur la connectique), au moins sur les modèles « + » déjà présentés.

HS-251+ QNAP
QNAP HS-251+ 

Des NAS compacts pour les baroudeurs, à partir de 380 euros

Dans certains cas, le NAS doit pouvoir être déplacé facilement. Synology et QNAP proposent des modèles pour ce marché avec des emplacements de 2,5". Dans le premier cas, nous avons les DS419slim avec un vieux Marvell Armada et des mensurations de 385, 120 x 105 x 142 mm, ainsi que le DS620slim avec quatre et six baies et Celeron J335 pour 121 x 151 x 175 mm. On regrette par contre que seuls deux ports réseau Gigabit soient présents. 

QNAP n'est pas en reste avec son NASBook TBS-453DX (Celeron J4105) en 10 Gb/s. Ses mensurations compactes de 30 x 230 x 165 mm seulement car il ne propose que quatre emplacements M.2 pour des SSD S-ATA uniquement. Dommage là encore de ne pas avoir proposé du NVMe. 

Enfin, pour ceux ayant près de 3 000 euros à mettre dans leur NAS nomade, le TVS-882ST3 vous tend les bras. Il mesure 177 x 180 x 235 mm avec l'alimentation intégrée – contrairement aux autres modèles – et huit emplacements de 2,5". La connectique est bien fournie avec deux ports 10 GbE, deux Ethernet Gigabit, deux Thunderbolt 3, deux USB 3.0, deux USB 3.1 Gen 2 Type-C, une sortie HDMI, etc. Un Core i5-6442EQ ou Core i7 6700HQ avec 8/16 Go de mémoire complètement l'ensemble.

QNAP TVS-882ST3
QNAP TVS-882ST3 

Besoin de plus de place ? 6, 8 ou 10 baies

Bien évidemment, les fabricants proposent également des NAS avec six, huit, dix, douze baies, voire davantage. QNAP tire son épingle du jeu avec le TS-932X et ses neuf baies hybrides : cinq de 3,5" et quatre de 2,5" pour les SSD. Il est vendu 650 euros avec un SoC AnnapurnaLabs AL-324 (quatre cœurs) et 2 Go de mémoire.

D'autres versions existent comme le TS-963X avec SoC AMD GX-420M (quatre cœurs), 10 Gb/s et 8 Go de mémoire à 960 euros, ainsi que le TVS-951X avec Celeron 3865U (deux cœurs) et 10 Gb/s à 880 euros.

Chez Synology, les DS1618+, DS1819+ et DS2419+ proposent respectivement 6, 8 et 12 baies. Comptez 890 euros pour le DS1618+ avec un Atom C3538. Quasiment le même NAS est disponible avec un Pentium D1508 : DS3018xs vendu... 1 460 euros. Autant dire que le changement de processeur, les 4 Go de mémoire supplémentaire et la garantie de cinq ans se payent plein pot (notre analyse).

Pour un peu moins cher que le DS1618+, le TS-832X de QNAP est à 870 euros avec huit emplacements et deux ports 10 Gb/s  (SFP+), mais un SoC AnnapurnaLabs (quatre cœurs). QNAP propose aussi une gamme de NAS pensée pour les amateurs de virtualisation : les TS-x77, avec six à seize baies. Ils exploitent des processeurs AMD Ryzen 3 1200 (4C/4T) au Ryzen 7 1700 (8C/16T). Dommage par contre que le fabricant ne soit toujours pas passé sur une génération plus récente.

Asustor n'est pas en reste avec ses AS6208T et AS6210T avec huit et dix emplacements de 3,5", et un Celeron (quatre cœurs, référence non précisée). À 840 euros minimum, il aura fort à faire face à la concurrence, d'autant que son interface de gestion (ADM) n'est pas spécialement à la hauteur de ses concurrents, nous l'avons donc laissé de côté.

Le fabricant propose aussi les NAS Lockerstor 8 et 10 avec huit ou 10 baies, un Atom C3538 d’Intel et 8 Go de mémoire. Comme nous l’avait confirmé le fabricant, un changement important a eu lieu entre l’annonce des NAS et leur lancement : les Cabinestore sont devenus les Lockerstor et le Lockerstor 10 s’est transformé en version « Pro ». 

Pour ne rien arranger, ces deux NAS ne sont pas référencés sous les noms de Lockerstor 8 et 10 par les revendeurs, mais sous l’appellation AS6508T (8 baies) et AS6510T (10 baies). Le premier est vendu 1 000 euros, contre 1 170 euros pour le second. Ils ont l’avatange de proposer une connectique relativement complète avec 2x 10 Gb/s et 2x 2.5 Gb/s.

Synology DS1618+
Synology DS1618+

Un NAS rackable pour baie de brassage ou Home Lab

Après avoir fait le tour des NAS au format tour ou pour le salon, passons aux modèles rackables. Là encore, rien ne vous empêche d'acheter un boîtier au format rack puis d'y monter une carte mère, un processeur de la mémoire et du stockage. Vous pouvez y installer l'OS de votre choix : FreeNAS, OpenMediaVault, Unraid, etc.).

Pour un NAS complet au format 1U, il faut compter plus de 500 euros pour les versions d'entrée de gamme avec quatre emplacements. Certes le RS217 de Synology est à 490 euros, mais il ne propose que deux emplacements. Pour ce prix, autant l'éviter au profit du TS-431XeU de QNAP avec du 10 Gb/s via un port SFP+, ou du RR2304 de Netgear qui exploite un Celeron à deux cœurs (référence non précisée).

Un peu plus cher que le trio, le TS-432XU dispose aussi d’un SoC plus véloce, mais surtout de deux cages SFP+ 10 Gb/s et d’un emplacement PCIe Gen 2 x2 (seulement). La mémoire de base est toujours de 2 Go, mais elle peut grimper à 16 Go au lieu de 8 Go maximum sur le TS-431XeU. Un comparatif des deux est disponible par ici.

Comme sur le reste de la gamme, QNAP est progressivement en train de passer au 2,5 Gbs avec le TS-451DeU et les TS-x53DU (4, 8 ou 12 baies), mais ils ne sont pas encore disponibles en France.

RR2304 Netgear
Netgear RR2304

En grimpant d'un cran, vous avez le trois NAS dans un mouchoir de poche : TS-453BU avec Celeron J3455 et 2 Go de mémoire (extensibles), RS820(RP)+ avec Atom C3538 et 2 Go de mémoire (extensibles) et RN3138 avec Atom C2558 et 4 Go de mémoire. Chez Synology et QNAP, il existe également des versions « RP » des NAS rackables. Les caractéristiques techniques sont les mêmes, à l'exception de l'alimentation qui est redondante. 

Enfin, le QNAP TS-432XU reste sur SoC AnnapurnaLabs, mais propose en revanche deux ports réseau SFP+ à 10 Gb/s, alors que les autres se contentent du gigabit. 

Plus haut de gamme, les processeurs Xeon E-2124 et Ryzen sont de sortie avec les TVS-983XU et TVS-977XU chez QNAP. Synology mise pour sa part sur le Xeon D-1527 (4C/8T) pour son RS1619xs+. Le Xeon « E » est plus récent (Coffee Lake, 14 nm) que le vieillissant Xeon « D » (Broadwell, 14 nm), a un TDP plus élevé (71 W contre 35 W) et intègre 8 Mo de cache au lieu de 6 Mo ; voici un comparatif des deux CPU.

Problème, le TVS-983XU n'est pas franchement disponible à l'heure actuelle, nous avons donc laissé le RS1619xs+ de Synology, d'autant qu'il bénéficie d'une garantie de cinq ans par défaut. Par contre, même pour plus de 2 000 euros, ce dernier n'intègre pas de 10 Gb/s par défaut, contrairement aux deux modèles QNAP, dont le TVS-977XU qui est bien disponible chez des revendeurs.

Signalons enfin le RR2312 de Netgear avec pas moins de 12 emplacements dans un format 1U. Le processeur ne joue par contre pas dans la même cour puisqu'il s'agit d'un Atom C3538 avec seulement 2 Go de mémoire.

Sur ce marché, pensez à vérifier la garantie proposée par défaut, parfois avec intervention sur site J+1, mais pas toujours. Un point important en entreprise. Cela peut dépendre des modèles.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

26 commentaires
Avatar de ArchangeBlandin Abonné
Avatar de ArchangeBlandinArchangeBlandin- 29/01/20 à 16:06:04

Pour le rackable à la maison, comme on monte ça dans un placard bien souvent, et que les placards ne font pas 70cm (50cm + prises derrière + brassage devant avec une pleine profondeur de rack) de profondeur, il faut vraiment faire très attention à la profondeur.

J'ai un RS815, et la profondeur fait que le branchement des câbles derrière est coincé contre le mur et j'ai dû monter mon égtagère 4U à profondeur réglable en enlevant des vis pour l'avancer un peu plus. La profondeur était indiquée à 290mm si je ne me trompe pas, et c'est déjà pas terrible à monter, comme le RS 819 fait 3 cm de plus, je pense que j'aurais les petits câbles de brassage qui toucheraient la porte coulissante du placard, ils ne sont déjà pas loin. Reculer le switch et le brassage serait peu pratique aussi bien, pour le montage (cales, longues vis, bricolage...) que pour l'accès aux câbles.

Avec un peu de chance, ce commentaire servira à quelqu'un...

Avatar de Balooforever Abonné
Avatar de BalooforeverBalooforever- 29/01/20 à 16:56:54

Merci pour l'analyse, je pensais les Qnap plus terre à terre que Synology niveau prix mais en fait c'est à peu prêt la même chose :D

Mon DS716+ va tenir encore longtemps, dommage pour le multi-gig (j ai acheté un adaptateur Qnap 5Gb mais ça fonctionne pas vraiment ..)

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 29/01/20 à 17:00:10

(quote:45384:Balooforever) ...

Disons que souvent ils ont une offre plus complète à tarif équivalent, mais ils sont touchés par les mêmes soucis de fond (surcoût pour tel ou tel CPU notamment).

Avatar de Balooforever Abonné
Avatar de BalooforeverBalooforever- 29/01/20 à 17:04:36

(quote:45385:David_L) Disons que souvent ils ont une offre plus complète à tarif équivalent, mais ils sont touchés par les mêmes soucis de fond (surcoût pour tel ou tel CPU notamment).

Au tarif actuel (il n'ira pas en baissant), je pense qu'il vaut mieux (sur le moyen / haut de gamme) partir sur du multi-gig actuellement. Synology est largué sur le sujet, on garde un NAS plusieurs années et clairement le 1Gb est devenu le facteur limitant. Si mon DS716 lâchait, actuellement je partirais sur un Qnap :)

Avatar de ClementNerma Abonné
Avatar de ClementNermaClementNerma- 29/01/20 à 18:35:05

Au vu du prix particulièrement élevé des NAS, n'est-il pas plus intéressant d'acheter un mini-PC et de brancher dessus des disques durs en USB 3.0 ? Certes cela sera plus volumineux, mais n'est-ce pas aussi beaucoup moins cher ? Il existe des mini-PC sous Celeron J3355 à moins de 200 € sur lesquels on pourrait brancher un hub USB 3.0 alimenté.

J'imagine que si cela ne se fait pas et qu'on ne voit jamais de recommandation de ce genre, c'est qu'il doit y avoir quelque chose qui coince avec cette idée, mais je me pose la question ^^

Avatar de LordZurp Abonné
Avatar de LordZurpLordZurp- 29/01/20 à 18:46:03

(quote:45389:ClementNerma) Au vu du prix particulièrement élevé des NAS, n'est-il pas plus intéressant d'acheter un mini-PC et de brancher dessus des disques durs en USB 3.0 ? Certes cela sera plus volumineux, mais n'est-ce pas aussi beaucoup moins cher ? Il existe des mini-PC sous Celeron J3355 à moins de 200 € sur lesquels on pourrait brancher un hub USB 3.0 alimenté.J'imagine que si cela ne se fait pas et qu'on ne voit jamais de recommandation de ce genre, c'est qu'il doit y avoir quelque chose qui coince avec cette idée, mais je me pose la question ^^

comme dit (à chaque article ou presque) par david (j'ai jsute survolé celui ci, pas client) : quand on achète un NAS, c'est pour le coté ready to plug, et pour le soft

ça sera toujours moins cher de construire sa machine à la main, mais ça prend plus de 10min, contrairement à installer un syno

à l'extrème, tu prends un simple Pi et t'as un NAs pour 50 balles :) mais faut choisir de souffrir !

perso, à chaque renouvellement de serveur, c'est 3 mois de boulot ... mais pour 8 ans de fonctionnement sans autre maintenance que les màj mineures

Édité par LordZurp le 29/01/2020 à 18:48
Avatar de el_cuisto Abonné
Avatar de el_cuistoel_cuisto- 29/01/20 à 18:50:49

Il y a vraiment du choix ! une question à propos des sauvegardes. Comment les réaliser ? Est-ce que vous considérez que la corbeille réseau est suffisante ? Par exemple en cas d'effacement accidentel.

Tous ces fabricants utilisent-ils des fs standard, comme ext4 ? Utile si la cm d'un nas 2 baies raid 1 lâche. Autre cas, imaginons que la cm d'un nas 4 baies lâche. Peut-on racheter un nouveau nas du même fabricant, ou d'un autre, installer les 4 disques, installer l'os, et l'on retrouve nos données ? Ce genre de problématique sur le long terme sont rarement abordées. merci !

Avatar de ClementNerma Abonné
Avatar de ClementNermaClementNerma- 29/01/20 à 18:52:33

(quote:45390:LordZurp) comme dit (à chaque article ou presque) par david (j'ai jsute survolé celui ci, pas client) : quand on achète un NAS, c'est pour le coté ready to plug, et pour le softça sera toujours moins cher de construire sa machine à la main, mais ça prend plus de 10min, contrairement à installer un synoà l'extrème, tu prends un simple Pi et t'as un NAs pour 50 balles :) mais faut choisir de souffrir !perso, à chaque renouvellement de serveur, c'est 3 mois de boulot ... mais pour 8 ans de fonctionnement sans autre maintenance que les màj mineures

Je suis justement le site depuis un moment déjà et je n'ai pas vu mention de ça... Mais j'ai pu louper le passage en question ^^'

Merci pour ces explications en tout cas :yes:

Avatar de refuznik Abonné
Avatar de refuznikrefuznik- 29/01/20 à 20:22:17

(quote:45389:ClementNerma) Au vu du prix particulièrement élevé des NAS, n'est-il pas plus intéressant d'acheter un mini-PC et de brancher dessus des disques durs en USB 3.0 ? ^^

Bah le problème ici c'est l'usb. Et idem avec un Pi avec une carte sd. C'est sympa pour bidouiller ou un petit serveur web mais franchement ce n'est pas pour faire des sauvegardes, du raid, de la virtualisation ou du home Cinema.

Avatar de fofo9012 Abonné
Avatar de fofo9012fofo9012- 30/01/20 à 07:28:45

Je ne comprends pas le prix de ces trucs : allez sur n'importe quel configurateur de PC et prenez les composants les moins cher : CM / Ram /CPU / Boitier / alim à ~200€ j'ai par ex un Athlon 3000G, ou un Celeron G4930 (un vrai x86 pas une bouse sauce Atom avec un nom pour faire genre), 4Go de RAM et un boitier / alim.

Donc OK c'est pas un boitier NAS , d'un autre côté avec un vrai NAS tu ne t'amuses pas à changer les HDD tous les 4 matins. Niveau prix c'est mini 2 à 3x moins cher que ces boitiers tout fait, pour des perf 2 à 3x meilleures et en plus c'est durable : c'est des composants standard facilement réparable / upgradable. Pas un truc tout fait qu'il faudra jeter au premier signe d'obsolescence !

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2020 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact