Cartes Jetson de NVIDIA : nouvelles déclinaisons, JetPack 4.2.1 et DeepStream SDK 4.0

Parés pour la rentrée
Systèmes 3 min
Cartes Jetson de NVIDIA : nouvelles déclinaisons, JetPack 4.2.1 et DeepStream SDK 4.0

Alors que le Jetson Nano est disponible depuis peu en France, son système bénéficie déjà d'une mise à jour. NVIDIA en profite pour proposer de nouveaux outils et pour revoir sa gamme destinée à l'embarqué.

Alors que tout le secteur du marché graphique est actuellement au SIGGRAPH de Los Angeles, NVIDIA profite de l'été pour mettre à jour le système de base de ses cartes Jetson AGX Xavier, TX1/TX2, mais aussi de son dernier micro PC en date, le Nano. Il s'agit néanmoins d'une évolution mineure.

Mises à jour et nouveaux outils

Ainsi, le système reste Ubuntu 18.04 LTS, avec une base Linux for Tegra (L4T) dotée d'un noyau 4.9. Mais on passe à la version 32.2 avec quelques correctifs, dont la bonne gestion de la langue après l'installation. D'autres modules ont été mis à jour : cuDNN qui passe à la branche 7.5, TensorRT à la 7.1 (avec INT-8 DLA en beta).

Nsight Systems/Graphics 2019 est également de la partie. NVCC supporte désormais GCC 7.3. Quelques nouveaux exemples de code ont été mis à disposition des développeurs. Le DeepStream SDK passe de son côté en version 4.0, avec le support des différentes cartes Jetson. Pour rappel, il permet l'analyse et la retouche de vidéos en temps réel, un exemple étant proposé par ici.

Un raccourci vers l'espace Jetson Zoo est désormais placé sur le bureau du système, cette page listant des modules et éléments complémentaires qui peuvent être installés sur les cartes de la série Jetson, afin de faciliter leur prise en main par les développeurs. Enfin, Docker intègre désormais (en beta) le NVIDIA Container Runtime. 

Plusieurs améliorations, notamment pour le Jetson Nano

Mais ce sont d'autres nouveautés qui devraient retenir l'attention. En effet, une icône propose désormais de voir et modifier le niveau de puissance du SoC (MAXN ou 5W) mais aussi de lancer l'outil Tegrastats pour suivre les tensions/fréquences. La configuration initiale peut, elle, être faite via USB ou UART.

Le Jetson Nano est visé par certains point intéressants. Notamment l'empreinte mémoire qui a été réduite, alors que le processus de démarrage nécessite moins de puissance, améliorant la compatibilité avec certaines alimentations externes un peu limitées. Secure Boot est désormais géré, comme sur les Jetson AGX Xavier et TX2.

NVIDIA JetPack Power Applet

AGX Xavier allégé et changements de prix

Des évolutions matérielles sont également de la partie, mais pas sur le Nano cette fois. On a en effet droit à une déclinaison 8 Go du module Jetson AGX Xavier, disponible pour 599 dollars par 1 000 unités pour un usage en production, plutôt que 899 dollars pour la version 16 Go. Pour ce prix, le SoC a également été réduit à six cœurs ARM v8.2 (contre huit) côté CPU. Le GPU passe de 512 CUDA Cores Volta à 384 (48 Tensor Cores).

Le Jetson TX2 se rapproche de l'entrée de gamme avec son module 4 Go (P3489-0080) à 249 dollars pour 1 000 unités, là aussi pour un usage en production. Les Developper Kit, eux, passent à 399 dollars pour TX2 dans sa version 8 Go, contre 699 dollars pour celui à base d'AGX Xavier 16 Go

On apprend au passage que les modules Jetson Nano de production seront finalement vendus en août, avec un retour de quelques mois sur le planning initial.

NVIDIA Jetson AGX XavierNVIDIA Jetson AGX Xavier

  • Introduction
  • Mises à jour et nouveaux outils
  • Plusieurs améliorations, notamment pour le Jetson Nano
  • AGX Xavier allégé et changements de prix
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact