Le PCI Express 6.0 : 64 GT/s pour une norme finalisée en 2021

Le futur se pense dès maintenant !
Le PCI Express 6.0 : 64 GT/s pour une norme finalisée en 2021

Alors que le PCIe 4.0 arrive à peine sur le marché grâce à AMD, que le PCIe 5.0 vient à peine d'être finalisé, le PCI-SIG pense déjà à la suite. Comme l'on pouvait s'y attendre, la version 6.0 doublera à nouveau les débits. Il ne faut pas attendre des produits compatibles avant 2023. 

Après un PCIe 3.0 qui a duré une bonne dizaine d'années, le PCI-SIG a décidé d'accélérer la cadence concernant le PCI Express. Une manière de faire évoluer les produits, leurs capacités, mais aussi de ne pas se faire dépasser par d'autres solutions propres à chaque constructeur.

Ainsi, tous les deux ans, une nouvelle version de la norme vient désormais doubler les débits. Comme nous le rappelions récemment, le PCIe 4.0 a été ratifié en 2017, passant à 64 Go/s pour 16 lignes, contre 32 Go/s pour une carte graphique PCIe 3.0. Mais c'est seulement maintenant que l'on en entend parler dans des produits finalisés, que ce soit des puces réseau pour serveurs il y a quelques mois, ou les produits d'AMD.

 Intel et NVIDIA n'ont toujours pas indiqué quand ils sauteront le pas.

Le PCIe 5.0 vient, lui, d'être finalisé. Il faut donc s'attendre à le voir arriver au mieux d'ici 2021. Aucune société n'a pour le moment détaillé son calendrier le concernant. Il faut en effet du temps pour que les constructeurs s'adaptent et produisent de nouvelles puces pour l'ensemble de la chaîne : contrôleurs, chipsets, CPU/GPU compatibles, etc.

C'est pour cela que la conception de nouvelles normes se pense très en amont. Ainsi, le travail autour du PCIe 5.0 étant désormais terminé, le PCI-SIG passe au PCIe 6.0, nouveau graphique à l'appui. Sa nouveauté majeure sera le doublement des débits, à 64 GT/s par ligne, soit 256 Go/s pour 16 lignes contre 128 Go/s pour le PCIe 5.0.

Mais le consortium évoque également d'autres petites évolutions comme l'utilisation de l'encodage PAM-4 (Pulse Amplitude Modulation with 4 levels) ou d'une mécanique de correction d'erreur à faible latence afin d'améliorer le rendement du côté de la bande passante effective basée sur la Forward Error Correction (FEC).

Bien entendu, la rétrocompatibilité avec les anciennes versions de la norme sera toujours de la partie. La finalisation est attendue pour 2021. Si tout se passe bien, le gros des produits devrait commencer à arriver d'ici 2023.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact