Google Stadia is the new GeForce Now (v1), un pack à 129 € pour en profiter en priorité

Oh, une bêta payante
Systèmes 2 min
Google Stadia is the new GeForce Now (v1), un pack à 129 € pour en profiter en priorité

Comme prévu, Google a dévoilé de nouveaux détails de son service de cloud gaming Stadia hier soir. Il arrivera partiellement en novembre et ne sera complet qu'en 2020. Surtout, le modèle économique a un sérieux air de déjà vu avec son abonnement mensuel et des achats de jeux à l'unité.

On s'y attendait, c'est confirmé : Stadia n'est pas un Netflix du jeu vidéo. Il faut dire que les rêves de certains d'un service de cloud gaming équipé de Xeon et Radeon Pro avec des jeux en illimité pour 10 euros par mois n'avaient rien d'un business model rentable. Même Google n'est pas prêt à tant de sacrifices pour ce marché, au potentiel encore inconnu.

Autant le dire tout de suite : l'annonce d'hier soir était tout sauf excitante. À quelques jours de l'E3 de Los Angeles, le géant américain a opté pour le service minimum avec la diffusion d'une vidéo pré-enregistrée de 30 minutes bourrée de bandes-annonces et de discours de partenaires, où les détails étaient aussi peu nombreux que flous.

Ceux qui s'attendaient à de nouvelles informations techniques sur la composition des serveurs, la répartition de la charge, la gestion de la latence, l'emplacement des datacenters ou l'interface seront déçus. Il a surtout été question du prix, des conditions commerciales, des dates de lancement et des premiers jeux qui seront proposés, à l'achat.

Car Stadia n'est pas vraiment une révolution. Même si le cloud gaming apparaît comme nouveau pour beaucoup, plusieurs acteurs se sont déjà cassé les dents en cherchant à pousser les éditeurs dans cette mutation. Google semble donc avoir misé sur de vieilles recettes pour convaincre, dont sa préférée : favoriser son écosystème.

Plutôt que de publier un article à la va-vite suite aux annonces d'hier soir, nous avons donc pris le temps d'analyser les annonces autour de Stadia et autres petites lignes. Mais aussi de décortiquer l'offre et les performances d'une Radeon RX Vega 56, équivalente à celle utilisée par Stadia, afin de voir le niveau de performances auquel il faut s'attendre.

Google se la joue GeForce Now (en moins bien)

Lisez la suite : 92% de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés et membres Premium peuvent lire l'intégralité de cet article.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

21 commentaires
Avatar de mrlafrite Abonné
Avatar de mrlafritemrlafrite- 07/06/19 à 12:06:31

Un demi-procès ! :-D

Avatar de Bel Iblis Abonné
Avatar de Bel IblisBel Iblis- 07/06/19 à 12:11:33

"Elle permet autant de jouer, jusqu'à 144 Hz et avec un écran secondaire, que de travailler sur sa machine distante. Un point fort qui n'est toujours pas assumé par la société. Elle préfère continuer de s'adresser aux joueurs, laissant des acteurs comme Orange lui opposer une concurrence sur le marché B2B. Peut-être que cela finira par changer."

Clairement il y a un vrai intérêt pour les PME d'avoir une machine puissante pour les applications métier (CAO, montage photo / video etc.) mais ils n'offrent pas de support aujourd'hui pour ça.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 07/06/19 à 12:22:26

(quote:41838:Bel Iblis) ...

Disons qu'il y a des contraintes fortes en entreprise (notamment de sécurité des données, de support, de gestion multi-postes, etc) dont ils ne veulent sans doute pas pour le moment. Puis bon il faudrait repackager la Ghost pour du plus sobre :D Mais ça reste un mauvais choix amha, parce que le marché est sans doute plus gros/rentable, et que d'autres vont foncer. On verra bien.

Avatar de Tohrnoriac Abonné
Avatar de TohrnoriacTohrnoriac- 07/06/19 à 12:22:29

@David le Geforce Now est toujours opérationnel sur pc (version beta sur invit) ça marche pluton bien, la config est pas trop vilaine derrière (Xeon E5-2697 V4, 15GB de ram, Tesla P40) même si ces derniers temps c'est un poil moins bien niveau stream qu'avant

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 07/06/19 à 12:23:44

(quote:41840:Tohrnoriac) ...

Je sais :) C'est même sur Mac et PC ;) Ca reste la version gratuite mais en accès privé (et je ne pense pas qu'ils distribuent tant de nouveaux accès que ça).

Avatar de kgersen Abonné
Avatar de kgersenkgersen- 07/06/19 à 12:38:20

Ce n'est absolument pas comparable a Shadow. Les jeux doivent être explicitement portés sur Stadia, Shadow c'est du gaming PC classique donc les jeux existent déjà et n'ont rien de spécifiques a Shadow.

Stadia est surtout un concurrent direct des consoles PS4 et XBox1. Les 3 plateformes (4 si on compte Windows) vont de disputer les exclus et les faveurs des éditeurs.

A mon avis, le point fort de Stadia c'est l'offre basique gratuite (Stadia Base) qui nécessite un investissement minimal pour jouer avec le meme niveau de qualité qu'une PS4/XBox1 (1080p@60).

Comme souvent avec Google, ce produit cible la génération qui arrive. Ceux qui n'ont pas encore de console ou de PC gaming. Stadia n'est pas vraiment fait pour 'convertir' les joueurs actuels plus aguerris. C'est a mon avis le point le plus important, la cible n'est pas tout a fait la meme.

Édité par kgersen le 07/06/2019 à 12:38
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 07/06/19 à 12:43:52

(quote:41842:kgersen) ...

Avant de s'emballer sur Stadia Base, faudra voir si la plateforme technique utilisée est la même (j'ai comme un doute, mais qui sait ? ;)). Pour le reste, je ne dis pas que c'est comparable avec Shadow, mais ils visent un public de joueur interessé par le cloud gaming, ça en fait de fait des concurrents, avec des forces/inconvénients différents.

Pour la génération qui vient, on verra. Je doute que Stadia les vise. C'est plutôt la fondation de quelque chose qui tentera de les convaincre si ça ne s'effondre pas en moins de deux ans.

Avatar de KevS Abonné
Avatar de KevSKevS- 07/06/19 à 13:07:40

La génération qui arrive joue à Fortnite. Étrangement absent de l'annonce :)

Avatar de damaki Abonné
Avatar de damakidamaki- 07/06/19 à 13:09:02

et que d'autres vont foncer.

Il paraît qu'une autre petite entreprise française le fait déjà, mais pas sur le segment perfs.

Édité par damaki le 07/06/2019 à 13:09
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 07/06/19 à 13:17:03

(quote:41845:damaki) ...

Le VDI n'a rien de nouveau (Amazon en propose sous la même forme qu'OVH de mémoire), mais globalement on est souvent sur des solutions anémiques alors que l'on commence à voir des offres avec du composant dédié plus abordable, ce qui évite de limiter ça à de la bureautique minimale.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 3

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact