Synology : DSM 7.0 arrivera « dans l'année », nouveau NAS slim, changements de noms...

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué
Systèmes 7 min
Synology : DSM 7.0 arrivera « dans l'année », nouveau NAS slim, changements de noms...

Il y a quelques jours, nous avons rencontré les équipes françaises de Synology. En plus de revenir sur l'important retard de DSM 7.0 bêta, nous avons évoqué d'autres sujets comme les failles MDS des CPU Intel, les NAS DS1419dva à GeForce intégrée, le 10 Gb/s et l'absence de Multi-Gig, le Wi-Fi 6, etc.

DSM 7.0 avait été dévoilé durant la conférence Synology 2019 en octobre dernier. Cette nouvelle interface doit notamment apporter une meilleure expérience utilisateur, un design plus intuitif et des milliers de messages interactifs censés informer l'utilisateur. Une vidéo était alors projetée, mais rien de plus.

Aucune machine n'était accessible pour le prendre en main. Le fabricant indiquait par contre que la bêta serait mise en ligne durant le premier trimestre 2019. Près de neuf mois plus tard, DSM 7.0 n'a toujours pas pointé le bout de son nez, même en bêta... et il faudra encore être patient avant de pouvoir en profiter. 

DSM 7.0 et DS1419dva (avec GeForce) : retards multiples

Marcos de Santiago, responsable produit chez Synology, nous explique que le constructeur « voulait proposer la meilleure version de DSM 7.0. Il y avait encore beaucoup de modifications à apporter, ça prend donc beaucoup plus de temps que prévu à arriver ». Malgré nos questions, nous n'aurons pas plus de détails sur les raisons de ce retard.

Pas de date non plus, si ce n'est que DSM 7.0 arrivera en bêta « dans l'année, c'est sûr ». Comme pour les précédentes mises à jour majeures, deux bêtas devraient être mise en ligne avant la mouture finale. Cette fois encore, pas un mot sur les NAS qui pourront en profiter.

En attendant, une version 6.2.2 du DSM a été mise en ligne, avec des certificats Let's Encrypt automatiques et des failles de sécurité en moins. Aucune grosse nouveauté n'est de la partie, le constructeur les réservant à DSM 7.0.

Généralement rapide pour déployer des correctifs, nous avons interrogé le fabricant sur les récentes failles Microarchitectural Data Sampling  (MDS) des processeurs Intel. Il était pour l'heure incapable de nous confirmer s'il était touché et, le cas échéant, si des correctifs seraient mis en ligne. Nous attendons toujours de plus amples précisions sur ce point.

Et puisqu'on parle de retard, le DS1419dva avec une GeForce GTX 1050 Ti qui devait lui aussi arriver au début de l'année n'est toujours pas là. L'équipe française indique maintenant qu'il sortira « peut-être cette année ». Là encore, aucune raison n'est officiellement avancée. Selon le revendeur Span, il pourrait changer de nom pour devenir le... DVA3219. Espérons que le GPU soit mis à jour pour l'occasion, les GTX 1650 étant désormais là.

Pour rappel, un « framework maison » permettra aux applications de profiter du GPU NVIDIA pour améliorer les performances de la vidéosurveillance et « d'autres applications », sans plus de détail. Aux dernières nouvelles, les utilisateurs ne devraient pas avoir la possibilité d'accéder directement au GPU. Concernant les développeurs d'applications tierces, rien ne semble arrêté pour l'instant. 

 

Synology DS1419dva Synology DS1419dva

UC300 change de nom, C2 Disaster recovery tire sa révérence

Nous avons également évoqué le NAS UC300 devenu UC3200 et... c'est tout. Nous ne savons toujours pas quand il doit arriver. Il s'agit pour rappel d'un NAS « 2-en-1 » avec une partie matérielle entièrement redondante : connectique, processeur, mémoire, carte mère... Les disques durs sont par contre partagés entre les deux systèmes. 

Enfin, C2 Disaster recovery ne devrait jamais voir le jour. Annoncée en même temps que le cloud public C2 Backup, cette offre devait répliquer « des serveurs DSM locaux sur Synology C2 [...] Dans l'éventualité où votre Synology NAS serait hors-ligne en raison d'un accident, vous pouvez basculer les services sur le DSM créé virtuellement sur Synology C2 de manière fluide ». Elle a finalement été abandonnée selon les équipes françaises de Synology, sans plus de détails.

C2 Backup reste par contre actif et devrait continuer à se déployer. 

Nouvelles références pour les solutions professionnelles

Une autre annonce importante concernait les références des produits : elles vont évoluer d'ici la fin de l'année, tout du moins la gamme dédiée aux entreprises. Les « DSxxx » avec le nombre de baies et l'année (DS418 avec quatre baies de 2018 par exemple) resteront, mais certains RackStation changeront de nomenclature pour « s'adapter au marché visé ». Les séries XS et XS+ devraient être les premières à en profiter.

Il pourrait ainsi y avoir des NAS « Extreme » suivi d'un numéro qui s'incrémente en fonction de la génération et des performances. Pour rappel, Asustor vient de faire de même avec ses NAS Nimbustor, Cabinetstor et Lockerstor qui ciblent à la fois les professionnels et les particuliers un minimum exigeants.

Là encore, nous n'avons pas plus de détail, si ce n'est qu'il s'agit de « mieux adresser » le marché professionnel. Attendons de voir comment cela se concrétise et espérons qu'il sera toujours facile de s'y retrouver dans les références. Pour rappel, une première étape avait déjà été franchie avec les FlashStation dont la première série de chiffres (10, 20 et 30) n'est pas représentative du nombre de baies, mais d'un niveau de performance.

Synology FlashStation

Le marché des entreprises intéresse d'ailleurs beaucoup le fabricant, qui y voit un relai de croissance important. Ce segment a augmenté de 40 % (en valeur) l'année dernière, contre 5,4 % sur la France en global, nous affirme Marcos de Santiago. Il n'est par contre pas question de proposer des routeurs et/ou des satellites Mesh avec des fonctionnalités pour les entreprises ayant des besoins plus conséquents.

Il n'est pas non plus prévu de mettre à jour les routeurs RT2600ac et MR2200ac pour l'instant, par exemple pour passer au Wi-Fi 6. Dommage.

Multi-Gig et 10 Gb/s : rien de neuf à l'horizon....

Nous avons ensuite demandé à l'équipe technique de Synology si le Multi-Gig allait arriver prochainement, à l'instar de ce que propose Asustor ou QNAP par exemple. Une tendance que l'on retrouve également chez les constructeurs de cartes mères qui multiplient les annonces au Computex.

La réponse est pour le moins surprenante : « on tend plus vers le 10 Gb/s », pourtant le plus souvent proposé en option chez Synology. Le fabricant nous indique n'avoir que peu de demandes de ses clients sur le 10 Gb/s pour justifier le fait qu'il continue de trainer des pieds. Une réponse déjà fournie l'année dernière.

Concernant l'intégration des processeurs Ryzen, les choses ne bougent pas vraiment non plus. De « c'est en cours » il y a six mois, on passe à : « ce n'est pas impossible que demain on annonce un modèle Ryzen ». Dommage, tant les CPU sont encore une source de limitation des performances, malgré leurs tarifs.

De quoi pousser un nombre croissant d'utilisateurs à opter pour un NAS maison, plus efficace mais sans l'interface d'un modèle QNAP ou Synology. Un positionnement des constructeurs qui ne pourra pas durer éternellement.

Nouveau NAS « slim » en approche

Enfin, dernière chose : un nouveau modèle slim avec emplacements de 2,5" est dans les cartons. Il viendra remplacer le DS416slim... mais ne devrait toujours pas proposer de 10 Gb/s natif. Dommage pour une machine pensée pour accueillir des SSD largement capables de dépasser les 125 Mo/s.

D'une manière générale, il ne faut pas attendre de révolution dans les châssis : le fabricant devrait continuer à mettre à jour ses références tous les deux ou trois ans suivant les cas... avec parfois quelques MHz de plus, un port USB qui change de norme, un peu plus de mémoire, etc. 

Contrairement à QNAP, aucun NAS à trois baies n'est pour l'instant dans les cartons. Bref, comme chaque année le fabricant fait preuve d'une lourde inertie sur les changements et semble tourner en rond, profitant de sa position de leader. Cette année, des retards viennent en plus s'ajouter au manque d'innovation. Vivement que ça change.

  • Introduction
  • DSM 7.0 et DS1419dva (avec GeForce) : retards multiples
  • UC300 change de nom, C2 Disaster recovery tire sa révérence
  • Nouvelles références pour les solutions professionnelles
  • Multi-Gig et 10 Gb/s : rien de neuf à l'horizon....
  • Nouveau NAS « slim » en approche
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact