Zotac dévoile une GTX 1650 low profile, le VR Go 3.0, ses mini PC Edge et renforce ses Zbox Quadro

Des choix parfois déroutants
Zotac dévoile une GTX 1650 low profile, le VR Go 3.0, ses mini PC Edge et renforce ses Zbox Quadro

Cela fait bien longtemps que Zotac n'a pas annoncé de gros changement au sein de sa gamme de produits. Au Computex, il annonce qu'outre les habituelles retouches avec des composants nouvelle génération, des références vont faire leur entrée à son catalogue. Elles visent de plus en plus aux entreprises.

Si le CES de Las Vegas avait été peu animé pour Zotac, le Computex qui ouvre ses portes cette semaine à Taipei est l'occasion de plusieurs annonces intéressantes. Elles visent les professionnels, mais pas seulement.

La GTX 1650 toujours plus rikiki

Il est en effet question d'une GeForce GTX 1650 au format low profile, permettant l'intégration dans des machines et autres serveurs compacts. Elle occupe par contre toujours deux emplacements, intègre deux ventilateurs, deux sorties DP et une HDMI. Son tarif et ses caractéristiques n'ont pas encore été précisés.

Si le PCB de la GTX 1650 peut déjà être réduit au minimum, avec des modèles comme ceux de Palit qui se contentent de 13/15 cm de long, il s'agira de la première référence low profile à être largement disponible sur le marché. Espérons qu'elle arrivera jusqu'en France et que le silence sera au rendez-vous.

Zotac GeForce GTX 1650 Low ProfileZotac MEK Mini

MEK Mini : cette fois, c'est la bonne ?

Cela fait plusieurs salons que la marque expose sa gamme MEK Mini visant les joueurs avec un design agressif, des LED et des composants haut de gamme malgré une taille très réduite.

Pour autant, à part les exemplaires exposés et des communiqués de presse, rien de bien concret n'est arrivé et ces produits n'ont toujours pas été mis sur le marché. Au Computex 2019, ils passent une nouvelle étape avec l'intégration d'un processeur Core de 9ème génération en plus d'une GeForce RTX. 

Espérons que l'on apprendra également leur date d'arrivée chez les revendeurs et leurs tarifs.

Machines pour « créateurs » : changement de stratégie

Zotac dispose depuis un moment de mini PC dédiés aux professionnels, intégrant une carte graphique issue de la gamme Quadro de NVIDIA : la série Q. Silencieuses, ces machines ont récemment été adaptées au marché de l'embarqué/industriel. Pour autant, elles ne sont pas exemptes de défauts, difficiles à comprendre pour de tels produits.

Ainsi, le processeur utilisé est un modèle de la gamme grand public, un Core basse consommation (série T). De quoi limiter les usages en entreprise, notamment si l'on veut tirer parti de vPro par exemple. Nous avons également relevé lors d'une analyse plus poussée que le réseau filaire était géré par une puce Realtek plutôt qu'Intel.

Cela peut aussi limiter certains usages, notamment avec des distributions un peu tatillonnes, comme ESXi de VMWare. Difficile à comprendre pour des barebones vendus plusieurs milliers d'euros.

Surtout que la série E (Magnus) semblait déjà convenir pour des usages visant la cible tendance du moment, les « créateurs » plus ou moins exigeants : multimédia, production vidéo, rendu 3D, etc. Ces machines embarquent un duo CPU/GPU grand public dans un design à la compacité variable, permettant de s'adapter aux différents besoins/budgets.

Le discours semble désormais s'affiner. Ainsi, une nouvelle référence va faire son entrée : la Magnus EN72070V ou Mini Creator PC. Comme son nom l'indique elle exploitera le design compact de la série (EN) avec une GeForce RTX 2070 et sans doute un Core i7. La connectique se veut complète avec une pelleté de ports USB 3.1, HDMI et DisplayPort.

Zbox Q : un Xeon pour accompagner les Quadro... et du réseau Killer

La série Q, elle, gagne en épaisseur avec l'édition Limitless exploitant le design EC de la série Magnus qui permet l'utilisation de composants à plus gros TDP. Ainsi, c'est un Xeon E-2136 qui sera désormais aux commandes. Il embarque six cœurs (12 threads), 12 Mo de cache, fonctionne de 3,3 à 4,5 GHz et affiche un TDP de 80 watts.

Zotac Zbox Q Xeon

Il est accompagné d'une Quadro de précédente génération (Pascal) : une P3000 (ZBOX-QX3P3000) ou une P5000 (ZBOX-QX3P5000). On a par contre toujours autant de mal à comprendre les choix de la société côté réseau puisque ce ne sont pas des puces Intel qui sont intégrées, mais leur déclinaison sous la marque Killer, ne se distinguant que par une partie logicielle complémentaire visant les joueurs plus que les professionnels. 

Le Wi-Fi 6 sera bien de la partie (AX1650), ainsi que le Multi-Gig avec un port RJ45 à 2,5 Gb/s. Un second sera présent, limité à 1 Gb/s (marque non précisée). Pour le reste, c'est toujours aussi complet avec quatre HDMI 2.0, un Thunderbolt 3 (données uniquement), six USB 3.1 dont un Type-C, du Bluetooth 5 ainsi qu'un duo NVMe/SATA M.2 et HDD/SSD 2.5” pour le stockage.

Le prix, les caractéristiques exactes ou la disponibilité en France ne sont pas encore évoqués. Mais une chose est sûre, vu la configuration... ça va piquer. 

Zbox Edge : surfer sur la tendance

Autre usage professionnel qui semble intéresser Zotac : le traitement de données local (aka edge computing). En réalité, il s'agit surtout d'un angle marketing différent pour présenter ses machines à la puissance limitée. Il sera d'ailleurs intéressant de voir ce qu'elles auront exactement dans le ventre.

Pour le moment, Zotac évoque seulement un processeur Intel Core dans le meilleur des cas avec un châssis dont l'épaisseur maximale est de 32 mm. Là aussi, un nouveau design semble de la partie, sans doute parfois passif, avec une connectique qui se veut complète (HDMI/DP, USB 3.1, etc.).

Il semble donc surtout s'agir d'une tentative de renouvellement les actuelles série C et série M exploitant des puces sur base Atom ou Core (jusqu'à l'i5) selon les cas. Nous tenterons d'en savoir plus sur le salon.

Zotac Zbox Edge

VR is not dead : Go 3.0 est là

Enfin, on apprend qu'une troisième itération du sac à dos VR va être exposée sur le salon. Celle-ci exploitera un processeur Core de 9ème génération et une GeForce RTX. Zotac indique également avoir retravaillé son produit de manière plus générale, celui-ci intégrant des batteries interchangeables à chaud.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

1 commentaires
Avatar de Nerg34 Abonné
Avatar de Nerg34Nerg34- 27/05/19 à 15:36:16

Enfin quelqu'un qui a compris l’intérêt de la 1650... Quand on voit EVGA pondre une 1650 à 3 slots?!? Au moins ça ne leur aura pas coûter cher en recherche... Tous leurs modèles courts sont 3 slots...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact