Quadro RTX, Xeon, plus de mémoire et de stockage : Shadow dévoile ses nouvelles configurations

... de 2020
Systèmes 4 min
Quadro RTX, Xeon, plus de mémoire et de stockage : Shadow dévoile ses nouvelles configurations

L'annonce était attendue, elle a été faite à l'occasion d'une courte conférence de presse qui s'est tenue dans la matinée : l'offre de Blade va s'étendre avec deux nouvelles machines Shadow et une nouvelle grille tarifaire, dès 14,99 euros. La société ouvre les précommandes, la livraison ne devant commencer qu'en février.

Le service de « PC dans le cloud » Shadow s'est fait connaître avec la promesse de petits prix, d'un service en constante évolution et de machines qui évolueraient de manière régulière.

Sur les deux premiers points, la jeune société a tenu la plupart de ses promesses depuis son lancement. Mais il lui manquait encore un renouvellement de taille de son offre matérielle.

Les clients des premiers jours ont déjà eu droit au passage d'une GeForce GTX 1070 à 1080 et d'un CPU de trois à quatre cœurs. Mais au bout de trois ans, ils attendaient à un changement plus radical. Certains espéraient voir AMD et ses Ryzen débarquer, ce ne sera pas le cas. Il faut dire que le travail demandé pour l'optimisation sur le CPU et GPU utilisé est énorme. Changer de fournisseur revient à mettre une partie de ce travail à la poubelle. Ce n'était pas le moment.

Blade a aussi dû chercher à ménager la chèvre et le chou. D'un côté sa promesse d'une évolution sans changement de prix, de l'autre les besoins croissants de ses clients et la volonté d'une évolution vers une grille tarifaire plus vaste... sans ruiner le modèle économique. Une équation complexe à équilibrer.

Boost, Ultra et Infinite : Intel et NVIDIA restent aux commandes

Il a donc été décidé de revoir le prix de l'offre actuelle à la baisse, tout en recyclant les serveurs déjà utilisés au sein des datacenters d'Equinix. Pour un équivalent de GeForce GTX 1080, 4 cœurs à 3,4 GHz, 12 Go de mémoire et 256 Go de stockage, il faudra désormais compter 14,99 euros par mois ou 12,99 euros par mois avec un engagement d'un an.

Une solution parfaite pour convaincre de nouveaux clients et passer à la vitesse supérieure. Cela pourrait aussi permettre la création d'offres « bundle », avec des FAI à la manière de ce que propose déjà Proximus en Belgique, ou avec des services tiers, comme Uplay+. Aucune annonce n'a néanmoins été faite dans ce sens.

Pour le prix de l'offre actuelle, soit 29,99/24,99 euros par mois, on passe désormais à un équivalent de GeForce RTX 2080, un CPU 4 cœurs à 4 GHz, 16 Go de mémoire et 512 Go de stockage. L'offre Ultimate enfin, était présentée comme une solution « Extrême ». C'est en partie le cas.

Vendue 49,99/39,99 euros par mois elle propose un équivalent de Titan RTX avec 6 cœurs à 4 GHz, 32 Go de mémoire et 1 To de stockage. Mais à l'heure où l'on parle de 16 cœurs dans des processeurs haut de gamme comme les Ryzen 9 3950X, un modèle à six cœurs « seulement » fait un peu chiche et déséquilibré.

  • Shadow Gamme 2019
  • Shadow Gamme 2019
  • Shadow Gamme 2019
  • Shadow Gamme 2019

Il y a néanmoins des raisons à cela, dont nous reparlerons dans un prochain article dédié évoquant en détail l'évolution des machines Shadow et la stratégie de Blade. Notez d'ailleurs que l'offre annoncée aujourd'hui n'est qu'en précommande, pour les 50 000 premiers abonnés. La livraison est pour février, et pour cause : tous n'est pas fixé.

Il sera possible d'opter pour des options de stockage payantes, promet la société qui a déjà tenté l'expérience temporairement par le passé. Les clients actuels devraient d'ailleurs pouvoir en profiter avant la fin de l'année selon nos informations. Il s'agit à nouveau d'une solution hybride plutôt que « full flash » (réservé aux 256 Go de l'OS).

Octave Klaba d'OVHcloud était sur place pour évoquer sa rencontre avec Emmanuel Freund cet été qui devrait aboutir sur un partenariat entre les deux sociétés. L'hébergeur devrait en effet fournir et accueillir les deux nouvelles machines  Blade, la troisième restant celle créée avec 2CRSI pour un hébergement chez Equinix.

Nouvelle interface, une société plus structurée

Le projet Shadow Beyond présenté l'année dernière a été annulé, remplacé par une nouvelle interface déployée aujourd'hui sur smartphones et Android TV (sous peu sur Apple TV). Gérable à la télécommande, elle permet de lancer le bureau Windows ou Steam en mode Big Picture afin de réconcilier l'expérience PC et console.

La lecture de films ou de musiques ne sont plus de la partie. La société continue par contre de travailler sur l'expérience en réalité virtuelle, des démonstrations ayant été faites dans ce sens.

Shadow Gamme 2019

Notez enfin que la société, qui revendique 70 000 clients et 200 collaborateurs, dispose désormais d'un nouveau PDG (en costume). Emmanuel Freund, son médiatique cofondateur, est désormais chargé de la stratégie afin de mieux se focaliser sur l'évolution du produit.

La société bénéficie d'une nouvelle levée de fond de 30 millions d'euros.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact