SSD Samsung 840 EVO : encore des chutes de débits, nouveau correctif en mars

Et ça continue encore et encore
SSD Samsung 840 EVO : encore des chutes de débits, nouveau correctif en mars

Plus de cinq mois après la mise en ligne d'un correctif, les chutes de performances des SSD 840 EVO de Samsung ne sont visiblement pas totalement corrigées. Dans un email adressé à nos confrères d'AnandTech, le fabricant reconnait de nouveau le problème et annonce un autre correctif pour mars.

Au mois d'octobre, certains SSD Samsung 840 EVO (avec puces de NAND Flash TLC) étaient victimes d'un bug plutôt gênant : les débits en lecture chutaient parfois de manière très importante sur de vieilles données (quelques Mo/s au lieu de plusieurs centaines). Le fabricant avait reconnu officiellement le souci et mis en ligne un patch le 15 octobre

Problème, plusieurs utilisateurs ont indiqué que le souci n'était pas totalement corrigé et que des chutes de performances étaient de nouveau de la partie. Un point d'ailleurs confirmé par nos confrères de Tech Report sur un SSD qui avait été patché, mais inutilisé pendant près de trois mois :  

840 EVO
Crédits : Tech Report

Samsung reconnait de nouveau un problème dans un email envoyé à nos confrères d'AnandTech : « Nous comprenons que certains utilisateurs rencontrent de nouveau des ralentissements. Pendant que nous continuons à examiner la question, Samsung proposera une mise à jour de son logiciel Magicien en mars qui contiendra un outil de restauration des performances ». 

Rien n'est précisé concernant la cause profonde de ce problème, mais il est étonnant de voir Samsung proposer une mise à jour de son logiciel Magicien, disponible uniquement sous Windows, et non pas un nouveau firmware. Pour nos confrères de Hardware.fr, il pourrait simplement s'agir de réécrire des données, un peu à la manière de l'utilitaire DiskFresh, mais sans pour autant corriger la cause profonde du problème. Il faudra maintenant attendre la mise à jour afin d'en savoir plus. 

Quoi qu'il en soit, il s'agit d'un coup dur pour Samsung, qui pourrait écorner son image si le problème devait persister encore. Il faudra également surveiller de près les autres SSD exploitant des puces de NAND Flash TLC afin de voir si le souci ne vient pas de là. Pour rappel, fin octobre, Samsung avait fini par reconnaitre officiellement le même problème sur les SSD 840. Un correctif était alors annoncé pour « le plus rapidement possible » pour les SSD 840, mais rien n'est disponible à l'heure actuelle.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact