Mantle : AMD ne publiera pas de SDK public et parle de son évolution

L'ouverture a ses limites, les promesses aussi
Mantle : AMD ne publiera pas de SDK public et parle de son évolution

Alors que l'API DirectX 12 arrive et va commencer à faire parler d'elle de manière importante à l'occasion de l'édition 2015 de la GDC qui se tient actuellement à San Francisco, quel est l'avenir de Mantle d'AMD ? Une question à laquelle vient de répondre Raja Koduri.

Alors que tout le monde se focalise sur le MWC qui se tient actuellement à Barcelone, un autre évènement a lieu de l'autre côté de l'Atlantique, au sein du Moscone Center de San Francisco : la Game Developers Conference (GDC). Celle-ci est chaque année l'occasion d'annonces diverses et, cette fois, AMD en profite pour évoquer le futur de son API Mantle et de revenir sur certaines de ses promesses de l'année passée.

AMD vante les solutions ouvertes...

En effet, dans un billet de blog signé Raja Koduri, la société indique que cette année a été l'occasion pour l'API de gagner en popularité avec le support par cinq nouveaux moteurs et une dizaine d'applications « Premium », et qu'elle est « fière de ce qui a été accompli [...] AMD est une compagnie qui pense fondamentalement dans les technologies libres de tous contrats, de toutes royalties, de toutes limitations imposées par les constructeurs et autres limitations arbitraires qui complexifient la résolution des grands défis dans le monde des graphismes et du calcul. »

Un message qui semble destiné à NVIDIA qui a pris l'habitude de protéger une partie de ses technologies, bien que la société participe aussi activement dans les standards du secteur, comme cela a été le cas pour CUDA, PhysX, 3D Vision, ou encore G-Sync, sans que cela ne rencontre toujours un succès fulgurant. Rappelons d'ailleurs que les premiers écrans FreeSync commencent à arriver sur le marché français.

... mais ne publiera que la documentation de Mantle 1.0

Quoi qu'il en soit, AMD annonce que 2015 sera « une année de transition » pour Mantle dont le support vient d'être annoncé par Electronic Arts pour Battlefield Hardline. Dans le courant du mois de mars, sa documentation et sa référence techniques seront publiées au sein d'un document de pas moins de 450 pages. « Cette documentation permettra aux développeurs d'étudier ce que nous avons implémenté et les décisions que nous avons prises en termes de conception, et nous espérons que cela génèrera de nouvelles discussions qui permettront d'améliorer encore plus les standards des API graphiques dans les mois et les années qui viennent. » précise le constructeur, qui semble nous préparer à une mise à mort de Mantle, tout du moins sous la forme que nous connaissons.

Car dans la pratique, c'est un peu plus complexe que cela. AMD semble vouloir rationaliser ses efforts alors qu'arrivent DirectX 12 et la nouvelle génération d'OpenGL qui partagent une bonne partie des avantages, mais aussi des objectifs de départ de sa propre API. Mais ses équipes sont donc face à un choix, tout comme les partenaires de la marque qui n'ont pas forcément le loisir de s'adapter à toutes les solutions. AMD conseille ainsi à tous ceux qui veulent profiter de l'équivalent de la première mouture de Mantle de plutôt se tourner vers DirectX 12 ou la dernière évolution d'OpenGL. 

Pas de SDK public pour Mantle

Ainsi, on apprend qu'AMD continuera d'assister ses partenaires qui ont opté pour Mantle pour des projets en cours qui vont voir le jour, « avec toutes les ressources qui sont à notre disposition » précise la société, ce qui indique donc au passage qu'il n'est pas question de renforcer ses équipes dans ce but.

Le SDK public, promis depuis des mois et attendu pour fin 2014, ne verra finalement jamais le jour : « La définition de « l'ouverture » de Mantle doit s'étendre. Elle l'a déjà fait en réalité. Cet effort vital a remplacé notre volonté de proposer un SDK public. » Une annonce est prévue pour le 5 mars autour de cette question à l'occasion de la GDC, ce qui interviendra donc après les annonces autour de DirectX 12 mais aussi de Vulkan (sur lequel nous reviendrons rapidement).

Une API qui va continuer à évoluer, pour AMD et certains de ses partenaires

On pourrait penser que le but est d'ouvrir les sources du projet, ce qui permettrait sans doute au passage de tenir l'une des nombreuses promesses de Richard Huddy, qui indiquait que Mantle serait aussi une solution pour les adeptes de Linux et autres Steam Box. Pour autant AMD précise que son objectif est de continuer à faire évoluer Mantle au-delà de la fameuse question des « draw calls ». Le mystère restera donc entier pour encore quelques jours.

Mais il s'agit aussi sans doute d'une manière de dire que la marque, qui est désormais ancrée dans les esprits, va perdurer, alors que les objectifs de l'outil vont être revus. De l'aveu même d'AMD, il s'agit de mettre en place une plateforme qui lui servira à proposer des innovations tout en se focalisant sur certains de ses partenaires « qui ont des besoins spécifiques ». Une initiative qui n'aurait alors plus rien d'ouverte.

  • Introduction
  • AMD vante les solutions ouvertes...
  • ... mais ne publiera que la documentation de Mantle 1.0
  • Pas de SDK public pour Mantle
  • Une API qui va continuer à évoluer, pour AMD et certains de ses partenaires
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact