DirectX Raytracing sur GeForce GTX : les pilotes 425.31 de NVIDIA sont disponibles

Utiles or not utiles ?
DirectX Raytracing sur GeForce GTX : les pilotes 425.31 de NVIDIA sont disponibles

NVIDIA vient de mettre en ligne ses pilotes permettant l'utilisation des GeForce GTX avec DirectX Raytracing, sans l'accélération des RT Cores (réservés aux GeForce RTX). On peut donc comparer les cartes du constructeur entre elles, en attendant qu'AMD ne saute le pas à son tour.

À l'occasion de la GTC 2019, NVIDIA annonçait une plus grande ouverture de l'accès à DirectX Raytracing au sein de ses pilotes. L'API de Microsoft ne devait ainsi plus être réservée aux seules GeForce RTX, mais également aux GeForce GTX, à partir de la 1060 équipée de 6 Go de mémoire (et équivalents mobiles).

Une décision qui multiplie les avantages pour la marque, notamment celui de montrer que l'ensemble de ses GPU récents sont parés pour cette brique technologique, alors qu'AMD n'a pour le moment même pas daigné communiquer concrètement sur le sujet pour ses Radeon (actuelles ou à venir).

Surtout, cela permet de mieux mettre en lumière l'accélération permise par la nouvelle architecture Turing et ses RT Cores. À l'occasion d'un échange avec les journalistes hier, le constructeur a d'ailleurs tenu à insister sur le fait que les écarts constatés pourront dépendre des jeux, des décisions prises par les développeurs et des implémentations.

Ainsi, le ray tracing peut être utilisé pour la simple gestion des ombres ou des reflets, l'illumination globale, l'occlusion ambiante, de manière plus ou moins poussée (plus ou moins de rayons, rebonds, leur longueur), les GeForce RTX affichant une avance importante surtout lorsque DXR est fortement sollicité.

  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX
  • NVIDIA GeForce GTX DirectX Raytracing RTX

NVIDIA a par exemple évoqué le cas de Battlefield V, où des gains de performances notables ont été constatés lorsque les équipes ont cessé d'analyser le rebond des rayons sur n'importe quelle surface, établissant une « grille de densité » permettant de savoir où il fallait porter son attention (spoiler : pas sur un mur en pierre).

On note surtout que dans la plupart des cas mentionnés, les GeForce de génération antérieures ne sont pas à même d'exploiter le ray tracing, DLSS n'étant pas là pour compenser. Il y a fort à parier que ce sera tout de même le cas pour des modèles avec un minimum de puissance, du 1080p et des réglages graphiques qui ne sont pas poussés à fond.

Dans tous les cas, outre les nouveaux pilotes disponibles, permettant l'utilisation de DXR dans 3DMark, Battlefield V, Metro Exodus ou Shadow of the Tomb Raider, des démonstrations techniques doivent être mises en ligne sur le site de NVIDIA. Nous avons profité de ce lancement pour demander à ses équipes si DLSS serait lui aussi porté sur une API standard de Microsoft, comme WinML. Cela ne semble pour le moment pas prévu au programme.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact