AMD pourrait bien atteindre les 10 % de parts de marché dans les serveurs d'ici 2020

On track
AMD pourrait bien atteindre les 10 % de parts de marché dans les serveurs d'ici 2020

La réussite du Texan dans les processeurs grand public va-t-elle aussi se concrétiser dans les serveurs, un marché à l'inertie un peu plus complexe à vaincre ? Cela semble bien parti. 

C'est en tous cas ce qu'affirment les sources de nos confrères de Digitimes, pour qui l'arrivée des nouveaux CPU EPYC gravés en 7 nm (Rome) pourrait renforcer la tendance actuelle.

On a vu plusieurs acteurs du Cloud proposer des solutions à base de processeurs AMD ces derniers mois, à l'image de Scaleway en France. Après avoir exploré le sujet, OVH a mis en vente un premier serveur dédié. De leur côté, les constructeurs ont déjà largement sauté le pas, jusqu'à de premiers modèles AM4 avec IPMI chez ASRock Rack.

AMD a publié récemment de bons résultats 2018, à 6,48 milliards de dollars de revenus (+23 % en un an) pour un bénéfice de 337 millions contre une perte de 33 millions en 2017. Sa marge brute est passée dans l'intervalle de 34 % à 38 %, avec une pointe à 40 % au troisième trimestre.

La société ne détaille néanmoins pas la part des serveurs dans ce chiffre. On sait seulement que le groupe Enterprise, Embedded and Semi-Custom (où l'on retrouve par exemple les SoC pour consoles de jeux) compte pour un tiers des revenus, le reste étant attribué à l'unité Computing and Graphics. 

Mais, selon les chiffres de Mercury Research, AMD est progressivement passée de moins de 1 % du marché en 2017 à 3,2 % fin 2018. Pour rappel, Lisa Su nous confiait en juin 2017 viser une part du marché à deux chiffres, à moins de trois ans. L'objectif sera-t-il tenu ? Réponse au fil des prochains résultats financiers. 

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact