Pilotes AMD et NVIDIA : analyse du contenu, mise à jour et désinstallation

De trop de trucs !
Pilotes AMD et NVIDIA : analyse du contenu, mise à jour et désinstallation

Depuis des années maintenant, les pilotes graphiques enflent de version en version, surtout chez NVIDIA depuis l'arrivée de GeForce Experience. La note est désormais salée : plus de 560 Mo. Mais que contiennent-ils ? Leur mise à jour ne peut-elle pas être gérée autrement ? C'est ce que nous avons cherché à savoir.

Les constructeurs de GPU mettent de plus en plus souvent à jour leurs pilotes graphiques, pour suivre l'évolution des services et fonctionnalités qu'ils proposent... mais pas seulement. Des optimisations sont régulièrement introduites pour les derniers jeux, et même pour des applications professionnelles (rendu 3D, vidéo, etc.).

Malheureusement, aucun système de téléchargement différentiel n'a encore été mis en place par AMD ou NVIDIA, qui n'hésitent pourtant pas à multiplier les publications. Pour le seul mois de mars, ils ont chacun mis en ligne trois pilotes, de 320 Mo en moyenne pour le premier et 560 Mo pour le second.

Pour les clients ayant la fibre, pas de problème, cela ne prend que quelques secondes. Mais pour les oubliés du très haut débit, c'est une plaie. D'autant que les éléments intégrés ne sont pas tous nécessaires. Et même si l'on a parfois le choix à l'installation, ce n'est pas le cas au moment du téléchargement.

Pour mieux comprendre ce qui pourrait être fait ou non, nous avons analysé le contenu de différents pilotes et leur évolution à plus ou moins long terme.

Quelle évolution du poids depuis juin 2017 ?

Lisez la suite : 92% de ce contenu reste à découvrir

Seuls nos abonnés et membres Premium peuvent lire l'intégralité de cet article.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

16 commentaires
Avatar de Aristide Rutilant Abonné
Avatar de Aristide RutilantAristide Rutilant- 27/03/19 à 18:09:49

Ça m'intéresserait aussi d'avoir quelques détails concernant la gestion du Driver Store et les stocks de vieux pilotes "de secours" qui sont apparemment conservés dans le répertoire C:\Programmes\Nvidia Corporation\installer2. En réinitialisant mon ordinateur (merci d'ailleurs pour les articles sur les mille et unes façons de repartir de plus ou moins zéro), j'ai vu que Windows avait conservé le contenu du Driver Store avec 4 ou 5 versions du driver Nvidia (plus une tonne de vieilleries remontant à 2009, date du précédent "départ à zéro"). À 500 Mo pièce, ça finit par chiffrer, tant bien même j'ai un peu de marge sur le disque système.

Avatar de ForceRouge Abonné
Avatar de ForceRougeForceRouge- 27/03/19 à 20:40:26

Super intéressant! sacré boulot d'analyse :) Merci!

Avatar de hwti Abonné
Avatar de hwtihwti- 27/03/19 à 22:25:39

Le "git format-patch", ça fait vite des diffs énormes sur du binaire.

Il existe des outils adaptés, mais soit il faut connaître la version déjà intallée (ce qui est difficilement compatible avec des installations manuelles, et nécessite une solution de repli automatique) :

  • mises à jour incrémentales sur Google Play
  • deltarpm sur Fedora/RHEL
  • OTA Android
  • ... Soit il faut être connecté pour comparer les fichiers locaux avec les distants et télécharger les différences (rsync).
Avatar de Sandeman Abonné
Avatar de SandemanSandeman- 28/03/19 à 07:05:16

les oubliés du haut-débits ... j'ai même pire. Une mise à jour de drivers dans un pays d'Afrique Centrale où tu paies ta connexion Internet au volume. J'avais prévu pour les gros éléments du système (GPU, etc.), mais pas pour l'imprimante (je n'avais pas la marque avant d'arriver). 320Mo de drivers chez HP... Avec la connexion lente et pas trop stable ça m'est revenu à presque 15€. Quand tu connais le pouvoir d'achat là-bas, c'est pas une paille. Mais je digresse.

Pour revenu au sujet, certes vous allez dire "oui mais c'est pas pareil", mais regardons la taille des drivers Linux : Nvidia : 102 Mo ( https://www.nvidia.fr/Download/driverResults.aspx/145273/fr ) AMD : <=130 Mo (https://www.amd.com/fr/support/graphics/radeon-rx-vega-series/radeon-rx-vega-series/radeon-rx-vega-64)

Voilà voilà...

Avatar de Perfect Slayer Abonné
Avatar de Perfect SlayerPerfect Slayer- 28/03/19 à 07:32:53

Toujours pas de solution viable pour bloquer la télémétrie de Nvidia ? Il y avait un outil open source donné sur le site mais son blocage empêche GeForce expérience de se lancer...

Avatar de bast73 Abonné
Avatar de bast73bast73- 28/03/19 à 07:55:02

Je me suis toujours demandé l'intérêt de tous ces trucs en plus qui sont installé. Je pensais naïvement que vu c'était là, c'était nécessaire. En fait non ? Je comprends l'intérêt de Geforce Experience ... Mais le reste ? A quoi servent-il ? Si je ne les installent pas, que se passe-t-il ?

Les pilotes de carte graphique, c'est vraiment le genre de truc ou je ne lis pas trop et j'installe presque tout ce qui est écrit.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 28/03/19 à 08:54:47

(quote:40677:Perfect Slayer) ...

Si, c'est même écrit dans l'article, mais vouloir GFE (nécessitant un compte) sans vouloir être "surveillé" par NVIDIA d'une manière ou d'une autre, c'est pour le moment impossible.

(quote:40678:bast73) ...

Le besoin dépend des usages. On peut très bien s'en sortir sans Ansel (NVCamera), PhysX, 3DVision, etc. Après l'outil de vérification de mise à jour c'est autre chose, idem pour GFE qui propose par exemple l'optimisation des jeux (mais il faut être connecté), idem pour ShadowPlay.

Avatar de Baptitou Abonné
Avatar de BaptitouBaptitou- 28/03/19 à 10:02:20

Merci beaucoup pour cette analyse. Je ne connaissais pas Nvcleaninstall, je vais me faire plaisir!

Édité par Baptitou le 28/03/2019 à 10:03
Avatar de Gilbert_Gosseyn Abonné
Avatar de Gilbert_GosseynGilbert_Gosseyn- 28/03/19 à 10:27:15

Voila qui confirme (pour la télémétrie) l'article de CPCHardware ...

Avatar de DayWalker Abonné
Avatar de DayWalkerDayWalker- 28/03/19 à 14:16:27

Intéressant.

En plus des "oubliés de la fibre" qui doivent prendre leur mal en patience, il y a des arguments écologiques, voire économiques à implémenter une mise à jour différentielle :

  • moins de basse passante chez les clients, c'est aussi moins de bande passante chez le fournisseur de pilotes (donc infrastructure moins conséquente ? moins chère ? moins énergivore ?)
  • moins de bande passante, c'est moins d'informations transportés, et donc de la consommation énergétique inutile (serveurs, routeurs... etc)
Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact