Routeur Wi-Fi Nighthawk Pro Gaming XR300 de Netgear : DumaOS, plus accessible

Enfin presque
Réseau 2 min
Routeur Wi-Fi Nighthawk Pro Gaming XR300 de Netgear : DumaOS, plus accessible

La gamme de routeurs pour joueurs de Netgear accueille un nouveau venu. Tout du moins, un modèle moins cher que le XR500 permettant de profiter de DumaOS. Une bonne idée... jusqu'à ce que l'on gratte un peu.

L'année dernière, Netgear mettait sur le marché le XR500, un premier routeur maison destiné aux joueurs fonctionnant sous DumaOS. Celui-ci se voulait assez complet avec du Wi-Fi 5 (802.11ac) à 2,6 Gb/s, le support des blocs de 160 MHz, quatre antennes, un CPU double cœurs à 1,7 GHz, 512 Mo de mémoire, etc. 

La gamme Nighthawk Pro Gaming s'agrandit

Quelques mois plus tard, le XR700 venait le rejoindre, grimpant à six ports LAN avec une cage SFP+ (10 Gb/s) mais aussi du Wi-Fi 802.11ad (4,6 Gb/s). Côté tarif, c'était par contre assez élevé : 500 euros, contre 260 euros pour son petit frère. Netgear semble avoir décidé de compléter l'ensemble avec un modèle d'entrée de gamme.

Le Nighthawk Pro Gaming XR300 vient ainsi d'être annoncé. Il se contente d'un processeur à 1 GHz et d'un look un peu moins travaillé, mais garde ses quatre ports LAN (1 Gb/s), 512 Mo de mémoire et 128 Mo de stockage. Un port USB 3.x (débit non précisé) est présent en façade.

Côté Wi-Fi, on perd une antenne et le support des blocs de 160 MHz. Le routeur est présenté comme un modèle à 1,75 Gb/s, soit 450 Mb/s sur la bande des 2,4 GHz et 1,3 Gb/s sur la bande des 5 GHz. Ses dimensions sont de 183 x 285 x 62 mm pour un poids de 719 grammes. Des caractéristiques pas nouvelles chez Netgear.

Gamme Nighthawk Pro Gaming Netgear

Un simple R6700 sous DumaOS

En effet, ce sont celles du Nighthawk AC1750 (R6700). Il n'est pas proposé en France, mais on en trouve une version allégée (CPU, mémoire) pour un peu moins de 100 euros : le R6400. Problème, le XR300 est de son côté proposé à... 230 euros en précommande.

La différence ne se faisant que sur la couche logicielle – celle de Netgear dans le premier cas, DumaOS dans le second – le surcoût apparaît élevé. Surtout, avec un écart d'à peine 30 euros par rapport au XR500, celui-ci sera bien plus intéressant. Ainsi, on imagine mal le XR300 rencontrer du succès à plus de 200 euros.

Et encore, cela fera sans doute cher payé pour une simple mise à jour logicielle du R6700. On se demande d'ailleurs pourquoi Netgear ne propose pas simplement la migration vers DumaOS comme une option payante sur ce modèle. 

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact