Scaleway mise sur les processeurs EPYC d'AMD pour ses nouvelles instances généralistes

Jusqu'à 48 cœurs
Scaleway mise sur les processeurs EPYC d'AMD pour ses nouvelles instances généralistes

Après avoir été un des premiers à miser sur des solutions ARM « BareMetal », Scaleway migre une bonne partie de son offre d'hébergement sur des serveurs EPYC d'AMD, au détriment d'Intel.

Online.net avait déjà été l'une des premiers à exploiter les processeurs pour serveurs EPYC d'AMD au sein de ses offres d'hébergement. On savait le partenariat entre les deux sociétés grandissant, mais il prend aujourd'hui une forme un peu plus concrète au sein de Scaleway, désormais marque forte du groupe.

AMD s'implante chez Scaleway

Une nouvelle gamme d'instances entièrement basée sur EPYC vient ainsi d'être lancée, allant de 4 à 48 cœurs, de 16 à 256 Go de mémoire, de 150 à 600 Go de stockage (SSD) et de 0,4 à 2 Gb/s de bande passante. Le tout, pour un tarif variant de 39 à 569 euros par mois, pouvant être facturé à l'heure.

Les serveurs sont accessibles depuis les datacenters parisiens de l'hébergeur, Amsterdam sera également concerné dès le mois d'avril prochain.

Scaleway AMD EPYC

Cette offre occupe désormais le gros du terrain du catalogue de Scaleway, une claque pour Intel qui se retrouve marginalisé dans les solutions d'entrée de gamme, jusqu'à 8 cœurs, aux côtés d'ARM. À notre connaissance, un tel choix est une première pour un service d'infrastructures Cloud.

Les instances x64 ne peuvent ainsi plus être créées. Les existantes continuent bien entendu de fonctionner, mais à leur prochain démarrage, elles seront migrées sur un serveur EPYC. Cela se fera avec les mêmes caractéristiques (cœurs, mémoire, stockage), sans augmentation du prix. Le ménage sera ensuite fait dans l'API.

Faire la différence

Il s'agit sans doute d'une nouvelle manière pour Scaleway de se démarquer de ses concurrents américains, mais aussi du français OVH qui tourne autour des solutions d'AMD depuis quelques temps mais n'a toujours pas sauté le pas, fort d'un partenariat de longue date avec Intel.

Au début du mois, Scaleway avait déjà marqué les esprits en mettant sur le marché une nouvelle instance reposant sur des Tesla P100 et des Xeon Gold à tout petit prix : 1 euro de l'heure. Sans doute une manière pour le groupe de contenter tout le monde et de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier.

Ce contenu est en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

3 commentaires
Avatar de googfrgo Abonné
Avatar de googfrgogoogfrgo- 13/03/19 à 09:04:47

Bonne nouvelle, un peu de diversité dans le monde des processeurs serveurs ne fera pas de mal !

Avatar de Gilbert_Gosseyn Abonné
Avatar de Gilbert_GosseynGilbert_Gosseyn- 13/03/19 à 12:57:38

pow pow pow ... Baffe pour Intel la ...

Avatar de Liam Abonné
Avatar de LiamLiam- 13/03/19 à 13:38:06

Bien content de voir AMD revenir de plus en plus dans le game. Le quasi-monopole d'Intel n'était vraiment pas une bonne chose. S'ils pouvaient revenir dans le game GPU maintenant et venir titiller le monopole de nvidia, ça ferait le plus grand bien.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact