Intel au MWC 2017 : Atom C3000, 5G et un modem 4G Gigabit XMM 7560

Des noms, pas de détails
Intel au MWC 2017 : Atom C3000, 5G et un modem 4G Gigabit XMM 7560

Avec un an de retard sur Qualcomm, Intel passe la seconde sur la 4G et annonce son premier modem capable d'atteindre le 1 Gb/s. Dans le même temps, le fondeur continue d'avancer sur la 5G, histoire de ne pas répéter les mêmes erreurs que sur la 4G. De nouveaux processeurs et des cartes PCI Express sont également évoqués.

Le MWC de Barcelone ouvrira ses portes dans quelques jours seulement. Intel sera présent et lance quelques annonces en amont afin de préparer le terrain. Bien évidemment, il y sera question de 4G ainsi que de 5G, une technologie qui aura notamment la charge d'absorber le flot de données qui sera renvoyées par les objets connectés.

XMM 7560 : un modem 4G capable d'atteindre le 1 Gb/s

L'année dernière, Intel présentait son modem 4G XMM 7480 capable de grimper jusqu'à 450 Mb/s en téléchargement et 150 Mb/s en envoi. Le fondeur était alors bien en retard sur Qualcomm qui annonçait au même moment un modem Snapdragon X16, qui peut monter jusqu'à 1 Gb/s. Celui-ci est désormais intégré au SoC Snapdragon 835 qui devrait être une des stars de Barcelone. Le fabricant tentait alors de se justifier en expliquant que 450 Mb/s était « suffisant pour la très grande majorité des usages » et que cela « correspond au besoin de ses partenaires/clients ». Un an plus tard, ce n'est visiblement plus le cas et il souhaite entrer dans la course à la vitesse.

En effet, Intel annonce son premier modem 4G capable lui aussi d'attendre 1 Gb/s : XMM 7560. Il suivra les spécifications LTE Advanced Pro Release 13 de la 3GPP qui sont déjà disponibles depuis mars 2016. Pour rappel, le modem XMM 7480 s'arrête à la Release 12, contre la mouture 11 pour le XMM 7360. Un modem c'est une chose, des réseaux capables de grimper à cette vitesse c'en est une autre. En France par exemple, aucun opérateur ne permet d'atteindre une telle vitesse, ni même les 450 Mb/s du XMM 7480 pour le moment.

Côté technique, le XMM 7560 est gravé en 14 nm, prend en charge l'agrégation de fréquence sur un maximum de 5 blocs (quatre pour son prédécesseur) ainsi que le 4x4 MIMO. Le modem supporte 35 bandes de fréquences différentes (soit deux de plus que le XMM 7480), dans une fourchette allant de 700 MHz à 6 GHz, et dispose d'un système permettant de limiter les interférences. Sans l'ombre d'un détail technique, difficile de savoir ce qu'il en est exactement, dommage. Pour le reste des caractéristiques, il faudra encore attendre.

Intel MWC 4G 5GIntel MWC 4G 5G

5G : une nouvelle plateforme de test arrive

Sur la 5G, Intel annonce l'arrivée d'une plateforme de test de 3e génération qui sera disponible durant la seconde moitié de l'année. Par rapport à la précédente version, les performances sont doublées et la bande passante grimpe jusqu'à 10 Gb/s. Pour rappel, Orange et Ericsson ont d'ores et déjà dépassé les 15 Gb/s sur quelques mètres lors d'un test en laboratoire (voir cette actualité).

Cette plateforme supporte une large panoplie de bandes de fréquences : 600 à 900 MHz, 4,4 à 4,9 GHz, 5,1 à 5,9 GHz, 28 GHz et 49 GHz. Pour rappel, les blocs qui seront utilisés pour la 5G sont justement en train d'être définis par les différents acteurs du marché qui tentent de trouver un compromis au niveau mondial. Il faut en effet de l'espace pour atteindre de tels débits, Orange exploitant un spectre de pas moins de 800 MHz de large pour sa démonstration.

Avec Ericsson, il est d'ailleurs question de la 5G Innovators Initiative (5GI²) afin de « favoriser la collaboration entre les principales entreprises, les leaders de l'industrie et les milieux universitaires pour explorer, tester et innover avec la 5G ». le constructeur s'associe également avec Nokia pour travailler sur la 5G dans un environnement commercial. Bref, la société de Santa Clara ne veut pas faire cavalier seul sur la 5G et s'entoure de certains poids lourds du secteur. On rappellera que ces rapprochements ne sont pas nouveaux puisqu'il en était déjà question l'année dernière pour le MWC 2016.

Intel MWC 4G 5GIntel MWC 4G 5G

Intel a aussi un modem 5G en préparation : Goldridge

Lors du CES de Las Vegas, Intel avait déjà donné quelques détails sur son modem 5G, nom de code Goldridge. Celui-ci est capable de fonctionner sur des ondes millimétriques (28 GHz), ainsi que sur des blocs en dessous des 6 GHz. Il pourra être couplé avec un modem XMM 7360 afin de supporter également la 4G. Les premiers exemples sont attendus pour la seconde moitié de l'année. Là encore, la société ne veut pas se laisser distancer par Qualcomm qui a déjà annoncé son modem 5G X50.

Bref, si Intel était resté en retrait sur la 4G pendants bien longtemps, la situation semble différente avec la 5G. Il reste maintenant à voir ce qu'il en ressortira dans les faits. En effet, la route est encore longue avant que cette technologie ne soit disponible pour les utilisateurs (probablement à l'horizon 2020).

Celeron C3000 et nouveaux Xeon D-1500 en approche

Dans le même temps, le fondeur se prépare également à lancer de nouveaux processeurs : les Atom C3000 (en espérant que l'on ne découvre pas dans plusieurs mois qu'ils contiennent un bug comme les C2000) ainsi que des Xeon D-1500.

Les premiers misent sur la consommation énergétique, contre la puissance de calcul pour les seconds, de quoi couvrir un large éventail de possibilités. Ils seront tous gravés en 14 nm, mais Intel ne donne aucun détail supplémentaire pour le moment. Une nouvelle carte PCI Express QuickAssist Adapter pour accélérer le chiffrement et la compression de données est annoncée, ainsi qu'une carte réseau XXV710. Dans tous les cas, il ne s'agit que d'une évolution de solutions déjà existantes, ce que nous a confirmé Intel.

Dans tous les cas, nous serons sur place au MWC de Barcelone afin de faire le point sur les annonces. Reste à espérer que les détails seront plus nombreux.

Intel MWC 4G 5GIntel MWC 4G 5G

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

11 commentaires
Avatar de tpeg5stan Abonné
Avatar de tpeg5stantpeg5stan- 21/02/17 à 15:23:20

INtéressant, merci 

Avatar de Bejarid INpactien
Avatar de BejaridBejarid- 21/02/17 à 15:56:06

Lien vers un bench d'un C3000, apparemment le plus puissant que Intel proposera :http://ranker.sisoftware.net/show_run.php?q=c2ffcee889e8d5e3d4e5d1e9dafc8eb383a5...

Ces chiffres indiquent qu'en gros, un petit Atom peut marcher sur les gros Xeon/i7 tant qu'on lui bourre pas le cache (par exemple si on le fait travailler qu'en 32bits). Ca risque de changer des choses coté serveurs...

Avatar de levhieu INpactien
Avatar de levhieulevhieu- 21/02/17 à 16:29:37

Finalement, enfin un composant de chez Intel qui accélère Internet

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 21/02/17 à 17:37:46

J'ai testé (pratiquement) toutes les génération d'ATOM dans le cadre de mon boulot et c'est toujours décevant.

J'ai maintenant un réflexe pavlovien sur les annonces concernant l'ATOM.

Avatar de zongap INpactien
Avatar de zongapzongap- 21/02/17 à 23:00:09

Enfin compatible RDMA et compagnie leur nouvelle carte réseau XXV710 ? Car bon, pour Storage Spaces avec Windows Server 2016 c'est quasi obligatoire... Et les cartes Mellanox/QLogic c'est pas la joie en doc et en simplicité de commandes chez les intégrateurs Dell et consorts...

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 22/02/17 à 00:49:35

La déception dépend toujours de ce que l'on attend.

Mon EeePC 901, avec la première génération d'Atom(n270), j'en étais parfaitement satisfait.

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 22/02/17 à 10:45:17

Perso, j'attend une clarification définitive entre:

Processor Intel® Core M:

Build speed, power, and 4K HD graphics into thin, lightweight 2-in-1 devices and laptops.
Interact with touch, voice, and stylus.
Ten hours of battery life1 let users do more, longer.

Processor Intel® ATOM:

Enable mobile devices and microservers that start faster, work longer, and support higher-res Ultra HD 4K multimedia and high frames per second (FPS) streaming.
These processors deliver advanced technology and processing capabilities, packed onto an ultra-thin and lightweight chip. Now it’s possible to get things done faster than ever.

Parce que si j'en crois le descriptif d'intel ci-dessus, les PC portables (Netbook, Nettop, eeepc) devraient tous être équipés d'un Core M.

Avatar de papinse INpactien
Avatar de papinsepapinse- 22/02/17 à 10:53:55

Il me semble que la distinction est entre un processeur généraliste (Core M) et donc destiné aux machines des utilisateurs finaux (PC portables, tablettes) et un processeur spécialisé (certains jeux d'instructions sont optimisés et d'autres au contraire émulés via firmware avec les instructions de base). L'ATOM est dans cette seconde catégorie et se destine à certains types de serveurs (Web, NAS, …).

Le problème vient surtout du fait que les intégrateurs n'ont pas tous compris ça.

Avatar de tazvld Abonné
Avatar de tazvldtazvld- 22/02/17 à 12:11:58

Je crois que la principale différence est sur le prix.
L'atom pour l'embarqué, son prix tourne autour de 47$ les 1000. Pour le Core M, sont prix serait de 281$ (j'ai trouvé cette information ici)

On est vraiment pas sur la même gammes.

Avatar de 127.0.0.1 INpactien
Avatar de 127.0.0.1127.0.0.1- 22/02/17 à 12:27:15

Je veux bien rajouter 200$ sur mon prix de revient industriel si je peux trouver un approvisionnement industriel (pérénité, connectique, ...) de carte à base de Core M.

Mais ce n'est pas le cas, car c'est ATOM/Celeron qui occupe la place de "solution embarqué" pour les industriels dans la gamme Intel... et donc c'est souvent ATOM/Celeron qu'on trouve dans les offres de single-board, on-module, ...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact