Tarifs des Ryzen 3000 (7 nm) et des GeForce GTX 1650/1660 : les rumeurs se multiplient

#BouleDeCristal
Tarifs des Ryzen 3000 (7 nm) et des GeForce GTX 1650/1660 : les rumeurs se multiplient

Si NVIDIA devrait continuer de déplier tranquillement sa roadmap concernant Turing dans les prochains mois, un grand bouleversement est attendu du côté des CPU. AMD devrait en effet mettre sur le marché ses Ryzen gravés en 7 nm. Reste à savoir à quel prix ils seront annoncés.

À l'approche de chaque lancement, c'est la même chose. On peut voir ici ou là des revendeurs publier les prix de produits attendus, parfois par erreur, parfois pour faire parler d'eux.

Les informations ainsi récoltées ne sont pas toujours vérifiées, mais ça ne les empêche pas de faire le tour des médias en quelques jours. Ainsi, tout le monde annonce d'ores et déjà les Ryzen 3000 d'AMD dès 110 dollars pour 6 cœurs, avec les déclinaisons suivantes :

  • 8 cœurs dès 200 dollars
  • 12 cœurs dès 336 dollars
  • 16 cœurs dès 500 dollars

Pour le moment, on sait juste que le CPU tel qu'il a été présenté par AMD en janvier laisse la place à un design contenant deux chiplets, soit un maximum de seize cœurs. Ce serait déjà une possibilité de mise à jour très intéressante pour ceux ayant misé sur une carte mère AM4. 

12 cœurs pour 360 euros, c'est déjà possible

Actuellement, il faut compter un peu plus de 650 euros pour un Ryzen Threadriper 2920X à 12 cœurs. Mais l'on peut toujours trouver des modèles d'ancienne génération comme les 1920X à un peu moins de 360 euros. Ils nécessitent néanmoins d'investir dans une carte mère X399 coûtant 300 euros dans le meilleur des cas.

Autant dire que l'arrivée des Ryzen 3000, qui devrait permettre de larges économies sur ce point, est très attendue par ceux qui ont un gros besoin de puissance CPU mais un budget serré. D'autant que cela aura un effet mécanique sur les tarifs des modèles actuels. Autant dire qu'attendre cet été pour se monter une machine peut être un bon pari.

Les prix évoqués restent néanmoins à confirmer. AMD va devoir remettre la pression sur Intel afin d'éviter que le géant de Santa Clara ne puisse trop facilement revenir en force. Baisser à nouveau le coût par cœur peut être une manière assez facile d'y parvenir... Mais il faut que la société prenne garde.

Car elle doit également montrer sa réussite lors de la publication de ses prochains bilans financiers, devant tenir ses promesses d'amélioration des marges, ratatinées ces dernières années. Mais avec l'arrivée des puces en 7 nm, de Navi et de la prochaine génération de console, la période devrait lui être favorable.

Le niveau d'agressivité tarifaire est donc sans doute un curseur sur lequel elle jouera, mais avec parcimonie, selon le contexte qui sera celui imposé par la concurrence au moment du lancement, en juin prochain.

NVIDIA : dans l'attente des GTX 1650 et 1660

Du côté des GeForce, on attend de nouvelles déclinaisons d'entrée de gamme de l'architecture Turing. Aux dernières nouvelles, NVIDIA pourrait décider de dévoiler ses GTX 1660 d'ici une dizaine de jours, le 15 mars. La GTX 1650 à base de TU117 attendrait pour sa part le 30 avril prochain.

Ces cartes visent le marché des modèles à 179/229 dollars, où les stocks se vident à coup de remises sur les GeForce GTX 1060, actuellement proposées pour 180 euros. Des modèles pensés pour les ordinateurs portables seraient d'ailleurs déjà sur la rampe, à en croire la base de données de 3DMark.

Il faut dire que NVIDIA n'est pas spécialement pressé par la concurrence, AMD n'ayant d'autre choix que de baisser ses prix en attendant que Navi vienne (éventuellement) lui sauver la mise.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact