Oasis : une démo d'AMD pour relancer l'intérêt autour de FreeSync

Is good ?
Oasis : une démo d'AMD pour relancer l'intérêt autour de FreeSync

Alors que NVIDIA vient d'étendre la compatibilité de ses GeForce à certains écrans Adaptative Sync, AMD a décidé de remettre sa solution FreeSync en avant avec une nouvelle démonstration. Elle permet de profiter des évolutions de la version 2, notamment du HDR.

Cela fait quelques années qu'AMD et NVIDIA proposent des solutions permettant de faire varier la fréquence d'affichage, afin de l'adapter aux performances de la carte graphique. Le premier a décidé de se reposer sur un standard auquel il vient ajouter une couche de certification (FreeSync), le second sur une solution maison (G-Sync).

FreeSync VS G-Sync : une bataille qui s'essouffle

Les premières années, l'approche de NVIDIA a été la plus efficace, bien que plus coûteuse pour les utilisateurs. L'approche sélective de G-Sync a toujours assuré une bonne expérience, sans empêcher les évolutions. La version HDR, devenue Ultimate, a été annoncée en 2017. Les premiers écrans sont disponibles depuis peu.

Depuis le début de l'année, il est possible d'utiliser un écran exploitant le standard Variable Refresh Rate (VRR) de l'Adaptative Sync avec les GeForce. Pour les écrans testés par NVIDIA cela s'active par défaut, pour d'autres il faut passer par une action manuelle. Dans certains cas cela ne fonctionne pas.

Chez AMD, les débuts de FreeSync ont été plutôt laborieux. La société a longtemps multiplié les promesses face à G-Sync, mais elle a tardé à se concrétiser. Une fois les premiers écrans mis en vente, on faisait parfois face à une expérience décevante. Et pour cause, bien que certifiés, ils avaient une plage d'activation très courte.

Il suffit de se rendre sur la liste officielle pour constater que des écrans pouvant fonctionner à 144 Hz comme le MG279Q d'ASUS ne gèrent FreeSync que de 35 à 90 Hz. Une situation incompréhensible.

FreeSync 2 HDR : un lancement discret

La Low Framerate Compensation (LFC) permettait de corriger certains de ces problèmes, mais elle était optionnelle. Finalement, c'est l'arrivée de la seconde version de FreeSync qui est venue améliorer les choses, mais là encore, on a eu du mal à comprendre les choix d'AMD. 

La société avait annoncé cette évolution très en amont, puis au moment de la disponibilité, n'a donné presque aucun détail technique sur ce qu'elle contenait exactement. Son site est plutôt discret sur la question, alors que des écrans sont disponibles depuis des mois. L'annonce récente de NVIDIA semble avoir changé la donne.

AMD FreeSync 2 HDR

Ainsi, le constructeur évoque aujourd'hui plus clairement ce qu'apporte un écran certifié FreeSync 2 HDR. Les seules obligations se situent au niveau de la gestion de la LFC, du HDR et de la transition SDR/HDR. Contrairement à ce qu'impose NVIDIA, il n'y a aucune contrainte sur le rétroéclairage, la luminosité ou l'espace colorimétrique.

Une démonstration pour donner envie... en boutique

Le dernier élément, vital pour une technologie comme le rafraîchissment variable, qui change l'expérience lorsque l'on est face à l'écran, c'est d'avoir une démonstration permettant d'en comprendre intérêt.

AMD proposait jusque-là une scène maison, qu'elle ne diffusait pas publiquement et qui datait de FreeSync premier du nom. Ainsi, seuls les jeux ou la scène Pendulum de NVIDIA pouvaient être exploités par les utilisateurs afin de se rendre compte de l'intérêt de FreeSync. 

Aujourd'hui, une nouvelle démonstration est officialisée : Oasis. Elle ne fonctionne que sur les Radeon gérant FreeSync, AMD recommandant d'utiliser la Radeon VII. Bien entendu, l'option doit être activée dans les pilotes et sur votre écran pour que cela fonctionne.

Le constructeur précise aussi qu'il faut placer la fréquence du moniteur à sa valeur maximale pour que cela fonctionne, ce qui n'est pas le cas habituellement dans les jeux.

Une fois la démonstration lancée, on peut activer ou non FreeSync, placer une limite de FPS ou non. Vous pouvez mettre la scène en pause, l'inverser ou accélérer selon vos besoins. Des paramètres plus complexes sont accessibles depuis la roue crantée placée en bas à gauche de l'écran. 

Nous pensions qu'AMD aurait la décence de publier un fichier d'installation d'Oasis pour que ses clients puissent en profiter... mais non. Dans un billet de blog, la société annonce, sans rire, « qu'un programme permettra aux gens de voir des écrans FreeSync et FreeSync 2 HDR en boutique », en se basant Oasis. Pour l'ouverture, on repassera.

  • Introduction
  • FreeSync VS G-Sync : une bataille qui s'essouffle
  • FreeSync 2 HDR : un lancement discret
  • Une démonstration pour donner envie... en boutique
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact