D-Link étend sa gamme Wi-Fi Nuclias et lance Connect pour une gestion sans abonnement

Stop ou encore ?
D-Link étend sa gamme Wi-Fi Nuclias et lance Connect pour une gestion sans abonnement

Ces dernières années, le monde du Wi-Fi a profondément changé, notamment en entreprise. La gestion centralisée a désormais tendance à s'exporter dans le « Cloud »

Comme nous avons pu le voir récemment avec la Cloud Key d'UniFi, qui peut être remplacée par un simple Raspberry Pi, les réseaux Wi-Fi professionnels fonctionnent différemment de ceux proposés au grand public.

On parle alors de SDN, pour Software Defined Network. Les différents réseaux sont créés et gérés au sein d'une interface hébergée sur un ordinateur ou un appareil dédié, connus sous le nom de contrôleur. L'accès peut se faire de manière locale ou en ligne. Pratique lorsqu'il faut gérer les paramètres de différents sites.

De son côté, D-Link a lancé il y a quelques mois sa gamme Nuclias, aujourd'hui renforcée par un switch, deux points d'accès (AP), un contrôleur matériel et l'application de gestion Connect. De quoi permettre de passer outre l'un des gros défauts de cette offre : le coût de l'abonnement.

Nuclias fait son chemin chez D-Link

Historiquement, D-Link se reposait sur deux catégories de produits pour son offre Wi-Fi à destination des professionnels. La première est un contrôleur logiciel, Central WifiManager, utilisable avec la gamme DAP. La seconde nécessite un contrôleur matériel, comme les DWC-1000/2000, et des AP de la gamme DWL.

Une segmentation similaire à ce que propose TP-Link par exemple, avec ses gammes Omada (contrôleur logiciel) et Auranet (contrôleur matériel). Elle s'oppose à un modèle unifié comme celui d'Ubiquiti, où c'est la même couche logicielle qui est utilisée partout, pouvant gérer l'ensemble des produits SDN.

Fin 2018, D-Link a néanmoins décidé d'ajouter une troisième couche en annonçant sa solution de gestion distante et centralisée Nuclias, ainsi que la gamme de points d'accès DBA.

L'abonnement intégré : un choix en trompe-l'œil

Une seule référence était alors proposée : le DBA-1210P. Vendu un peu moins de 200 euros, ce point d'accès double-bande intègre du Wi-Fi 5 (802.11ac, Wave 2) à 1,2 Gb/s (400+867 Mb/s) MU-MIMO, un port réseau Gigabit et nécessite une alimentation PoE. Il peut gérer jusqu'à 16 SSID. 

Un tarif qui peut paraître élevé, surtout quand on le compare à des solutions comme le WAC505 de Netgear (80 euros), l'EAP225 de TP-Link (90 euros) ou l'Unifi UAP-AC-LR d'Ubiquiti (90 euros). On pourrait penser que cela vient de l'abonnement inclus pour la gestion distante.

Malheureusement, un an est inclus seulement, pas de quoi justifier un surcoût d'une centaine d'euros. Une fois cette durée dépassée, il faut d'ailleurs compter 64 euros par an et par appareil, ou 160 euros pour trois ans. Un abonnement de cinq ans doit être proposé, mais ce n'est toujours pas le cas.

Là encore, c'est assez cher comparé à la concurrence. TP-Link a par exemple fait le choix de la gratuité, mais il est bien le seul. Netgear facture Insight à partir de cinq euros par appareil (les deux premiers offerts) et par an. Même Ubiquiti, dont l'offre cloud est peu attractive, est plus accessible : à partir de 299 dollars par an pour dix appareils.

D-Link NucliasD-Link Nuclias

Nuclias Connect : pour une gestion locale

Autant dire que l'annonce de nouveautés concernant cette gamme de produits était attendue, tant la marge de progression pouvait être importante.

Au MWC de Barcelone, D-Link a fait savoir que Nuclias allait enfin évoluer... mais autant être clair : il n'est pas du tout question d'une refonte du modèle économique. Une nouvelle couche logicielle voit le jour : Nuclias Connect. À la manière de ce que proposent certains concurrents, elle peut être téléchargée gratuitement et installée sur un PC. L'utilisateur n'est donc plus obligé d'être abonné pour pouvoir y accéder, ce qui est une bonne chose.

Pour le moment, on manque de détails sur les systèmes d'exploitation supportés. D-Link précise simplement que des applications de gestion pour Android et iOS seront également mises en ligne.

Contrôleur, switch et nouveaux AP : vers un Nuclias généralisé ?

Pour ceux qui veulent une gestion locale mais sans avoir à procéder à l'installation de Nuclias Connect, un contrôleur matériel va être mis en vente : le DNC-100. 

Il est accompagné de deux nouveaux points d'accès : les DBA-2520P et DBA-2820P sur lesquels la marque ne dit pour le moment pas un mot. Un switch rejoint également la gamme : le DBS-2000. On imagine que cela est un signal pour le reste de l'offre D-Link qui devrait progressivement disparaître au profit de Nuclias.

Cela permettra à la société de se concentrer sur cette nouvelle solution tout en limitant les références et en simplifiant le choix des clients. S'agissant de gammes professionnelles, les DAP et DWC ne devraient néanmoins pas disparaître de sitôt. Nous avons bien entendu demandé des précisions à D-Link, sans retour pour le moment.

D-Link Nuclias DNH-100

Un premier alignement de Nuclias

On le voit ici, D-Link opère une première série de changements bienvenus, avant la première année de son offre. Cela lui permettra de proposer à ses clients actuels de continuer leur abonnement à son offre de gestion distante ou de la mettre en œuvre sur une solution locale.

Ils pourront ainsi opter pour un contrôleur matériel ou l'installation sur un PC plus classique. Reste la question de la pertinence du modèle économique de Nuclias au sens large. Le seul AP actuellement disponible est presque deux fois plus cher que la concurrence, sans réelle justification. L'abonnement est deux à dix fois plus cher que la concurrence, là aussi sans que l'on en comprenne bien la raison. 

C'est ce point que va devoir gérer la marque en priorité. Car proposer une gamme plus étendue n'a que peu d'intérêt si le modèle économique sur lequel elle repose est un repoussoir à clients. Les mois à venir seront donc cruciaux. Mais sans changement profond dans l'abonnement ou la tarification des produits, Nuclias risque de se limiter à un coup d'épée dans l'eau.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

1 commentaires
Avatar de eres Abonné
Avatar de ereseres- 25/02/19 à 15:31:00

... ou sinon, il y a d'excellent matos Ruckus d'occasion. Controleur HW, des bornes simples à ultra durcies. Certains installateurs s'en débarrassent pas dizaines Par contre, l'interface de gestion est un peu rude, mais les fonctions particulièrement complètes

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact