Ghost Canyon : le NUC modulaire pouvant accueillir une carte graphique se fait démonter

Quelques benchs au passage
Ghost Canyon : le NUC modulaire pouvant accueillir une carte graphique se fait démonter

Cela fait des mois que l'on entend parler de la prochaine révolution dans les NUC d'Intel : Ghost Canyon. Plus gros qu'un modèle classique, il intègre une carte mère remplaçable et un emplacement pour une carte graphique compacte. Une vision plus modulaire, qui s'approche de ce que fait la concurrence.

Si vous suivez l'activité des Mini PC, vous avez sans doute remarqué que l'on est passé de modèles qui misent avant tout sur la compacité, à la recherche d'un bon compromis entre ce besoin d'un volume réduit, mais aussi de bonnes performances et l'évolutivité de la machine dans le temps. C'est tout le travail d'ASRock avec ses DeskMini exploitant le format Mini STX.

De son côté, Intel a dans un premier temps travaillé sur la performance avec Hades Canyon et les processeurs de la gamme Kaby Lake-G, abandonnée depuis. L'idée était alors d'intégrer un GPU au plus près du processeur, sans compter à l'époque sur les IGP maison qui n'était pas assez performante.

Mais depuis, Intel a décidé de produire ses propres cartes graphiques, la donne a changé.

Ghost Canyon : évolutivité et performance

Ghost Canyon est né de cette volonté de miser sur l'arrivée des nouveaux GPU maison, tout en capitalisant sur le travail déjà opéré pour faire évoluer les NUC. Les derniers devaient néanmoins combler leur défaut principal : leur manque d'évolutivité. Avec un CPU soudé et un format de carte mère surtout utilisé par Intel, il était possible de faire mieux.

Cette nouvelle machine combine donc deux nouveautés. La première est la carte mère Compute Element haut de gamme, interchangeable. Elle prend la forme d'une carte graphique PCIe compact, avec ventirad. Mais elle accueille un CPU/chipset, la mémoire, le réseau sans fil, la connectique et tout ce qu'il faut pour y relier une alimentation.

Pour Ghost Canyon, aka NUC 9 Extreme, trois configurations seraient proposées selon une fuite intervenue sur un forum chinois, qui propose des photos détaillées d'un BXNUC9i9QNX1 et quelques benchmarks :

Les cartes mères pouvant être vendues séparément, passer de l'une à l'autre des configurations sera possible au cours du temps. Comme de passer à une plateforme supérieure par la suite. Seul problème : ce format semble toujours être proposé par Intel uniquement et ne fait pas l'objet d'une standardisation plus large. 

  • Intel NUC9 Ghost Canyon
  • Intel NUC9 Ghost Canyon
  • Intel NUC9 Ghost Canyon
  • Intel NUC9 Ghost Canyon
  • Intel NUC9 Ghost Canyon
  • Intel NUC9 Ghost Canyon

Deux emplacements PCIe 3.0 peuvent être utilisés pour connecter des cartes tierces : x16 ou x4. On peut au choix utiliser deux modèles n'utilisant qu'un emplacement ou un en occupant deux. C'est sans doute ce second cas qu'il faudra privilégier dans le cas d'une carte graphique. Pas mal pour une machine de 238 x 216 x 96 mm.

Deux ventilateurs de 80 mm sont présents sur le dessus pour extraire la chaleur. Bien entendu, Intel mise sur une connectique dernière génération : Thunderbolt 3, USB 3.1 (10 Gb/s), connecteurs M.2 compatibles Optane, gestion du RAID, Wi-Fi 6, etc. Seul regret, il n'y a que des ports réseau à 1 Gb/s.

L'alimentation est un modèle FSP500-30AS de 500 watts.

Une bonne idée théorique, quid de la pratique ?

Il faut maintenant attendre l'arrivée sur le marché de telles machines, afin de vérifier leur niveau de performance et leur capacité à rester silencieuse malgré la chauffe des différents composants. La commercialisation sera aussi un enjeu pour Intel afin de s'assurer que la modularité promise soit effective dans la pratique. 

Côté tarif, rien n'a encore été dévoilé, mais on peut s'attendre à ce qu'un tel produit soit vendu assez cher au regard de sa configuration. Mais Intel étant dans une phase de reconquête, notamment par les prix, et ce produit devant séduire afin de constituer une base d'accueil pour les GPU Xe en 2020, on pourrait avoir une bonne surprise.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact