Cinebench R20 est là, uniquement pour tester des CPU

RTX Off
Cinebench R20 est là, uniquement pour tester des CPU

Le célèbre benchmark de Maxon vient d'être mis en ligne dans une nouvelle version R20, exploitant la dernière mouture de l'application maison, Cinema4D. Contrairement à ce que l'on pouvait penser, il n'est pas question de score GPU, malgré l'utilisation du ray tracing.

Dans le petit monde des outils de mesure de performance (benchmark), il existe peu d'applications qui ont su durer. On pense bien entendu aux incontournables 3DMark/PCMark ou aux solutions proposées par SPEC pour le monde professionnel. Mais il y a un acteur qui a toujours su se faire une petite place : Maxon.

Ce nom ne vous dit peut être rien, mais c'est l'éditeur d'un moteur de rendu 3D utilisé dans une suite applicative visant tant les architectes que le monde du cinéma ou encore l'industrie : Cinema4D. Il en a tiré un outil très connu des testeurs de CPU et autres adeptes d'overclocking : Cinebench.

Il vient d'être mis à jour.

Cinebench R20 disponible

La Release 20 de Cinema4D apporte des améliorations de performances, une installation en ligne de commandes, mais aussi de nombreuses fonctionnalités (voir la liste complète), notamment dans la modélisation volumétrique ou le moteur de rendu. Elle peut importer des modèles depuis des fichiers STEP, Solidworks, JT, Catia ou IGES. 

Proposée depuis l'été dernier, elle a désormais droit à sa déclinaison sous la forme d'une scène de test. Il faut dire que l'actuelle, basée sur Cinema4D Release 15, est proposée depuis 2013. Elle avait tendance à être traitée en quelques secondes seulement par les processeurs AMD et Intel qui intègrent jusqu'à 64 cœurs.

Certains ont bien travaillé sur une version Extrême, mais elle manquait d'un aspect « officiel ».

Une scène plus complexe

Cinebench R20 nécessite huit fois plus de puissance de calcul que la version R15, et quatre fois plus de mémoire. Les résultats des deux outils ne peuvent ainsi pas être comparés, ils devraient cohabiter un certain temps dans les protocoles de tests CPU. En effet, ils ne s'occupent que de ce composant.

Aucun test de rendu par GPU n'est présent, alors qu'on aurait pu s'attendre à l'inverse, surtout avec la montée en puissance du ray tracing. Ce n'est pas le cas. L'éditeur précise d'ailleurs plutôt utiliser la technologie Embree d'Intel pour ce mode de rendu, et d'autres fonctionnalités avancées gérées par les CPU AMD et Intel. Il faudra vérifier si cela ne bénéficie pas trop aux processeurs du géant de Santa Clara dans la pratique.

« Cinebench R20 fournit une mesure de performances plus précise pour les générations de processeurs actuelles et à venir. Il permet de tester si une machine est stable malgré une charge CPU importante, si le système de refroidissement d'un ordinateur de bureau ou d'un portable est suffisamment dimensionné pour des tâches à longue durée », précise Maxon. L'outil est diffusé pour macOS et Windows, mais toujours pas sous Linux.

Il pourra par contre refuser de se lancer sur des machines dont le processeur n'est pas compatible, et affichera un avertissement si la quantité de mémoire est insuffisante. 

Des options pour automatiser les tests

Dans sa documentation technique, Maxon livre quelques détails supplémentaires, précisant que les résultats peuvent être sauvegardés ou partagés. Il est toujours possible de lancer le rendu sur un seul cœur ou l'ensemble de ceux disponibles via le mode avancé. Par défaut, seul le second est utilisé. 

Dans les préférences, on peut agir sur deux paramètres : le nombre de threads utilisés (jusqu'à 256) et la durée maximale du test en secondes. Des paramètres peuvent aussi être utilisés pour lancer l'application :

g_CinebenchCpu1Test=true | Test sur 1 CPU
g_CinebenchCpuXTest=true | Test multi-cœurs
g_CinebenchAllTests=true | Les deux tests à la suite
g_CinebenchMinimumTestDuration=100 | Fixe une durée maximale
g_acceptDisclaimer=true | Accepte automatiquement les conditions d'utilisation

On regrettera de ne pas pouvoir en tirer directement un score et de ne pas pouvoir préciser le nombre de threads à utiliser via cette méthode. La commande type suivante est recommandée :

start /b /wait "parentconsole" Cinebench.exe g_CinebenchAllTests=true

Quels résultats ?

L'application livre des scores types : 

  • Xeon Platinum 8168 (48C/96T, 2,7 GHz) : 16 536
  • Xeon E7-4890v2 (60C/120T, 2,8 GHz) : 12 986
  • Ryzen Threadripper 1950X (16C/32T, 3,4 GHz) : 6 670
  • Ryzen 7 1700X (8C/16T, 3,4 GHz) : 3 455
  • Core i7-7700K (4C/8T, 4,2 GHz) : 2 420
  • Core i5-3550 (4C/4T, 3,3 GHz) : 1 059

Nous avons pour le moment effectué un premier test avec un Core i5-9600K d'Intel intégrant six cœurs cadencés à une fréquence située entre 3,7 et 4,6 GHz, avec un score de 2 583 points. Le rendu a nécessité un peu moins de deux minutes. N'hésitez pas à partager vos propres scores en commentaires.

Cinebench R20
  • Introduction
  • Cinebench R20 disponible
  • Une scène plus complexe
  • Des options pour automatiser les tests
  • Quels résultats ?
S'abonner à partir de 3,75 €

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact