Free ouvre sa boutique d'accessoires pour la Freebox Delta, mais oublie l'essentiel

Not too geek
Réseau 4 min
Free ouvre sa boutique d'accessoires pour la Freebox Delta, mais oublie l'essentiel

On peut désormais acheter une nouvelle télécommande Soft touch ou des Freeplugs USB Type-C de rechange pour la Freebox Delta. Mais le FAI n'a pas jugé utile de proposer des solutions pour ceux voulant tirer parti des 10 Gb/s de leur box. Il reste également discret sur certaines limitations de son produit.

Univers Freebox a constaté que Free avait enfin mis en ligne la section du compte utilisateur permettant à ceux qui possèdent une Freebox Delta d'acheter les accessoires qui lui sont consacrés. 

Une pratique très intéressante, surtout vu les tarifs pratiqués, où le FAI reste malheureusement bien seul. Mais on regrettera cette fois qu'il s'agisse surtout de permettre de racheter des éléments existants en cas de panne. Ce, alors que l'on pouvait avoir bien d'autres attentes au regard des possibilités de la nouvelle box de Free.

Des produits de rechange, quid du SFP+ et du 10 Gb/s ?

On trouve ainsi les Freeplugs USB Type-C à 90 euros (la paire, 50 euros l'unité), les éléments du pack de sécurité entre 15 et 40 euros, la télécommande Soft touch à 20 euros, etc. Comme l'on pouvait s'y attendre, la télécommande tactile (qui n'est plus livrée avec le Player) n'est pas proposée. La Freebox One a droit à un espace similaire.

Côté câble, c'est le strict minimum : HDMI ou Ethernet (longueur et catégorie non précisées) pour 5 euros. Et c'est là que le bât blesse. Car la spécificité de la Delta, c'est la présence du 10 Gb/s. Comme nous avons l'avions dévoilé, Free a fait le choix d'un emplacement SFP+ qui n'est pas (encore) compatible avec des transceivers RJ45.

Il faut donc forcément opter pour une solution type Direct Attach Copper (DAC) ou de la fibre optique, qui ne sont pas des produits très habituels pour le grand public, même technophile, visé par Free. On aurait pu attendre à ce que le FAI décide de faciliter la vie de ses clients, en proposant directement des DAC, transceivers et de la fibre, mais non.

Il leur faudra donc se tourner vers des boutiques spécialisées ou des revendeurs au catalogue très large comme Amazon. On est loin de l'offre simple et clé en main, pensée pour les geeks.

Freebox Delta : des caractéristiques publiques incomplètes

C'est d'autant plus regrettable que la communication publique de Free ne s'est pas vraiment améliorée concernant les caractéristiques techniques de la Delta. Le site d'assistance est un véritable désert sur ces sujets. L'incompatibilité avec les transceivers RJ45 que nous avons mise en lumière voilà plus d'un mois n'est toujours pas évoquée publiquement. 

Seule satisfaction : évoquée au lancement via différents canaux, la capacité de stocker jusqu'à 20 To n'est plus mentionnée. Et pour cause, comme nous l'avons évoqué lors de notre démontage du Server, seuls des HDD/SSD de 7 mm peuvent être utilisés, rendant impossible cette promesse pour l'instant.

En effet, les seuls HDD de 5 To au format 2,5" sont d'une épaisseur de 15 mm, comme le BarraCuda ST5000LM000 de Seagate. Les plus gros SSD actuellement sur le marché sont des modèles QLC 3D de 4 To, comme le 860 QVO de Samsung qui doit arriver en France dans le courant du mois. Tarif de la bête : 540 euros.

20 To Freebox Delta
Source : Dossier de presse Free du 4 décembre 2018

Plus étonnant, le support du « Gigabit Wi-Fi »  (Wave 2, jusqu'à 1,7 Gb/s en 2x2) sur deux des trois cartes Wi-Fi de la Delta n'est pas explicitement mentionné, au profit d'un nébuleux « Wi-Fi AC4400 », alors que c'est un avantage de poids face à la concurrence, en attendant les premières box équipées de Wi-Fi 6 (802.11ax).

Quoi qu'il en soit, Free n'ayant pas décidé de profiter de sa boutique pour proposer des produits adaptés à sa nouvelle Freebox, nous passerons les prochaines semaines à vous donner des exemples de solutions pour mieux en tirer parti, tout en évitant les écueils d'incompatibilités que nous avons pu détecter.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact