5G : Qualcomm lance son Snapdragon X55 jusqu'à 7 Gb/s, la release 16 dans le viseur

Avec la 5G Standalone cette fois-ci
5G : Qualcomm lance son Snapdragon X55 jusqu'à 7 Gb/s, la release 16 dans le viseur

Deux ans et demi après son premier modem 5G – le Snapdragon X50 – Qualcomm annonce son remplaçant. Il peut grimper jusqu'à 7 Gb/s en download 3 Gb/s en upload, prend en charge la 5G Standalone et Non Standalone. 

Le MWC de Barcelone sera placé sous le signe des terminaux pliables, des dalles pour smartphones avec encoche ou « trou », des caméras rétractables et, bien évidemment : la 5G.

La version Standalone de cette norme a été validée par la 3GPP en décembre dernier (Release 15) et plusieurs fabricants ont annoncé qu'ils présenteraient des prototypes/produits à Barcelone.

Qualcomm : la seconde génération de modems 5G arrive

Qualcomm suit le mouvement, bien que ce ne soit pas un nouveau venu dans ce domaine. Fin 2016, le constructeur dévoilait son premier modem 5G : le Snapdragon X50. Il se vante aujourd'hui qu'une vingtaine de partenaires préparent des terminaux l'exploitant, notamment via le SoC Snapdragon 855.

Juste avant l'ouverture du MWC, le fabricant remet le couvert et présente sa seconde génération gravée en 7 nm : le Snapdragon X55. Il est dès à présent disponible pour ses partenaires.

5G Standalone, jusqu'à 7 Gb/s

Cette nouvelle puce est « conçue pour des déploiements mondiaux de la 5G, avec une prise en charge des principales bandes de fréquences », explique le constructeur. Par rapport au X50, le X55 apporte de nombreux changements, aussi bien dans les débits que les technologies et les réseaux supportés.

Il est toujours question des fréquences millimétriques, ains que celles en dessous des 6 GHz, avec les mêmes capacités : une largeur de spectre de 800 MHz (8 porteuses et 2x2 MIMO) dans le premier cas, contre 100 MHz (4x4 MIMO) dans le second. 

Le Snapdragon X55 se démarque par contre avec un débit maximum de 7 Gb/s en téléchargement, contre 5 Gb/s « seulement » pour le X50. En upload, il peut grimper jusqu'à 3 Gb/s (non précisé pour le X50).

Le Snapdragon X55 est également compatible avec la 5G SA (Standalone) en plus de la 5G NSA (Non Standalone) qui s'appuie en partie sur la 4G. Le X50 se contente de la 5G NSA. 

Qualcomm 5G Snapdragon X55

FDD, TDD et prise en charge des réseaux 2G, 3G et 4G

Les différences ne s'arrêtent pas là. Le Snapdragon X55 est également compatible avec les modes duplexages FDD et TDD, alors que le X50 se contente du TDD. Pour rappel, le FDD (Frequency Division Duplexing) utilise deux bandes de fréquences distinctes pour l'upload et le download, tandis que le TDD (Time Division Duplexing) exploite une seule et même bande avec une séparation temporelle.

Le Snapdragon X55 supporte également la 2G, 3G et 4G, et il peut même partager des fréquences sub-6 GHz entre la 4G et la 5G, ce qui n'était pas le cas du X50. La 4G justement est compatible avec l'agrégation de sept porteuses de 20 MHz maximum, pour un débit pouvant atteindre de 2,5 Gb/s en téléchargement, contre respectivement trois porteuses et 316 Mb/s en upload.

En 4G uniquement, il se place donc juste au-dessus du Snapdragon X24, qui est actuellement le modem le plus rapide de chez Qualcomm. Toutes les caractéristiques techniques du Snapdragon X55 sont disponibles par ici. Un comparatif – très succinct – avec le X50 est également proposé par Qualcomm :

Qualcomm 5G Snapdragon X55

Les premiers smartphones attendus à a fin de l'année 

Qualcomm profite de la présentation de son Snapdragon X55 pour mettre à jour les autres composants de sa plateforme 5G : module QTM525 pour les antennes millimétriques (avec de nouvelles bandes dans les 26, 28 et 39 GHz), émetteur-récepteur compatible 5G et 4G sous 6 GHz, gestion d'alimentation améliorée avec la puce QET6100, etc.

Bref tout ce qu'il faut pour la 5G, du modem aux antennes en passant par les amplificateurs. Selon Qualcomm, cette plateforme servira de base pour concevoir « la prochaine génération de smartphones et appareils mobiles avec une faible consommation en énergie ».

Souvent passé sous silence, la consommation des smartphones 5G ne devrait pourtant pas anodine et mériterait que l'on se penche sérieusement sur la question. Pour le moment, aucun chiffre n'est donné.

Les premiers échantillons du Snapdragon X55 sont en cours d'expédition auprès des partenaires de Qualcomm. Ce dernier s'attend à voir arriver les premiers terminaux d'ici la fin de l'année... soit peu de temps avant l'ouverture des réseaux commerciaux par les opérateurs français. 

Autant dire que vous précipiter sur les premiers modèles 5G des mois à venir ne semble pas être une bonne idée, des évolutions étant déjà finalisées.

Qualcomm se prépare pour la « seconde vague » de la 5G (Release 16)

Qualcomm profitera du MWC de Barcelone pour annoncer une mise à jour de son réseau 5G de test afin de se préparer à la prochaine Release 16 de la 3GPP. Pour rappel, la Release 15 n'avait pour but que de « traiter des sujets les plus urgents pour les besoins commerciaux », explique l'Arcep.

La Release 16 est une « seconde phase » de la 5G qui devrait être finalisée en décembre 2019 selon la 3GPP. Elle prévoit cette fois-ci de se pencher sur « d'autres cas d’usages et prérequis » de la 5G. Un exemple parmi d'autres : le mMTC (Massive Machine Type Communications) pour les échanges entre un très grand nombre d'objets connectés.

Grâce à la mise à jour de ses réseaux 5G, Qualcomm pourra commencer à travailler sur des produits compatibles avec la Release 16 de la 3GPP avant sa normalisation.

3GPP Release 16

Des démonstrations au MWC

Bien évidemment, de nombreuses démonstrations seront proposées sur le stand de Qualcomm pendant le MWC : voitures connectées, 5G eMBB (Enhanced Mobile Broadband) avec des débits toujours plus importants, nouveaux cas d'usages pour l'(Industrial) IoT, partage de fréquences sous licence ou non, etc.

Cette dernière fonctionnalité est un cheval de bataille de longue date de Qualcomm, mais – au moins en France – il n'est pas suivi par les opérateurs qui préfèrent miser sur les fréquences avec licences et sur lesquelles ils ont entièrement la main mise.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

3 commentaires
Avatar de Fab'z Abonné
Avatar de Fab'zFab'z- 21/02/19 à 13:05:35

Faut que je retrouve des articles sur la5G... ça en parle partout mais je comprends toujours pas bien l’intérêt. :/

Édité par Fab'z le 21/02/2019 à 13:07
Avatar de Fab'z Abonné
Avatar de Fab'zFab'z- 21/02/19 à 14:16:54

Ou est-ce qu'on peu trouver des documents techniques sur le sujet ? c'est surtout des brochures sur le site de l'ARCEP et l'ANFR.

Avatar de gathor Équipe
Avatar de gathorgathor- 21/02/19 à 15:58:35

On avait fait un tour global de la 5G en 10 questions ic ;)

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact