Xeon W-3175X d'Intel : 28 cœurs, 3 000 dollars, plus de 500 watts à la prise

L'instant désespoir
Xeon W-3175X d'Intel : 28 cœurs, 3 000 dollars, plus de 500 watts à la prise

Comme prévu, le processeur Intel pensé pour détrôner le Ryzen Threadripper 2990WX d'AMD consomme beaucoup, se démarque peu et s'affiche à un tarif très élevé. Ce, malgré un rabais sans précédent concédé par Intel. 

Annoncé à la fin de l'année dernière pour le mois de décembre, il aura finalement fallu attendre ce 30 janvier pour que les premiers tests du Xeon W-3175X soient mis en ligne (voir ici ou ).

Pour sauver la face, Intel casse ses prix

Sans surprise, pour réussir à prendre la première place dans quelques tests avec un modèle à 28 cœurs, Intel n'a pas lésiné sur les fréquences qui varient de 3,1 à 4,3 GHz. Pour rappel, le plus gros Xeon W actuellement proposé par la marque contient 18 cœurs et n'a droit qu'à une fréquence de base de 2,3 GHz.

Résultat, à la prise le PC des testeurs consomme pas moins de 500 watts, plus de 300 watts pour le seul CPU selon Anandtech. Le modèle concurrent chez AMD reste pour sa part sous les 250 watts.

Autre différence de taille : le prix. Le Xeon W-2195 est annoncé à 2 553 dollars, contre 2 999 dollars pour le nouveau W-3175X. Un écart de 446 dollars qui donne droit à une fréquence plus élevée, 10 coeurs supplémentaires (+55 %) et un cache qui grimpe en conséquence : 38,5 Mo contre 24,75 Mo.

Autant dire que pour une marque qui facture habituellement plus de 100 dollars l'activation de l'HyperThreading et 4 Mo de cache en plus, c'est assez... inhabituel. Magie de la concurrence. Les clients « Pro » de la société apprécieront sans doute, tout du moins, ceux qui ne viennent pas de se payer un Xeon classique à prix fort.

À titre de comparaison, le premier Xeon Scalable à 28 coeurs, le Platinum 8176, est actuellement annoncé à pas moins de 8 719 dollars. Certes, il est pensé pour un usage multi-CPU en datacenter, mais il dispose d'une fréquence plus faible (2,1/3,8 GHz) pour un prix multiplié par 2,9... et des performances moindres.

+50 % de prix pour des performances à peine meilleures

Pour ne rien ajouter, le Xeon W-3175X n'est pour le moment pas disponible en France et le prix des quelques cartes mères à chipset C621 compatibles chez nous reste à découvrir.

Le tout devrait ainsi être surtout proposé via des intégrateurs. Dans le même temps, le Ryzen Threadripper d'AMD est disponible depuis quelques mois aux alentours de 1 900 euros.  Intel démontre qu'il dispose d'une architecture efficace, capable de monter en nombre de cœurs et en fréquence... au prix d'une consommation élevée.

De quoi rester au niveau de la concurrence. Ceux qui ont besoin du meilleur CPU du moment, quel qu'en soit le prix, ou qui veulent le posséder pour satisfaire leur égo, trouveront dans ce Xeon W-3175X le modèle parfait.

Mais AMD a montré qu'il était de son côté capable de proposer une alternative bien plus accessible, bien plus efficace, parfaitement adaptée aux besoins des stations de travail, démocratisant des puces à 32 cœurs pour une telle clientèle. Le clou devrait être enfoncé avec l'arrivée de Zen 2, le nouveau design à base de « chiplets » et des modèles à 64 coeurs par socket d'ici l'été.

Outre une nouvelle équipe de communicants, Intel a donc définitivement besoin d'une nouvelle stratégie.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact