Pour vanter leurs cartes graphiques, AMD et NVIDIA misent aussi sur de vieux jeux

Qui est le meilleur sur les Lemmings ?
Pour vanter leurs cartes graphiques, AMD et NVIDIA misent aussi sur de vieux jeux

Anthem, Battlefield V, Devil May Cry 5, The Division 2... tant de nouveaux titres qu'AMD et NVIDIA mettent en avant pour leurs derniers GPU. Ils vont même jusqu'à offrir des licences pour l'achat de certaines références. Mais ils misent aussi sur d'anciens titres, remis au goût du jour.

La grande nouveauté mise en avant par NVIDIA à l'occasion du lancement des GeForce RTX était leur capacité à gérer le ray tracing, mais aussi à utiliser l'IA pour améliorer le rendu via des solutions comme DLSS. 

Mais voilà, plusieurs mois après le lancement, outre 3DMark, seul Battlefield V permet d'activer RTX. DLSS, lui, est disponible pour Final Fantasy XV. D'autres jeux sont prévus, parfois avec les deux fonctionnalités, mais plus tard. « Cela devrait arriver vite, c'est une question de semaines » promet le constructeur. Nous aurons donc bientôt l'occasion d'en juger.

Q2VKPT : Quake 2, nouvelle génération

C'était sans compter sur le travail de Christoph Schied et quelques autres développeurs autour de Quake 2. Le jeu, sorti fin 1997, a en effet été retravaillé à travers Q2Pro pour utiliser l'API Vulkan mais surtout un rendu entièrement en ray tracing, ou plus précisément du path tracing. Les détails sont disponibles par ici.

Cette méthode n'est donc pas utilisée seulement pour les ombres et/ou les lumières, mais pour l'ensemble de la scène. Une accélération matérielle est possible pour les GeForce RTX via l'utilisation de l'extension VK_NV_ray_tracing. Le projet est diffusé sous licence GPL v2, Le fichier à télécharger sous Windows pèse un peu plus de 200 Mo.

Il nécessite Quake 2 dans sa version complète ou sa démo pour être utilisé. Cette dernière est disponible ici ou . Il suffit ensuite de placer les fichiers .pak du répertoire baseq2 dans le même répertoire de Q2VKPT.

Bien entendu, cette refonte ne change rien à l'âge des modèles et des textures de Quake 2, mais montre qu'il est d'ores et déjà possible de se passer de rastérisation. Une sorte de prouesse technique, même si le résultat est encore imparfait. Mais il faudra sans doute encore quelques générations avant que l'on puisse utiliser de tels modes de rendu avec des titres AAA dotés de textures et modèles complexes.

La mesure de performances est assez simple :

  • Appuyez sur la touche ²
  • Tapez la commande timedemo 1
  • Tapez la commande demo puis sur la touche tabulation

Normalement le nom de la première démo apparaîtra, dans notre cas q2demo1.dm2. Validez, le test se lancera. En retournant dans le menu avec la touche ² le score apparaîtra.

Si vous voulez disposer d'informations complémentaires, vous pouvez utiliser cette commande : 

vkpt_profiler 1

Nous avons effectué de premiers tests avec une machine équipée d'un Core i7 8700, de 16 Go de DDR4 et d'une GeForce RTX 2060, nous permettant d'atteindre les scores suivants :

  • GeForce RTX 2060 :
    • 1080p : 52,4 ips
    • 1440p : 28,4 ips
  • GeForce RTX 2080 :
    • 1080p : 75,7 ips
    • 1440p : 41,5 ips
  • GeForce RTX 2080 Ti :
    • 1080p : 92,5 ips
    • 1440p : 55,6 ips

Zombies et angoisses plus réalistes grâce au HDR selon AMD

AMD a de son côté décidé de miser sur Resident Evil 2. Ici, c'est l'éditeur qui s'est directement chargé du rafraichissement puisque le titre est disponible depuis quelques jours dans une édition 2019 remastérisée

Ici, point de ray tracing, mais « l’expérience la plus immersive et la plus vibrante possible avec les cartes graphiques Radeon ». La raison de tous ces superlatifs ? Le support de la technologie FreeSync 2 avec HDR, intégrée au jeu. De quoi permettre de « donner vie au terrifiant gameplay de 1998 avec un framerate d’une fluidité parfaite, des graphismes ébouriffants et un faible temps de latence sur toute plate-forme ». Tout un programme.

Les pilotes de la marque ont été mis à jour pour l'occasion et passent à la version 19.1.2.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact