Que vaut le Wi-Fi Gigabit du Server de la Freebox Delta face à celui du XR500 de Netgear ?

Vivement le Wi-Fi 6 !
Que vaut le Wi-Fi Gigabit du Server de la Freebox Delta face à celui du XR500 de Netgear ?
Crédits : shutter_m/iStock.Thinkstock

C'était une surprise, elle est désormais exploitable : le Server de la Freebox Delta permet d'utiliser du Wi-Fi sur des blocs de 160 MHz, et donc de proposer un débit, sans fil, à plus de 1 Gb/s dans la pratique. Est-ce que la promesse est tenue ? C'est ce que nous avons cherché à vérifier.

La version 4.0.4 du Server de la Freebox Delta permet enfin de profiter du Wi-Fi Gigabit (comme le nomme Intel), qui correspond à l'utilisation de blocs de 160 MHz, soit huit canaux (contigus ou non), pour du Wi-Fi 5 (802.11ac). De quoi permettre d'atteindre un débit théorique de 1,73 Gb/s, soit plus de 100 Mo/s dans la pratique... sans fil.

Une fonctionnalité qui n'avait pas été évoquée officiellement, mais que nous avions détectée lors de notre analyse de ce boîtier. Dans la version précédente du firmware, il était néanmoins impossible de l'activer. C'est désormais le cas.

Dès lors, une question se pose : quels débits peut-on atteindre ? Pour le savoir, nous avons comparé le Server de la Freebox Delta au routeur Nighthawk Pro Gaming XR500 de Netgear.

« Le débit Wi-Fi le plus important du marché »

Lors de l'annonce de la Freebox Delta, Xavier Niel a loué le Wi-Fi intégré par ses équipes, présenté comme le plus performant du moment. Comme à son habitude, il jouait sur les mots, évoquant un débit de 4,4 Gb/s, l'absence de terminaux capables de profiter d'un meilleur débit que celui proposé par sa box, etc.

Comme nous l'avons alors montré, cette affirmation se heurtait rapidement à quelques réalités. La première concerne la génération de Wi-Fi intégrée, Free ayant décidé de faire l'impasse sur le Wi-Fi 6 (802.11ax) qui est déjà utilisé par plusieurs routeurs du marché et va se répandre dès cette année.

La seconde concernait le débit annoncé. Non, le Server de la Freebox Delta ne peut pas transférer des données sans fil à 4,4 Gb/s. Ce chiffre correspond à l'addition des débits théoriques de chaque bande de fréquences. Une pratique douteuse puisqu'elle ne correspond à aucune réalité, mais pas propre à Free : tous les constructeurs font pareil.

Ainsi, il nous avait été confirmé à l'époque que les trois bandes gérées affichaient les débits suivants :

  • 2,4 GHz : 1x 800 Mb/s
  • 5 GHz : 2x 1,73 Gb/s

Free communicant sur du Wi-Fi MU-MIMO 4x4 (avec quatre antennes), nous pensions que le débit pour deux antennes correspondait à 867 Mb/s, soit quatre canaux (80 MHz). C'est là que le Wi-Fi Gigabit intervient, puisqu'il permet de doubler le débit sur deux antennes en utilisant deux fois plus de canaux.

Il est supporté par deux des trois bandes Wi-Fi de la Freebox Delta.

Comment activer les blocs de 160 MHz ?

Dans l'interface Wi-Fi, trois cartes apparaissent. La première gère le 2,4 GHz, les deux autres le 5 GHz avec avec des blocs de 160 MHz au maximum. Comme nous l'avions expliqué dans un précédent article, l'utilisation de huit canaux en France implique que certains soient dans la plage DFS qui correspond à ceux pouvant être utilisés seulement si aucun signal prioritaire (radar, station météo, usage militaire) n'est détecté. 

La bonne nouvelle, c'est que la Freebox, contrairement au XR500 de Netgear, gère ça automatiquement. Par défaut, aucun signal n'est à choisir, la sélection se fera en fonction de ce que la box détecte. Une période d'une minute lui permettra de vérifier qu'aucun signal prioritaire n'est émis. Si ce n'est pas le cas, le Wi-Fi sera activé sur 160 MHz.

Freebox Delta Wi-Fi Freebox Delta Wi-Fi

Sinon, vous avez la possibilité d'effectuer un choix manuel du canal primaire et/ou secondaire à partir du 100. Notez qu'il est impossible d'outrepasser un signal prioritaire, c'est une obligation légale pour les constructeurs.

Pour rappel, de nombreux produits permettent déjà de profiter du Wi-Fi sur des blocs de 160 MHz, notamment dans le monde PC et via des puces Wi-Fi Intel/Killer. Nous en avions fait la liste dans cet article

Est-il possible de dépasser 1 Gb/s ?

Lors de la conférence de presse d'annonce de la Freebox Delta, Xavier Niel a présenté le Wi-Fi intégré comme adapté au débit de son offre, qui peut grimper jusqu'à 10 Gb/s (FTTH, 10G-EPON). Un port SFP+ est également présent pour profiter du 10 Gb/s au sein de son réseau local via la fibre ou un DAC (voir notre analyse). 

Si le Wi-Fi 6 promet effectivement des débits de plusieurs Gb/s sur un appareil classique à deux antennes, ce n'est pas le cas du Wi-Fi 5 qui permet seulement d'atteindre 1,73 Gb/s en théorie. Et en pratique ? Pour le savoir, nous avons relié une machine (via une carte Intel X520-DA2) à la Freebox Delta et son port SFP+.

Nous y avons créé un Ramdisk de 11 Go et placé un fichier de 10 Go dans un répertoire partagé. Nous avons ensuite cherché à récupérer ce fichier depuis une machine connectée en Wi-Fi à la Freebox (Intel Wireless-AC 9560). Elle était située à 10 mètres du Server de la Freebox Delta, placé dans un tableau électrique derrière un panneau en bois.

Les deux PC fonctionnaient sous Windows 10 October 2018, à jour. Voici le résultat :

Wi-Fi HT 160 10G Freebox Delta Server

Le transfert a demandé 86 secondes pour se terminer, soit 119,07 Mo/s. On est donc à peine au niveau de la limite pratique du 1 Gb/s qui se situe en général aux alentours de 110 Mo/s. Pour des questions pratiques, nous effectuerons donc nos tests suivants depuis un NAS RN 3138 de Netgear (1 Gb/s) dans lequel sont installés quatre SSD Intel 545s.

Quels résultats face au XR500 de Netgear ?

Nous avions déjà testé le Wi-Fi Gigabit sur le routeur Nighthawk Pro Gaming XR500 de Netgear, avec des débits situés entre 97 et 106 Mo/s. La Freebox peut-elle faire mieux ? Pour le savoir, nous avons transféré notre fichier de 10 Go depuis le NAS sur la machine Wi-Fi et inversement, nous relevons ainsi les débits en téléchargement et en upload.

Voici nos résultats :

Performances Wi-Fi 160 MHz Delta XR500

Comme on peut le voir, en téléchargement, les deux solutions sont proches (98/99 secondes) et le résultat seulement un peu plus faible que lors de notre test précédent : 103/104 Mo/s environ. 

C'est en upload que la différence se fait : alors que le XR500 permet de boucler le transfert en 155 secondes (66,06 Mo/s), il faut 77 secondes de plus avec le Server de la Freebox Delta (44,1 Mo/s).

Ce score reste néanmoins assez raisonnable, surtout pour une solution intégrée à la box d'un opérateur. Il faudra aussi voir si de prochaines mises à jour ne permettent pas de faire évoluer ce point. 

Augmenter les débits ne fait pas tout

Reste tout de même un avantage clair aux routeurs tiers, comme le XR500 ou d'autres : les fonctionnalités avancées. Bien que les caractéristiques techniques du Server de la Freebox Delta aient été revues largement à la hausse par rapport aux générations précédentes, il n'y est toujours pas question de fonctionnalités de routage ou de QoS avancées.

Un simple EdgeRouter X d'Ubiquiti à 50/60 euros permettra d'aller bien plus loin lorsqu'il s'agit d'organiser les flux réseau au sein du foyer et gérer les priorités. Un utilisateur avec une bande passante de 10 Gb/s n'en aura peut-être pas grand-chose à faire, pas ceux qui ont un débit faible et plusieurs appareils et TV dans leur foyer. Et ils sont majoritaires.

Espérons donc que Free pensera à faire évoluer aussi les fonctionnalités logicielles de sa Freebox dans les mois à venir. Car comme le dit l'adage : sans maîtrise, la puissance n'est rien.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

18 commentaires
Avatar de kgersen Abonné
Avatar de kgersenkgersen- 17/01/19 à 17:42:54

Question: Y'a t'il une législation sur la largeur de bande en immeuble ? Je peux pourrir le Wifi de mes voisins sans qu'ils aient un recours legal ?

Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 17/01/19 à 18:16:11

(quote:39126:kgersen) Question: Y'a t'il une législation sur la largeur de bande en immeuble ? Je peux pourrir le Wifi de mes voisins sans qu'ils aient un recours legal ?

J'ai un WRT3200ACM sous OpenWRT 18.06, mon Wi-Fi AC est en 5GHz 160MHz et je suis tout seul sur cette bande.

Moi ce qui me fait "peur" c'est que quand le 5GHz se sera répandu, y'aura - de place sur les 5GHz, donc adieu les 160 MHz. :D

Avatar de Cqoicebordel Abonné
Avatar de CqoicebordelCqoicebordel- 17/01/19 à 18:20:56

(quote:39126:kgersen) Question: Y'a t'il une législation sur la largeur de bande en immeuble ? Je peux pourrir le Wifi de mes voisins sans qu'ils aient un recours legal ?

Ca fonctionne aussi dans l'autre sens : leurs wifi pourrissent le tien :)

Avatar de kgersen Abonné
Avatar de kgersenkgersen- 17/01/19 à 18:23:19

(quote:39128:dylem29) J'ai un WRT3200ACM sous OpenWRT 18.06, mon Wi-Fi AC est en 5GHz 160MHz et je suis tout seul sur cette bande.Moi ce qui me fait "peur" c'est que quand le 5GHz se sera répandu, y'aura - de place sur les 5GHz, donc adieu les 160 MHz. :D

Le 5GHz a du mal a passer les murs ce n'est pas trop un problème avec les voisins.

Ma question c'est plus pour le 2.4 GHz. Quand j'analyse le wifi ambiant je voit des box des 4 opérateurs mais les Freebox sont quasi toujours soit en large bande (40Mhz) soit pas sur les canaux 1,6,11 ce qui pourri le wifi pour tout le monde.

Avatar de kgersen Abonné
Avatar de kgersenkgersen- 17/01/19 à 18:23:25

(quote:39128:dylem29) J'ai un WRT3200ACM sous OpenWRT 18.06, mon Wi-Fi AC est en 5GHz 160MHz et je suis tout seul sur cette bande.Moi ce qui me fait "peur" c'est que quand le 5GHz se sera répandu, y'aura - de place sur les 5GHz, donc adieu les 160 MHz. :D

Le 5GHz a du mal a passer les murs ce n'est pas trop un problème avec les voisins.

Ma question c'est plus pour le 2.4 GHz. Quand j'analyse le wifi ambiant je voit des box des 4 opérateurs mais les Freebox sont quasi toujours soit en large bande (40Mhz) soit pas sur les canaux 1,6,11 ce qui pourri le wifi pour tout le monde, y compris eux-meme.

Édité par kgersen le 17/01/2019 à 18:23
Avatar de dylem29 Abonné
Avatar de dylem29dylem29- 17/01/19 à 18:24:44

(quote:39130:kgersen) Le 5GHz a du mal a passer les murs ce n'est pas trop un problème avec les voisins.Ma question c'est plus pour le 2.4 GHz. Quand j'analyse le wifi ambiant je voit des box des 4 opérateurs mais les Freebox sont quasi toujours soit en large bande (40Mhz) soit pas sur les canaux 1,6,11 ce qui pourri le wifi pour tout le monde.

Normalement la Freebox se bloque en 20MHz, je suppose que la box estime que le réseau est libre. Moi je sais que ma Freebox refuse le 40MHz (et mon Linksys aussi). Ce qui est très bien.

Avatar de eyce Abonné
Avatar de eyceeyce- 18/01/19 à 08:14:37

Pourquoi ne pas utiliser d'outil comme iperf pour ce genre de test ?

Avatar de Cronycs Abonné
Avatar de CronycsCronycs- 18/01/19 à 11:23:39

(quote:39126:kgersen) Question: Y'a t'il une législation sur la largeur de bande en immeuble ? Je peux pourrir le Wifi de mes voisins sans qu'ils aient un recours legal ?

La seule restriction qui existe à ma connaissance est qu'il est interdit de dépassé une puissance d'émission de 100 mW en intérieur sur le 2.4 GHz, 200 mHz sur le 5 GHz en intérieur. Rien sur l'utilisation des canaux.

Édité par Cronycs le 18/01/2019 à 11:26
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 18/01/19 à 14:14:36

(quote:39137:eyce) ...

Parce qu'un test pratique est toujours plus intéressant qu'un bench théorique

Avatar de eyce Abonné
Avatar de eyceeyce- 18/01/19 à 16:20:30

(quote:39140:David_L) Parce qu'un test pratique est toujours plus intéressant qu'un bench théorique

Un transfert de fichier depuis un ramdisk me semble quand même vachement théorique :p

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 2

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact