Réseau local à 10 Gb/s sur la Freebox Delta : oubliez le RJ45 pour le moment

SFP+ sinon rien
Réseau local à 10 Gb/s sur la Freebox Delta : oubliez le RJ45 pour le moment

L'une des promesses de la Freebox Delta est celle d'un réseau local à 10 Gb/s, grâce à un connecteur SFP+. Mais dans la pratique, comment est-ce que cela fonctionne ? Nous avons tenté notre chance et fait quelques découvertes.

L'une des innovations de la Freebox Delta réside dans son support des réseaux à 10 Gb/s. C'est valable pour la connexion internet (WAN) via le standard 10G-EPON (8 Gb/s mesurés dans la pratique), mais également pour le réseau local (LAN).

Une limite qui peut paraître lointaine et inutile à certains, mais qui permet de passer outre la limite (théorique) de 130 Mo/s d'une connexion réseau Gigabit. Un véritable goulot d'étranglement à l'heure des SSD S-ATA ou NVMe qui permettent d'atteindre respectivement un peu moins de 600 Mo/s et plusieurs Go/s en pratique.

Surtout lorsqu'il faut transférer de grosses quantités de données d'une machine à une autre... ou un NAS. Le Server de la Freebox Delta peut justement être équipé de quatre HDD/SSD. Des usages qui concernent aussi bien la famille que les professionnels, qui seront sans doute les premiers à voir l'intérêt de cette connectique.

Quoi qu'il en soit nous avons décidé de tester différentes solutions pour exploiter le 10 Gb/s de la Freebox Delta afin de vous guider dans vos choix, mais aussi vous éviter quelques déconvenues.

SFP+, longueur et coût des câbles

Il y a deux connectiques principalement utilisées pour atteindre 10 Gb/s : le SFP+ ou le RJ45 (8P8C plus précisément). Free a opté pour la première, plus flexible, mais qui n'est pas sans conséquence. Elle a en effet ses avantages et inconvénients, notamment en termes de compatibilité.

L'Enhanced Small Form-factor Pluggable (ou SFP+) est une norme introduite en 2006. Comme son nom l'indique, il s'agit d'une évolution du SFP. Toutes deux sont connectables à chaud, se veulent compactes et sont surtout utilisées dans le domaine professionnel. Elles permettent une connexion à un autre élément réseau via du cuivre ou de la fibre optique. 

On peut y insérer des émetteurs-récepteurs (ou transceivers) nécessaires par exemple pour connecter un câble réseau classique (RJ45). Deux de ses fonctionnalités nous intéressent particulièrement : le support du réseau à 10 Gb/s (10 GbE) mais aussi du Direct Attach, permettant de relier directement deux éléments SFP+. 

Cette solution est donc plus modulaire que l'intégration d'un connecteur RJ45, c'est pour cela qu'elle a eu la préférence de Free. Elle ouvre en effet la voie à différentes possibilités et connectiques, tout du moins en théorie. Comme nous le verrons plus loin, dans la pratique, c'est parfois plus compliqué.

C'est en tous cas le moyen le plus simple pour relier le Server de la Freebox Delta à votre réseau en 10 Gb/s. Il suffit en effet d'acheter un câble DAC (Direct Attach Copper) qui coûte 20 à 40 euros. Seul problème : sa longueur sera en général de quelques mètres seulement. Il faudra donc que l'élément à relier soit proche du Server et intègre un port SFP+.

10G SFP+ 10G SFP+
Un câble DAC et la carte réseau Intel X520-DA2

Le 10 Gb/s pousse nos machines à leurs limites

Dans notre cas nous avons effectué un test avec une machine équipée d'une carte réseau Intel X520-DA2 qui comporte deux ports. On peut la trouver aux alentours de 140 euros. Elle est reconnue nativement par Windows 10. Une fois le câble connecté, la liaison 10 Gb/s est active. On peut la tester en se rendant par exemple à l'adresse suivante :

http://mafreebox.free.fr/gen/10G

Elle permet de générer un fichier de 10 Go fictif depuis le Server puis de le télécharger. Lors de nos premiers tests, nous avons réussi à atteindre 4,5 Gb/s. Notre système était alors limité par le SSD de la machine, relié en S-ATA 6 Gb/s. Avec un SSD NVMe plus performant, nous avons pu dépasser cette limite et frôler les 10 Gb/s.

Pour le vérifier nous avons tapé cette commande dans le terminal de Windows 10 (cmd) : 

curl -L http://mafreebox.free.fr/gen/42G -o file

Elle permet d'utiliser l'utilitaire curl pour télécharger le fichier en suivant les éventuelles redirections (-L). Il nous a néanmoins fallut 51 secondes pour récupérer les 42 Go (843 Mo/s en moyenne), car notre SSD réduisait son débit passé une trentaine de Go copiés. Il faudra donc veiller à disposer de composants qui peuvent tenir la cadence. 

Attention tout de même, si certains switchs disposent de ports SFP+, ils sont en général assez coûteux. Comptez par exemple un peu plus de 240 euros pour un 24+4 ports HPE 1420-24G-2SFP et près de 270 euros pour un 24+4 ports TP-Link T1700G-28TQ. Microtik propose de son côté quelques modèles dès 150 dollars.

Transfert 10 Gb/s Freebox

RJ45 et transceivers 10GBase-T

Une autre solution pourrait être d'opter pour des câbles RJ45. Ceux-ci ont l'avantage de pouvoir être plus longs (jusqu'à 100 mètres) et d'être peu chers. Ils permettent aussi d'utiliser des produits pensés pour le grand public qui font parfois l'impasse sur le SFP+ au profit de ce connecteur plus classique comme les switchs SX10 et GS110MX de Netgear par exemple.

Pour cela, il faut utiliser un transceiver SFP+/10GBase-T, on en trouve pour un peu moins de 160 euros, permettant d'utiliser des câbles Catégorie 6A/7 allant jusqu'à 30 mètres. Malheureusement, une fois installés dans le Server de la Freebox Delta il ne se passe rien. Nous avons utilisé plusieurs modules 10GTek avec le même résultat.

Nous pensions que c'était un problème logiciel, mais ce n'est finalement pas le cas. Selon nos informations, il s'agit d'une limitation du Server qui supporte les modules SFP+ avec un niveau d'alimentation (Power Level) 1 ou 2, soit 1 ou 1,5 watt. Or, les transceivers SFP+/10GBase-T consomment dans les 2,5 watts. C'est pour cela qu'il ne sont pas reconnus.

Il est néanmoins possible d'utiliser d'autres modules, qui utilisent de la fibre notamment, tant que leur niveau d'alimentation est de 2 au maximum. Mais la solution avec un DAC sera sans doute la plus simple pour un usage à la maison.

Free est alerté du problème et devrait procéder à une mise à jour du Server pour étendre la compatibilité dans une prochaine version des boîtiers, mais cela n'arrivera pas chez les clients finaux avant un moment.

Freebox interface 10 GbE
L'interface du Server de la Frebox Delta permet de gérer les paramètres du port SFP+ à 10 Gb/s

Cher 10 Gb/s

Nous l'avions déjà évoqué lors de notre analyse préliminaire de la Freebox Delta, mais la migration vers un réseau à 10 Gb/s est encore coûteuse. Comme nous avons pu le voir il faut disposer non seulement d'éléments réseaux équipés de ports SFP+, mais aussi de machines capables de gérer les flux jusqu'à à 1,3 Go/s que permet cette norme. 

La solution la moins chère consiste à relier directement un DAC à votre ordinateur, mais vous ne pourrez alors pas en profiter de manière plus large. Et encore, outre une carte réseau adaptée, un SSD M.2 exploitant le protocole NVMe est obligatoire pour ne pas être limité par le S-ATA 6 Gb/s (un peu moins de 600 Mo/s en pratique).

Bien entendu, le 10 Gb/s peut aussi être une manière de simplement dépasser l'actuel 1 Gb/s (130 Mo/s) ou de transférer des données depuis/vers plusieurs machines à 1 Gb/s sans être limité par le réseau. On regrette dans tous les cas que Free n'ait pas anticipé la question du support des transceivers 10G Base-T.

Cela laissera pour le moment certains clients sur le carreau ou les obligera à adapter leurs équipements. Espérons qu'il communiquera rapidement sur le sujet publiquement, en attendant de corriger le tir.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

47 commentaires
Avatar de Ellierys Équipe
Avatar de EllierysEllierys- 10/01/19 à 16:19:26

arrête de démêler ses câbles Cat 6e

Ah !

Avatar de darkbeast Abonné
Avatar de darkbeastdarkbeast- 10/01/19 à 16:25:34

Mais que de mensonges avec cette box.

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 10/01/19 à 16:37:46

(quote:38941:darkbeast) ...

Y'a pas de mensonge, elle fait bien du 10 GbE. Par contre il y a une limitation technique pour faire du 10 GbE en RJ45 :)

Avatar de sytoka Abonné
Avatar de sytokasytoka- 10/01/19 à 17:37:49

La norme SFP+ impose max 1W pour l'émetteur et 1W pour la réception donc 2W max. Pour cela qu'il est impossible d'avoir des vrais SFP+ cuivre car il consomme trop. La norme 10GBase-T impose 100m ! Les meilleurs transceivers cuivre vont de mémoire à 56m donc ne respecte pas la norme.

Il faut voir que le cuivre consomme plus ! Le câble cuivre 6 ou 7 est hyper complexe. Pour moi, le 10Gb/s cuivre est une aberration écologique ;-)

On achète deux transceivers mono 10Gb/s générique et une jarretière mono (c'est quasi gratuit) et on peux aller jusqu'à 10km avec une techno simple qui permettra la montée en charge.

Il faut arrêter de penser cuivre. C'est du passé ! Le cuivre va s'arrêter avec le Multi Giga (2.5 et 5Gb/s) qui permet de recycler les anciennes installations. On arrive aux limites des réseaux cuivre. La technologie optique au delà est bien plus simple.

https://en.wikipedia.org/wiki/2.5GBASE-T_and_5GBASE-T

Édité par sytoka le 10/01/2019 à 17:38
Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 10/01/19 à 17:47:32

(quote:38943:sytoka) ...

Oui enfin la NF C 15-100 c'est du cuivre (8P8C) pour le 10 GbE en résidentiel. Donc je veux bien que d'autres solutions existent, mais in fine, l'utilisateur doit bien faire avec la réalité.

Après on peut fibrer toute la maison, mais il faut effectivement des trancsceivers en plus, changer pas mal ses habitudes (là où le RJ45 est encore pas mal passe partout). C'est l'avantage du DAC pour les courtes distances, mais au final, Free ne laisse effectivement pas trop le choix en l'état (et à mon avis c'est un problème, surtout quand on voulait une solution flexible).

Avatar de LordZurp Abonné
Avatar de LordZurpLordZurp- 10/01/19 à 17:59:07

:love: la section bidouilles \o/

en carte SFP+ pas cher, il y a les Mellanox ConnectX (2 et 3) qu'on trouve pour une bouchée de pain sur ebay (souvent en bundle 2 cartes + 1 DAC)

fonctionne sous win7 via l'ajout des drivers, et sous FreeBSD (testé à la maison) j'ai sorti 450Mo/s sous crystaldiskmark depuis le raid de mon serveur (en SMB), donc ça just work largement pour la maison, pas besoin de taper dans l'Intel :)

à noter qu'il y a des cables DAC dits "actifs" qui permettent d'aller jusqu'à 10 - 15m, mais ils sont bien plus cher que les DAC "passifs" : de mémoire c'était 60-70€ pour un 10m chez moi

au delà, comme dit, faut fibrer, sinon on s'embarque dans des solutions hors de prix pour un homelab

Édité par LordZurp le 10/01/2019 à 18:00
Avatar de KP2 Abonné
Avatar de KP2KP2- 10/01/19 à 18:07:18

(quote:38943:sytoka) .Il faut arrêter de penser cuivre. C'est du passé ! Le cuivre va s'arrêter avec le Multi Giga (2.5 et 5Gb/s) qui permet de recycler les anciennes installations.

Surement pas... De toute façon, c'est pas demain la veille que tu vas faire du PoE avec de la fibre...

Avatar de David_L Équipe
Avatar de David_LDavid_L- 10/01/19 à 18:14:35

(quote:38946:KP2) ...

Comme souvent dans le domaine des technologiques : différentes possibilités, différents avantages. Ce qui importe c'est d'avoir le choix ;)

Avatar de LordZurp Abonné
Avatar de LordZurpLordZurp- 10/01/19 à 18:19:00

(quote:38946:KP2) Surement pas... De toute façon, c'est pas demain la veille que tu vas faire du PoE avec de la fibre...

du PoE 10G pour alimenter ton NAS directement ? :D

Avatar de spohyak Abonné
Avatar de spohyakspohyak- 10/01/19 à 18:19:13

Malgré les limitations je trouve cela bien que free essaye de démocratiser le 10Gbits. C'est sûr qu'il faudra un peu investir au début, mais ceux qui n'en ont pas envie ou les moyens peuvent patienter avec le 1gbits.

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 5

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact