La Radeon VII d'AMD disponible le 7 février : 7 nm, performances d'une RTX 2080... 700 euros

Trop de 7 tue le 7
La Radeon VII d'AMD disponible le 7 février : 7 nm, performances d'une RTX 2080... 700 euros

Si AMD a fait un grand retour dans le domaine des CPU avec ses Ryzen, les GPU restent son point faible. Les Radeon RX Vega sont gourmandes en énergie et loin d'être des reines de performances. En attendant l'architecture Navi, la Radeon VII devait changer la donne... loupé ?

AMD dispose d'un avantage de taille avec sa capacité à produire des puces en 7 nm chez TSMC. On le voit dans le domaine des CPU avec les prochains EPYC ou Ryzen, on espérait que cela lui permettrait de revenir sur le devant de la scène du côté des GPU. 

Mais la conférence de ce soir nous fait pour le moment penser que ce ne sera pas le cas. Tout avait pourtant bien commencé, avec l'annonce de la Radeon VII (Vega II, 7 nm, vous l'avez ?) : ses performances sont données comme bien supérieures à celles d'une RX Vega 64 et au niveau d'une GeForce RTX 2080. Puis vint la question du tarif : 699 euros.

Une carte intéressante mais bien trop chère

Lancée le 7 février cette carte sera livrée en bundle avec trois jeux : Devil May Cry 5, Resident Evil 2 et The Division 2. Sans doute une manière pour AMD de tenter de faire passer la pilule.

On ne connait pas toutes les caractéristiques de la carte, seulement qu'elle utilise du PCIe 3.0, embarque un GPU Vega 20 avec 3840 unités à 1,8 GHz (+20 %), soit 60 blocs contre 56 ou 64 précédemment. Elle passe de 8 à 16 Go de HBM2 à 1 To/s de bande passante (doublée), grâce à une interface sur 4 096 bits désormais. De gros chiffres, qui ne cachent pas le fait qu'elle n'est pas capable d'atteindre le niveau de performances d'une RTX 2080 Ti.

Du côté de l'efficacité énergétique, AMD ne donne qu'un chiffre : 25 % de performances en plus à consommation identique. Vu les deux connecteurs PCIe à huit broches, il faut s'attendre à ce qu'elle soit gourmande. Ses caractéristiques étant assez proches de la Radeon Instinct MI50 annoncée fin 2018, son TDP est logiquement de 300 watts.

On regrettera au passage le design du ventirad (à trois ventilateurs) qui reste loin de ce que NVIDIA propose avec ses Founders Edition. Un boulevard pour les partenaires qui utiliseront sans doute de bien meilleurs systèmes de refroidissements.

Radeon VIIRadeon VII

Le prix et les performances d'une GeForce RTX sans ses avantages

Le père des Radeon est en situation de faiblesse sur le marché des cartes graphiques. Il avait besoin d'un produit lui permettant de susciter l'envie chez les joueurs. Avec une carte à 700 dollars, cela ne risque pas d'être le cas pour une majorité. Une seule chose explique cette décision : AMD n'a pas assez de GPU en 7 nm à sa disposition.

Cette carte ne devrait donc être mise sur le marché que pour proposer une solution plus performante que la Radeon RX Vega 64 en attendant d'avoir mieux à présenter avec Navi, la HBM2 empêchant de s'attaquer au cœur du marché. Le tarif devrait limiter les ventes sur au grand public et permettre à AMD de garder des puces pour les professionnels pour qui cette question est moins un problème et les 16 Go de HBM2 un atout indéniable. Comme la Frontier Edition en son temps.

« Nous aimons les joueurs » a répété plusieurs fois Lisa Su ce soir. Pas sûr que ces derniers apprécient énormément la Radeon VII et son tarif. Pour rappel, une GeForce RTX 2080 coûte en général aux alentours de 750 euros, avec de premiers modèles dans les 720 euros. Disposant des RT/Tensor Core et des fonctionnalités associées, et sans doute d'une meilleure efficacité énergétique que sa concurrente.

NVIDIA n'a donc sans doute rien à craindre de la part d'AMD pour encore quelques mois.

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact