NVIDIA s'ouvre au standard Adaptive Sync de la VESA, les écrans G-Sync Ultimate et BFGD sont là

Nouveau pilote le 15 janvier
NVIDIA s'ouvre au standard Adaptive Sync de la VESA, les écrans G-Sync Ultimate et BFGD sont là

Attendu depuis des années, le support des écrans respectant le standard Adaptive Sync de la VESA arrive chez NVIDIA. Il privilégiera les écrans validés par les équipes de la marque. Dans le même temps, les écrans BFGD et autres G-Sync Ultimate débarquent sur le marché.

En marge de ses nouveautés du jour (GeForce RTX 2060, nouveaux modèles Max-Q, partenariats, etc.), NVIDIA a fait une grande annonce, attendue par certains depuis un moment : le support d'Adaptative Sync et son Variable Refresh Rate (VRR). 

Pour rappel, il s'agit du standard de la VESA permettant d'adapter la fréquence d'affichage au débit de la carte graphique pour éviter les phénomènes de tearing et de stuttering. Ainsi, chaque image calculée est directement affichée, plutôt que d'opter pour une fréquence précise, ce qui a toujours posé des problèmes.

Soutenu depuis le départ par AMD avec FreeSync, en passe de débarquer chez Intel, cette solution était jusqu'à maintenant ignorée par NVIDIA au profit de la technologie maison, exploitant une puce FPGA : G-Sync.

Adaptive Sync chez NVIDIA dès le 15 janvier

Cela va changer la semaine prochaine. Un pilote sera alors mis en ligne pour activer par défaut le VRR, sous conditions. Sur scène Jen Hsun Huang a indiqué que ses équipes ont testé des tas de moniteurs, et que le constat à l'origine de la certification G-Sync reste d'actualité : il faut un niveau minimum de performances pour que l'expérience soit bonne.

Ce point était d'ailleurs l'un des soucis d'AMD au départ avec FreeSync : un résultat aléatoire, selon l'intégration des constructeurs. Elle pouvait être très bonne, mais aussi très limitée afin de réduire les coûts tout en affichant un joli logo sur un produit peu cher. La marque avait alors durci ses conditions pour FreeSync 2.

La solution adoptée par NVIDIA est donc de tester tous les écrans supportant Adaptive Sync (A-Sync) et de ne l'activer par défaut que si les performances ont été reconnues comme assez bonnes par ses équipes. 12 sont concernés pour le moment sur 400 modèles passés entre les mains des équipes de la marque, ils sont référencés ici comme « G-Sync Compatible ».

NVIDIA A-Sync VESANVIDIA A-Sync VESA

Il ne semble pas question d'un processus de certification payant pour les partenaires, mais le CES de Las Vegas et les semaines à venir seront sans doute l'occasion d'en savoir plus. Les utilisateurs avec une GeForce série 10 (Pascal) ou 20 (Turing) pourront profiter de l'option. Si votre écran n'est pas reconnu ou validé, il sera possible de forcer manuellement VRR/A-Sync. 

Au passage, on apprend que la certification haut de gamme G-Sync HDR devient G-Sync Ultimate, en opposition au G-Sync classique. De nouveaux modèles arrivent chez ASUS qui prépare un 35" (3 440 x 2 160 pixels, 200 Hz, 1 000 nits, matrice 512 points), alors qu'Acer, LG et Lenovo vont exposer des modèles 27" et 34" (1440p) au CES

Les écrans BFGD en précommande

NVIDIA confirme également l'arrivée des Big Format Gaming Display (BFGD) en février, avec de premiers modèles comme le Omen X Emperium 65 annoncé à pas moins de 5 000 dollars. D'autres devraient être mis en vente par Acer et ASUS dans le courant du trimestre selon le père des GeForce. Ils étaient attendus au départ pour 2018.

Pour rappel, les écrans BFGD sont des modèles de 65" qui doivent afficher au minimum le support de la 4K, du HDR et de l'espace colorimétrique DCI-P3, une dalle à 144 Hz avec une pointe à 1 000 nits et un rétro-éclairage avec une matrice d'au moins 384 points. Ils embarquent Android TV, avec Google Assistant et tous les services NVIDIA associés, tels que GeForce Now.

HP Omen X Emperium 65HP Omen X Emperium 65

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact